La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nietzsche - Citations & Contre-citations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Lun 29 Déc 2008 - 20:17

Cécile, je commentais la phrase de Nietzsche, en m'adressant directement à lui.

Abuzin présente une phrase de Nietzsche.
Il la commente et ensuite présente une contre-citation.

Pour cette phrase concernant la femme non encore capable d'amitié, Abuzin m'a demandé de la commenter.

Ce que j'ai fait avec plaisir en m'adressant à feu monsieur Nietzsche.

Que des hommes aiment Nietzsche, ce n'est pas étonnant, mais que des femmes aiment, ça me laisse perplexe, vu comment il considère la femme.

Bon, il n'était malheureusement pas le seul à cette époque. Il n'a vraiment rien inventé.

Pas fort pour un humaniste de mépriser la moitié de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Lun 29 Déc 2008 - 20:31

Citation :
« La métaphysique, la morale, la religion, la science, sont considérées comme des formes diverses de mensonge : il faut leur aide pour croire à la vie. »

Et toi, Nietzsche, tu crois à la vie avec l'aide de quoi ?

On dirait que tu parles des animaux et non des Hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Lun 29 Déc 2008 - 23:21

f u c h s i a a écrit:
Citation :
« La métaphysique, la morale, la religion, la science, sont considérées comme des formes diverses de mensonge : il faut leur aide pour croire à la vie. »

Et toi, Nietzsche, tu crois à la vie avec l'aide de quoi ?

On dirait que tu parles des animaux et non des Hommes.

C'est exactement ça. Il interprète la vie au sens de la sélection naturelle. C'est pour ça qu'il cite la métaphysique, la morale, la religion et la science comme des formes de mensonge, puisque l'animal n'en a pas l'usage. Donc si l'animal n'en a pas l'usage, l'homme doit s'en passer pour être conforme à ce que la sélection naturelle a prévu pour lui.

En clair, il considère tout ça comme du superflu, de la faiblesse et c'est pour ça qu'il déduit le reste "il faut leur aide pour croire à la vie". Donc, si je te croise et que j'ai envie d'une partie de jambes en l'air, tu passes à la casserole parce que je suis plus fort que toi, que cela te plaise ou non.

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Mar 30 Déc 2008 - 15:44

cecile a écrit:
Tu es dans l'aveuglement borné abuzin, tu n'as qu'une lecture de Nietzsche...

Ce que tu n’as toujours pas compris, c’est que Nietzsche parlait de l’intériorité de l’être et non pas de l’être en lui-même.

Nous sommes bien d'accord là-dessus. Ce que je lui reproche, c'est le caractère individualiste et en même temps rejetant de sa philosophie.

Nul ne niera que l'individu doit se sublimer, mais dans quel finalité ? La mère fait-elle un enfant pour elle-même comme un bibelot que l'on mettrait sur la cheminée, ou pour transmettre, à travers lui et avec lui, la sublimation de sa propre existence, la valeur acquise ?

cecile a écrit:
C’était un philosophe dionysiaque, c’est-à-dire un caractère enthousiaste, qui croyait dans les qualités de l’existence, même les pires.

En effet, la vie au sens de réalité dynamique engendre le meilleur et pire d'un point de vue humain, et l'être humain doit y inscrire sa propre réalité en cohérence avec la vie. Cela suppose qu'il s'y investisse et qu'il y réagisse. Être un fétu de paille dans le courant du fleuve, mais un fétu nageant, pas un fétu flottant.

cecile a écrit:
Il a vécu comme il a pensé avec le sentiment de l'union nécessaire entre la création et la destruction.

Là, je ne suis pas d'accord. Il a pensé comme tel, oui, mais n'a pas vécu comme tel. Et c'est ce sentiment de culpabilité devant sa propre faiblesse "d'être agissant" qui l'a poussé à se projeter de plus en plus dans l'irréalité de sa pensée. À s'isoler de la réalité de l'humanité.

Nietzsche a écrit:
« Hommes supérieurs que vous en semble, suis-je un prophète ?un rêveur ? un homme ivre ? l'interprète des songes ? la cloche de Minuit ? Une goutte de rosée ? une vapeur, un parfum d'éternité ? N'entendez-vous pas, ne sentez-vous pas que le monde, le mien, vient de toucher à sa perfection ? Minuit, c'est aussi Midi. La douleur est joie aussi, la malédiction est bénédiction, la nuit est un soleil aussi. Allez-vous en, ou apprenez qu'un sage, c'est aussi un fou.» (Ainsi parlait Zarathoustra)

Toute la puissance de l'écriture et de la poésie de Nietzsche qui décrit ici la cohérence de la réalité d'où s'extrait tout manichéisme réducteur et décohérent. Où il affirme que l'homme a un potentiel plus important que la simple survivance. Mais justement où il rejette par son "allez-vous en" les "simples survivants" en dehors de l'humanité telle qu'il la voit. Ca, c'est ce que je trouve trop facile. C'est un abandon volontaire du plus faible, même pas un échec, parce qu'il n'a pas proposé au survivant de l'éduquer, et de le soutenir malgré sa faiblesse.

L'humanité est une espèce grégaire, et l'on ne peut se dissocier de cette qualité qui est aussi son principal défaut, sans s'affirmer autre que humain. C'est tout le propos de l'humanisme qui affirme que l'avance de quelques-uns ne peut justifier le retard des autres, que l'on laisserait sur place parce qu'ils seraient les "tarés" de la sélection naturelle. Car dans ce cas-là où serait la finalité de la reproduction qui échapperait à l'espèce humaine pour ne profiter qu'à la sélection naturelle comprise comme un espèce d'arbitre d'une course sans fin de la manipulation génétique ?

cecile a écrit:
Dans son désir de puissance, il est dans l’action, dans le désir du vouloir. C’est une qualité en soi, développer de la puissance en tant que vie.

Mais dans la perspective de la mort inéluctable, où se trouve le bénéfice de la puissance fut-elle la vie ? Non, je refuse de vivre comme un immortel parce que je n'ai pas encore eu l'expérience de ma propre mort. La vie se transmet, elle ne se capitalise pas. On part aussi nu que l'on est arrivé, parce que l'on ne va nul part et que l'on est venu de nul part. Ce qui est acquis doit se transmettre ou est perdu. Et voilà bien ce qui cloche dans l'individualisme, et qui trouve une réponse dans l'humanisme.

cecile a écrit:
Contrairement à ce que l'on entend souvent, le surhomme nietzschéen n'est pas un homme surpuissant, c'est une évolution attendue et souhaitée de l'Homme :

La sélection naturelle est indéniable, mais elle est un flux progressif, tout comme la progression intellectuelle de l'humanité est un flux progressif. Il n'est pas nécessaire de désigner l'homme nouveau par rapport à l'homme ancien. Ce serait comme un manque de reconnaissance des générations précédentes et du travail accomplis pour que nous puissions nous rengorger de ce que nous sommes en leurs jetant le mépris de ce qu'ils furent.

cecile a écrit:
Nietzsche a écrit:
«(...) l'Homme est une chose qui doit être dépassée. C'est-à-dire que l'Homme est un pont et non un terme (...) ».

L'action de l'Homme n'est plus endiguée par une pensée et une morale théologique ou plus généralement métaphysique (...)

L'image du "pont" signifie bien que Nietzsche entend laisser une part de l'humanité sur une rive, alors que l'autre, devenant surhumanité, traverserait sans jeter un regard en arrière dans un rejet volontaire de ce qui reste en arrière. Je ne souscris pas à cela parce que je suis un humaniste, c'est à dire un individu intégré dans une réalité sociale qui me donne non seulement des droits, mais également des devoirs dont, entre-autre, celui de solidarité, que cela me plaise ou non. Cela fait partie des contraintes inhérentes liées à mon statut d'être humain.

cecile a écrit:
mais par le consentement de son éternel retour :

Nietzsche a écrit:
« Je suis moi-même le fatum, et depuis des éternités c'est moi qui détermine l'existence.»

C’est clair non ?

Ce qui est clair, c'est que Zarathoustra fait passer l'être humain du statut de "réagissant aveugle aux conditions de son existence" à celui, englobé à l'échelle de l'humanité tout entière, d'entité autonome régissant son propre destin. Si ce n'est pas une métaphysique nouvelle remplaçant l'ancienne, qu'est-ce que c'est ?

cecile a écrit:
Il est dans le positif et la croissance et n’aime pas le négatif et la décroissance qu’il réserve aux faibles.

C'est le principe du capitalisme tel que l'enseigne les coachers aux "surhommes", ces pseudo-maîtres, appelés à fournir sa part d'esclaves à la machine.

cecile a écrit:
Tout son discours est fait sur et pour le dépassement de soi et sa politique est que les plus forts ont intérêt à protéger les plus faibles, ne serait-ce que pour conserver leur domination, ce qui est logique en soi.

Et oui, le rapport de force est logique tant qu'il s'applique aux autres et qu'on en est le bénéficiaire. Les nazis l'avaient bien compris. Leur règne qui devait durer mille ans, n'avait pas compris que l'inconvénient du rapport de force est qu'il peut s'inverser. Mais il est vrai, même dans cette inversion du rapport de force, que cela ne donne comme résultat qu'il y a toujours des maîtres et qu'il y a toujours des esclaves.

D'où l'intérêt de l'humanisme qui vise d'instruire tous les êtres humains, sans exception, dans la simple acceptation, et non pas dans une imposition de cette acceptation, qu'une alliance totale de l'humanité est plus productive, à moindre coût d'énergie, que la division de l'humanité qui envisage et accepte, par définition, la potentialité des conflits. Cela ne signifie pas que l'humanité serait passer à la moulinette uniformatrice, mais que la différence serait envisagée comme un enrichissement puisque la connaissance, ne pouvant jamais être que partielle, elle implique la spécialisation des individus dans le domaine qui leur sied le plus, la connaissance de chacun profitant au bénéfice de tous.

cecile a écrit:
Quant à son rapport aux femmes Nietzsche était un antiféministe plutôt que misogyne à la manière de Schopenhauer.

De ce que nous avons vu jusqu'ici, cela ne semble pas être le cas, ou alors juste une affirmation destiné à leurrer les femmes et à les garder sous domination.

cecile a écrit:
Rappelons-nous que des mouvements de défense des femmes, au tout début du XXè siècle, se sont réclamés de Nietzsche !

Cela n'est pas étonnant. Les femmes n'étant pas forcément meilleurs que les hommes, mais plus faibles physiquement, tout ce qui pourrait réduire la différence homme/femme est le bienvenu à leurs thèses. Les femmes ne sont pas des martiennes, ce sont des êtres humains. À nouveau, si l'humanité n'est pas capable d'intégrer cette différence d'une manière qui ne soit pas un rapport de force, les femmes resteront perçues par les hommes que comme des supplétifs de l'homme, ce que ne sont pas les femmes.

Dialogue intéressant, je trouve, mais qui n'est pas convainquant de l'implacable raison de Nietzsche ou de sa proposition philosophique.

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Jeu 1 Jan 2009 - 3:56

Nietzsche : « La mission suprême de l'art consiste à libérer nos regards des terreurs obsédantes de la nuit, à nous guérir des douleurs convulsives que nous causent nos actes volontaires. »

Remarque : À rêver en somme. Si la fonction existe pourquoi la rejeter ? Elle est, elle aussi, l'expression d'un potentiel de l'être humain. Agir, c'est d'abord réagir. Nous ne dominons rien, nous croyons dominer.

Nietzsche a réagi aux conditions de son existence en fonction de la cohérence des informations qu'il contenait. Certains dépensent beaucoup d'énergie, d'autres beaucoup moins. L'information, c'est de l'énergie. Plus on reçoit ou plus on en produit, et plus on en dépense. Il faut apprendre à canaliser les flux ... et à les transmettre.

Contre-citation humaniste : « La conscience est nourrie de l'information qui lui parvient. Sans information la conscience est un moteur au repos »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Jeu 1 Jan 2009 - 4:24

Nietzsche : « La morale n'est qu'une interprétation - ou plus exactement une fausse interprétation - de certains phénomènes. »

Remarque : La morale est avant tout relative à la culture dominante de la société. Ce n'est pas une interprétation, c'est une réaction qui peut être soumise ou insoumise à la pensée dominante. Victime ou bourreau, esclave ou maître, chacun doit justifier, si ce n'est à la société, au moins à lui-même la raison de ses actes. Cette justification, c'est la morale. La morale est un ensemble de règles déduites logiquement de la causalité de nos actes et de nos ