La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Mer 11 Fév 2009 - 15:45

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà posé la question de savoir si nous autres les humains émettions des phéromones, et bien moi si, je me la suis déjà posée.

Pour mémoire, C'est en 1959, qu'un biochimiste allemand, Peter Karlson, et un entomologiste suisse, Martin Lüscher, créèrent le mot «phéromone», dont les racines grecques signifient «hormone qui se transmet».
Selon leur définition, une phéromone est une substance (généralement une mo­lécule assez complexe) sécrétée par des individus et qui, reçue par d'autres individus de la même espèce, provoque une réaction spé­cifique, un changement de com­portement ou une modification biologique.

Quand on évoque le mot d'individu je pense toute suite aux mecs et aux nanas moi, et je me demande si avec nos grands pieds et notre air bête nous saurions en tirer profit entre humains à l'instar des femelles du ver à soie qui l'utilisent pour attirer les mâles ?

Le grand Darwin lui-même, dans son livre "La Filiation de l'homme et la sélection liée au sexe", notait qu'en plus des signaux visuels et auditifs, il existe des signaux chimiques olfactifs permettant aux mâles, ou aux femelles, de se distinguer des autres et d'être les mieux placés dans le «match» de la reproduction.

Aujourd'hui, on a identifié un grand nombre de phéromones, chez les bactéries, les animaux, des poissons aux mammifères terrestres en passant par les crustacés et les insectes.
On a ainsi pu montrer que la phéromone sexuelle de l'éléphante d'Asie est une petite molécule aussi utilisée par 140 espèces de papillons (ça montre bien que c'est pas gros une phéromone).

J'ajouterai qu'il ne faut pas confondre phéromones et odeurs corporelles.
Un pet, aussi odorant et reconnaissable soit-il n'a rien à voir avec une phéromone.
Les pets sont des mélanges complexes, variables d'un individu à l'autre alors qu'une phéromone est formée d'un composé unique et commun à toute l'espèce.

Si les odeurs véhiculent des informations sur l'identité, l'état physiologique ou émotionnel de l'individu qui les émet, elles ne déclenchent pas, contrairement aux phéromones, des comportements aussi automatiques et stéréotypés.
En fait les odeurs entraînent des réactions dues à un apprentissage, quand tu sens un pet, tu as appris à t'écarter de l'émetteur, alors que les phéromones enclenchent des réactions réflexes.

Tout ça c'est bien beau mais les humaines émettent-elles des phéromones qui attirent sans qu'ils puisse s'y soustraire les papillons humains que nous sommes ?

C'est une grave question, et à ma connaissance, aucune phéromone humaine n'a encore été trouvée, bien que quelques indices de leur existence aient été donnés.
La seule étude rapportée dans les annales (avec deux "n", restons dignes et loin des pets) a été menée chez des religieuses cloîtrées au cours de laquelle les chercheurs ont vérifié que placées dans ces conditions les cycles ovariens des nonnes se synchronisaient assez vite, comme si une phéromone (d'origine divine ?) présente dans leur transpiration agissait, sans doute pour attirer l'attention de leur époux divin Jésus Christ, mais là c'est moi qui m'avance.

La science nous dirait-elle un jour si nous avons inventé la Saint Valentin non pas en gage d'amour mais tout bêtement en réaction à une phéromone lancée d'une main sure par une Cupidon malicieuse ?
Va savoir. study

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Mer 11 Fév 2009 - 20:54

Bonsoir à tous,

Tout d'abord, veuillez m'excuser d'avoir un peu décroché ces derniers temps du forum.

Je pense que les phéromones sont effectivement un phénomène hormonal et ont une action au niveau du désir. Exactement comme une bonne odeur de cuisine peut déclencher l'appétit, ou le désir de manger même si on n'a pas faim.

Mais, il est difficile d'expliquer l'Amour par la seule attirance physique.

Quant à la Saint-Valentin, je crois que c'est le phéromone "argent" qui la motive. Et pourtant, on dit que l'argent n'a pas d'odeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Jeu 12 Fév 2009 - 0:05

J'ai adoré ton post Jerombe. Encore un qu'il faudra mettre un jour dans une anthologie sur les forums.

Nous autres forumeurs, nous sommes bien placés pour juger de la question puisque je doute que les phéromones passent par la connexion internet.

On peut donc se poser la question de savoir si des êtres qui ne sont plus que des lignes d'écritures peuvent séduire ou se trouver séduit sans que les phéromones interviennent.

Je crois que l'on peut être plus ou moins affirmatif parce que si la répulsion opère certainement cela veut dire que son contraire, nettement moins fréquent, présente certainement une potentialité. Le jeu de l'esprit est donc certainement un des facteurs qui rentrent en compte dans la séduction.

Il y a également des processus associatifs qui sont présent aussi dans l'affaire. Qu'est-ce qu'un canon ? Si l'on compare les belles d'hier et les belles d'aujourd'hui, on se rend compte que les critères de la beauté évoluent suivant la culture.



L'Enlèvement des filles de Leucippe de Rubens. On voit bien ici que ces critères ont changés. Je crois même, si ma vue est bonne, que le peintre a même fignolé la cellulite.


Il faut bien dissocier le sexe qui est fourni avec l'animal et celui qui est fourni avec l'esprit. Il ne serait pas étonnant qu'animalement nous soyons bien influencé par les phéromones, la nature sait ce qu'elle veut, et que tout comme le fumeur invétéré finit par se trouver des raisons pour céder aux besoins du corps, le sexe de l'esprit fasse pareil et conceptualise des stratégies et des approches "sophistiquées" pour arriver aux fins du corps.

Il suffit de voir à quel point une femme habillée nous fait fantasmer sur l'envie de la déshabiller, et que tout compte fait lorsqu'elle est nue, comme le démontre le naturisme, on est plus tout aussi sensible à ses charmes. Le fruit que l'on consomme se situe à un autre niveau de traitement que le fruit désiré.

Si une femme se baladait en deux pièces sur les Champs Elysées, il n'est pas certain qu'elle arriverait sans problèmes à la fin du boulevard. Pourtant des femmes en maillot se baladent sans problèmes sur les plages, mêmes les seins nus et en string. Donc il y a aussi un phénomène de situation. La mode en tire parti. Est-ce qu'une femme bien habillée est une femme séduisante ? Est-ce qu'une femme nue est tout aussi séduisante ?

Les équations sexuelles peuvent être complexes, mais réduites à leur plus simple expression, aux yeux de la nature, elles ont toutes la même finalité : donner une chance à la reproduction des meilleurs représentants de leur espèce.

Les femmes de ce forum pourraient se trouver choquées de mes propos unilatéraux à leur égard, mais si je ne m'abuse ce sont bien les femelles qui dégagent des phéromones. Est-ce que je me trompe, maître jerombe ?

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Jeu 12 Fév 2009 - 0:42

f u c h s i a a écrit:
Tout d'abord, veuillez m'excuser d'avoir un peu décroché ces derniers temps du forum.

Ce sujet ne pouvait raisonnablement se traiter sans la présence d'une femme. Ton retour est donc tout à fait à propos. Comment vas-tu belle enfant ? Est-ce que tu habites toujours chez tes parents Wink

f u c h s i a a écrit:
Je pense que les phéromones sont effectivement un phénomène hormonal et ont une action au niveau du désir. Exactement comme une bonne odeur de cuisine peut déclencher l'appétit, ou le désir de manger même si on n'a pas faim.

Les femmes nous attrapent d'abord par le sexe, si je peux me permettre cette image audacieuse, et nous gardent par l'estomac Smile

f u c h s i a a écrit:
Mais, il est difficile d'expliquer l'Amour par la seule attirance physique.

Et oui, l'amour est une superposition d'états, et vouloir réduire celle-ci à un seul de ces états, les phéromones, ce serait comme réduire l'être humain à son sexe et le décérébrer (l'être humain, bien entendu, pas le sexe).


Les zombits


f u c h s i a a écrit:
Quant à la Saint-Valentin, je crois que c'est le phéromone "argent" qui la motive. Et pourtant, on dit que l'argent n'a pas d'odeur.

Si tu ne l'avais pas écrit, je l'aurais certainement relevé également. Cela aurait certainement été plus long et sans doute moins subtil et moins drôle. Je suis séduit là Wink

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Jeu 12 Fév 2009 - 15:58

abuzin a écrit:

Si une femme se baladait en deux pièces sur les Champs Elysées, il n'est pas certain qu'elle arriverait sans problèmes à la fin du boulevard. Pourtant des femmes en maillot se baladent sans problèmes sur les plages, mêmes les seins nus et en string. Donc il y a aussi un phénomène de situation. La mode en tire parti. Est-ce qu'une femme bien habillée est une femme séduisante ? Est-ce qu'une femme nue est tout aussi séduisante ?...
Mais si mais si abuzin, une jeune et jolie femme selon les canons de Rubens peut se promener nue (à vélo) sur les champs Élysées sans être même remarquée, la preuve :


abuzin a écrit:
Les femmes de ce forum pourraient se trouver choquées de mes propos unilatéraux à leur égard, mais si je ne m'abuse ce sont bien les femelles qui dégagent des phéromones. Est-ce que je me trompe, maître jerombe ?
Si fait abuzin, c'est la science qui le dit alors...

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Jeu 12 Fév 2009 - 17:40

Les phénormones ne sont-elles pas comme les cailloux du petit poucet... elles permettent de rejoindre quelqu'un, qui sans eux, serait introuvable.

Chez les papillons c'est assez remarquable d'en voir qui se poursuivent sans se voir, en suivant une piste aérienne.

Les humains travaillent plutôt à vue ( même si photos sur le Net) mais bien des messages du corps sont cachés par les vêtements, le maquillage,l'environnement pollué...

Nous trouverons bien un jour des organes émetteurs ou récepteurs, des organes interpréteurs ... à moins que l'atrophie aidée par le non usage n'ait retiré tout cela.

Chez moi on prétend que la Saint Valentin correspond au moment où les oiseaux forment de nouveaux couples. Le Bourbonnais est resté très rural.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Jeu 12 Fév 2009 - 21:16

Citation :
Chez moi on prétend que la Saint Valentin correspond au moment où les oiseaux forment de nouveaux couples. Le Bourbonnais est resté très rural.

Oui, ce serait l'explication la plus probable. C'est à la mi-février qu'on entend à nouveau les oiseaux chanter car commence pour eux la période de l'accouplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Jeu 12 Fév 2009 - 21:28

Ça va bientôt être le printemps si j'en crois la réapparition d'un couple de verdiers qui est revenu ce matin pour fréquenter la mangeoire bien fournie et très fréquentée installée dans un cerisier dans mon jardin.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Jeu 12 Fév 2009 - 23:39

arnold.jack a écrit:
Les phénormones ne sont-elles pas comme les cailloux du petit poucet... elles permettent de rejoindre quelqu'un, qui sans eux, serait introuvable.

Chez les papillons c'est assez remarquable d'en voir qui se poursuivent sans se voir, en suivant une piste aérienne.

La nature avait donc déjà inventé le GPS intime Smile

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Jeu 12 Fév 2009 - 23:41

arnold.jack a écrit:
Les phénormones ne sont-elles pas comme les cailloux du petit poucet... elles permettent de rejoindre quelqu'un, qui sans eux, serait introuvable.

Chez les papillons c'est assez remarquable d'en voir qui se poursuivent sans se voir, en suivant une piste aérienne.

La nature avait donc déjà inventé le GPS intime Smile

Vous savez maintenant pourquoi la petite antenne se dresse. C'est pour avoir une meilleure réception. Smile

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan


Dernière édition par abuzin le Ven 13 Fév 2009 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Ven 13 Fév 2009 - 10:50

ou pour guider quelque tête chercheuse. Sacré Valentin !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
catou
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Ven 13 Fév 2009 - 12:23

Mais qu'est-ce qui détermine principalement l'attirance entre individus?
L'aspect générale? Le comportement? Les mensurations? Les odeurs?

Si les animaux sont guidés par leurs émissions de substances chimiques très précises peut être que chez l'humain on pourrait remplacer "phéromone" par "odeur" (?)

jemrobe dit:
Citation :
J'ajouterai qu'il ne faut pas confondre phéromones et odeurs corporelles.

Citation :
Si les odeurs véhiculent des informations sur l'identité, l'état physiologique ou émotionnel de l'individu qui les émet, elles ne déclenchent pas, contrairement aux phéromones, des comportements aussi automatiques et stéréotypés.

Pourtant à moins d'avoir le nez bouché on peut difficilement rester insensible aux odeurs. Qui ne s'est jamais retourné sur un homme ou une femme laissant derrière lui ou elle une odeur attirante ou répugnante?

Les odeurs ne jouent-elles pas un rôle essentiel dans le comportement et/ou l'attirance de l'autre? Ben si quand même parce que si je considère qu'un beau mâle, physiquement et psychologiquement peut être très attirant sexuellement, l'odeur de sa forte transpiration ou une haleine de chacal peut tout gâcher lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
catou
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Ven 13 Fév 2009 - 12:27

Donc aucun rapport direct avec la St Valentin Very Happy

Et la pleine lune alors ? Si elle agit sur les animaux elle agit aussi sur l'homme et pas toujours favorablement lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Ven 13 Fév 2009 - 17:22

abuzin a écrit:

La nature avait donc déjà inventé le GPS intime Smile

Vous savez maintenant pourquoi la petite antenne se dresse. C'est pour avoir une meilleure réception. Smile
Mais saviez vous que la nature (donc Dieu qui l'a créée pour les croyants) est facétieuse dans ses développements ?

J'en veux pour preuve le fait que les araignées détectent le bourdonnement des mouches par les poils, que la femelle grillon écoute les sérénades de ses prétendants avec ses genoux, bon d'accord c'est là qu'elle a ses tympans mais quand même, que les harengs émettent un crépitement de l'anus afin de rester grouper en famille ou enfin que monsieur araignée produit des vibrations sur la toile pour signifier à Madame qu'il est d'humeur coquine...

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Ven 13 Fév 2009 - 21:02

Je ne suis pas sûre qu'il n'y ait que les femmes à dégager des phéromones. Il me semble que les hommes aussi.

D'après ce que j'ai lu, il existerait même des produits de synthèse.

Je ne sais pas s'ils sont efficaces.

Pour moi, ils ne seraient pas suffisants, ni les vrais, ni ceux de synthèse. Il me faut autre chose que des phéromones compatibles.

Et puis, il y a un problème. A quoi peuvent bien servir les phéromones, (censés favoriser la reproduction) à un âge où on ne peut plus faire des enfants.

Est-ce qu'à la ménopause et à l'andropause, on ne dégagerait plus de phéromones ?

Preuve qu'ils n'ont pas grand'chose à voir avec l'amour. Puisqu'on continue à faire l'amour à des âges avancés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Ven 13 Fév 2009 - 21:15

catou a écrit:
Si les animaux sont guidés par leurs émissions de substances chimiques très précises peut être que chez l'humain on pourrait remplacer "phéromone" par "odeur" (?)

[...]

Pourtant à moins d'avoir le nez bouché on peut difficilement rester insensible aux odeurs. Qui ne s'est jamais retourné sur un homme ou une femme laissant derrière lui ou elle une odeur attirante ou répugnante?

Les odeurs ne jouent-elles pas un rôle essentiel dans le comportement et/ou l'attirance de l'autre? Ben si quand même parce que si je considère qu'un beau mâle, physiquement et psychologiquement peut être très attirant sexuellement, l'odeur de sa forte transpiration ou une haleine de chacal peut tout gâcher lol!

Jerombe, rappelle-moi d'oser l'audace de flairer le c... de mes collègues féminines. Un brin de retenue m'avait toujours empêché de faire plus ample connaissance. Jusqu'à maintenant, je me contentais de leur serrer la main quotidiennement, et, exceptionnellement, à leur anniversaire de déposer un chaste baiser sur leur front virginal.

Virginal, puisque ma bonne éducation m'empêchait d'imaginer que les femmes puissent uriner, déféquer, et encore moins se livrer au stupre et à la luxure. Certaines avaient bien des enfants, mais sans rejeter l'immaculée conception, je pensais que dans la plupart des cas, elles avaient trouvé leur progéniture dans le carré de choux au fond du potager.

Catou, mes collègues ne risquent-elles pas de se froisser de cet brusque intérêt pour les phéromones qui n'a, bien entendu, pour motivation qu'une recherche scientifique intègre ?

Me conseille-tu plutôt de laisser tomber mon stylo en dessous de leur bureau pour m'y glisser aussitôt afin de m'approcher, l'air de rien, de mon sujet d'étude ?

La méthode est toutefois risquée, car je risque à mon tour d'être surpris par un collègue masculin inverti qui profiterait lâchement de ma liberté de mouvement dans un endroit si exigu. Je n'ose imaginer la situation. Être pris en sandwich par les assauts fougueux d'un mâle en rut d'un côté, et l'écrasement douloureux des oreilles et du nez entre les cuisses d'une collègue hurlant "oh oui, oh oui" au téléphone à M. Schmoll du contentieux.

Quoiqu'il en soit, il ne faut pas que je me montre lâche, la vérité scientifique exige des sacrifices.

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan


Dernière édition par abuzin le Ven 13 Fév 2009 - 21:55, édité 1 fois (Raison : Juste pour rire un peu plus !!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Ven 13 Fév 2009 - 21:46

f u c h s i a a écrit:
Je ne suis pas sûre qu'il n'y ait que les femmes à dégager des phéromones. Il me semble que les hommes aussi.

Si c'était le cas, les statistiques sur le viol montrerait une plus grande égalité entre les victimes masculines et féminines.

Ce serait une grande espérance pour les hommes qui eux aussi auront droit au harcèlement sexuel et aux viols collectifs dans les caves des grands immeubles. J'en frémis ... de plaisir.

f u c h s i a a écrit:
D'après ce que j'ai lu, il existerait même des produits de synthèse. Je ne sais pas s'ils sont efficaces.

Ce n'est visiblement pas le cas. Si les femmes doivent nous agresser, j'ai bien peur qu'elles s'attaquent plutôt à l'intégrité de notre portefeuille, plutôt qu'à celle de nos corps superbes. Mon avis personnel, c'est que c'est l'argent qui est fabriqué avec les phéromones masculines.

f u c h s i a a écrit:
Pour moi, ils ne seraient pas suffisants, ni les vrais, ni ceux de synthèse. Il me faut autre chose que des phéromones compatibles.

Passons, passons, j'ai peur que tu veuilles aborder-là des comparaisons dimensionnelles que nos vielles oreilles ne pourraient pas supporter. L'immigration clandestine venant de l'Afrique noire fait le plus grand tort à la réputation des mâles occidentaux.

f u c h s i a a écrit:
Et puis, il y a un problème. A quoi peuvent bien servir les phéromones, (censés favoriser la reproduction) à un âge où on ne peut plus faire des enfants.

Ca, c'est bien la preuve que la sélection naturelle s'est, pour une fois, plantée. On n'a pas toujours vécu si vieux. Si la médecine n'avait pas fait de progrès, je serais déjà mort, entre autres, d'une péritonite.

f u c h s i a a écrit:
Est-ce qu'à la ménopause et à l'andropause, on ne dégagerait plus de phéromones ?

Je ne sais pas, mais parfois je me demande si les livres ne dégagent pas également des phéromones. Je lis de plus en plus en vieillissant.

f u c h s i a a écrit:
Preuve qu'ils n'ont pas grand'chose à voir avec l'amour. Puisqu'on continue à faire l'amour à des âges avancés.

On ne se rend pas compte des difficultés que rencontre le personnel de surveillance dans les hospices de vieillards. Ces petits vieux sont lubriques, tu n'as pas idée.

Et en plus, ils justifient leurs actes en prétextant l'alzheimer. Il faut dire, pour leur défense, qu'avec le nombre de médicaments différents qu'ils prennent, ces cocktails de principes actifs peuvent très bien synthétiser du viagra dans leur estomac.

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Ven 13 Fév 2009 - 22:16

jemrobe a écrit:
Mais si mais si abuzin, une jeune et jolie femme selon les canons de Rubens peut se promener nue (à vélo) sur les champs Élysées sans être même remarquée, la preuve :

Argument fallacieux !! Tous le monde aura compris que cette jeune nymphe se sert du vélo comme string.

Mais je profite de ce document pour dénoncer plus grave :

Il y a des scandales qui sont étouffés et dont personnes ne parlent.

Vive le mouvement de libération des pneus de vélo !!


Qu'est-ce que le gouvernement attend, que la chaîne et le dérailleur n'en puissent plus ?

Et je ne parle pas des rayons qui subissent des contraintes épouvantables.

Je vous le dis, moi. Tout fout le camp. Avant les femmes ne se pavanaient pas. Elles poussaient la brouette que remplissaient leur mari ayant légèrement abusé du vin de bourgogne. Depuis que les jeunes hommes boivent de la limonade gazeuse, les femmes se croient tout permis.

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Sam 14 Fév 2009 - 10:13

tiens j'amène ma copine au resto ...

pendant qu'elle peut encore me "piffrer"

Au besoin je reviens pour lire la suite de notre quête phénhormonale !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Sam 14 Fév 2009 - 11:10

abuzin a écrit:

f u c h s i a a écrit:
Et puis, il y a un problème. A quoi peuvent bien servir les phéromones, (censés favoriser la reproduction) à un âge où on ne peut plus faire des enfants.

Ca, c'est bien la preuve que la sélection naturelle s'est, pour une fois, plantée. On n'a pas toujours vécu si vieux. Si la médecine n'avait pas fait de progrès, je serais déjà mort, entre autres, d'une péritonite.

Erreur, profonde erreur, aux temps bibliques les hommes vivaient beaucoup plus vieux.

Tiens, tu prends Mathusalem par exemple, et bien si j'en crois le livre de la Genèse au chapitre 5 versets 25 à 27 (dans ma jeunesse chez les curés on avait de bonnes lectures, c'est pas comme aujourd'hui), et bien le livre de la Genèse nous explique que :

Citation :
“Mathusalem vécut cent quatre-vingt-sept ans et engendra Lamek. Après avoir engendré Lamek, Mathusalem, vécut sept cent quatre-vingt-deux ans et engendra des fils et des filles. Mathusalem vécut en tout neuf cent soixante-neuf ans et mourut.”

Vous remarquerez en passant qu'aux temps bibliques les phéronomes féminines étaient vraiment remarquables de férocité pour titiller ainsi par delà les âges le membre d'aussi vénérables patriarches !

On remarquera aussi l'ingratitude des descendants de Mathusalem qui naquit donc en l'an 687 après la Création d'Adam, soit 3074 ans avant Jésus-Christ, et mourut noyé au cours du Déluge, en l'an 1656 après Adam, soit 2105 ans avant Jésus-Christ, faute d'avoir été embarqué dans l'Arche de son petit-fils Noé un viticulteur biblique bien connu qui s'occupait principalement de l'appariement des couples d'animaux en fonction de leur compatibilité phéromonique.

Le fils de Mathusalem, Lamek, qu'il avait donc engendré alors qu'il était âgé de 187 ans, est mort d'une cirrhose du foie consécutive à l'absorption massive des productions de Noé son fils (le petit fils de Mathusalem si vous suivez bien mes souvenirs historiques) cinq ans avant le Déluge et n'avait donc vécu que 777 ans.

Ceci démontrant que très longtemps avant l'invention du Viagra les gaillards d'antan pouvaient copuler sans limite d'âge.

lol!

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
catou
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Sam 14 Fév 2009 - 15:22

abuzin a écrit:
catou a écrit:
Si les animaux sont guidés par leurs émissions de substances chimiques très précises peut être que chez l'humain on pourrait remplacer "phéromone" par "odeur" (?)

[...]

Pourtant à moins d'avoir le nez bouché on peut difficilement rester insensible aux odeurs. Qui ne s'est jamais retourné sur un homme ou une femme laissant derrière lui ou elle une odeur attirante ou répugnante?

Les odeurs ne jouent-elles pas un rôle essentiel dans le comportement et/ou l'attirance de l'autre? Ben si quand même parce que si je considère qu'un beau mâle, physiquement et psychologiquement peut être très attirant sexuellement, l'odeur de sa forte transpiration ou une haleine de chacal peut tout gâcher lol!

Jerombe, rappelle-moi d'oser l'audace de flairer le c... de mes collègues féminines. Un brin de retenue m'avait toujours empêché de faire plus ample connaissance. Jusqu'à maintenant, je me contentais de leur serrer la main quotidiennement, et, exceptionnellement, à leur anniversaire de déposer un chaste baiser sur leur front virginal.

Virginal, puisque ma bonne éducation m'empêchait d'imaginer que les femmes puissent uriner, déféquer, et encore moins se livrer au stupre et à la luxure. Certaines avaient bien des enfants, mais sans rejeter l'immaculée conception, je pensais que dans la plupart des cas, elles avaient trouvé leur progéniture dans le carré de choux au fond du potager.

Catou, mes collègues ne risquent-elles pas de se froisser de cet brusque intérêt pour les phéromones qui n'a, bien entendu, pour motivation qu'une recherche scientifique intègre ?

Me conseille-tu plutôt de laisser tomber mon stylo en dessous de leur bureau pour m'y glisser aussitôt afin de m'approcher, l'air de rien, de mon sujet d'étude ?

La méthode est toutefois risquée, car je risque à mon tour d'être surpris par un collègue masculin inverti qui profiterait lâchement de ma liberté de mouvement dans un endroit si exigu. Je n'ose imaginer la situation. Être pris en sandwich par les assauts fougueux d'un mâle en rut d'un côté, et l'écrasement douloureux des oreilles et du nez entre les cuisses d'une collègue hurlant "oh oui, oh oui" au téléphone à M. Schmoll du contentieux.

Quoiqu'il en soit, il ne faut pas que je me montre lâche, la vérité scientifique exige des sacrifices.



lol! Comment t'y vas Abuzin Rolling Eyes lorsque je parle de l'éventualité de laisser derrière soi une odeur, je pensais plus à l'odeur d'un "bon" parfum (fleuri, épicé, boisé ou je ne sais quoi d'autre...) ou dans le moins bon côté celui de l'effluve que peut laisser une transpiration riche en hormones lol! lol! m'enfin si tu veux laisser tomber ton stylo sous le bureau de ta collègue, fais gaffe, évite ses jours sanguins affraid lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Sam 14 Fév 2009 - 16:25

Il serait moins risqué, cher abuzin, de rester debout et de respirer d'autres lieux offerts par la gente féminine : en gros, là où le système pileux pourrait avoir comme rôle la diffusion des phénormones.

Bien sûr, hors les jarrets, il arrive que ces dames s'épilent plus que de raison, mais bon !

Attends l'instant propice : le sujet observable lève langoureusement un bras, dégage son aisselle, puis relevant ses cheveux révèle son oreille. C'est un appel !

Les "gars" du bourbonnais, dans le temps, après un savonnage, attendait un légère suée. S'étant concentrés sur l'objet de leur désir, ils passaient un mouchoir propre sous leur aiselle et y enfermaient le message du corps. Restait alors à faire mine de se moucher, histoire de secouer "le message" à proximité des narines destinataires ...

C'est un vieux sorcier à trois poils, qui l'a reçu d'un plus vieux sorcier à un poil, qui me l'a transmis, vieux sorcier plein de poils que je suis.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Sam 14 Fév 2009 - 19:37

f u c h s i a a écrit:
Je ne suis pas sûre qu'il n'y ait que les femmes à dégager des phéromones. Il me semble que les hommes aussi.

Abuzin, tu dis :
Si c'était le cas, les statistiques sur le viol montrerait une plus grande égalité entre les victimes masculines et féminines.

Il n'y a pas de rapport entre les phéromones et le viol, puisque des enfants, voire des bébés sont violés. Si phéromones il y a, ce ne peut être qu'à la puberté.

Le viol n'est pas un acte sexuel, mais un acte de violence. Rien à voir avec le désir de perpétuer l'espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Sam 14 Fév 2009 - 23:31

catou a écrit:
Comment t'y vas Abuzin, lorsque je parle de l'éventualité de laisser derrière soi une odeur, je pensais plus à l'odeur d'un "bon" parfum (fleuri, épicé, boisé ou je ne sais quoi d'autre...) ou dans le moins bon côté celui de l'effluve que peut laisser une transpiration riche en hormones, m'enfin si tu veux laisser tomber ton stylo sous le bureau de ta collègue, fais gaffe, évite ses jours sanguins

Merci pour la ficelle, je me méfierai. De toute manière, je ne suis pas de ceux qui tire trop fort sur la corde.

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   Sam 14 Fév 2009 - 23:51

f u c h s i a a écrit:
f u c h s i a a écrit:

Je ne suis pas sûre qu'il n'y ait que les femmes à dégager des phéromones. Il me semble que les hommes aussi.

Abuzin a écrit:
Si c'était le cas, les statistiques sur le viol montrerait une plus grande égalité entre les victimes masculines et féminines.

Il n'y a pas de rapport entre les phéromones et le viol, puisque des enfants, voire des bébés sont violés. Si phéromones il y a, ce ne peut être qu'à la puberté.

Heu ... moi, je ne proposais que de promouvoir le viol des hommes par les femmes. Quand aux enfants, un petit anglais de 13 ans est devenu père (c'est passé au nouvelles). Après ça étonnez-vous que de nourrir les bébés au sein puisse provoquer des vocations précoces.

f u c h s i a a écrit:
Le viol n'est pas un acte sexuel, mais un acte de violence.

Je conviens que ce soit un rapport sexuel, non consenti, donc une violence, mais cela reste un acte sexuel.

f u c h s i a a écrit:
Rien à voir avec le désir de perpétuer l'espèce.

Il est certain que dans ces moments-là, aucun des protagonistes ne pense à perpétuer l'espèce, mais cela peut y contribuer. Reste à déterminer si l'enfant sera le bienvenu.

Ceci dit, rassure-toi. Je pense comme toi, et ce fil n'est qu'un exutoire, une dérision. Si je vais en dessous de mon bureau, je ne pourrai flairer que les câbles de la télédistribution Smile

«Fuchsia écrivait en toute sérénité et devisait avec ses camarades du forum. Elle était loin de se douter que le monstre était caché sous son bureau et qu'un destin horrible s'apprêtait à bouleverser son existence ...»

Jerombe, tu veux parier avec moi qu'elle a regardé sous la table ? Smile

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les phéromones expliquent-elle la Saint Valentin ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Valentin vegan
» L'islam & La saint Valentin , [Valantino]
» Escargot saint valentin
» La saint valentin
» Saint-Valentin : attention

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Psychologie et Sociologie :: Sociologie-
Sauter vers: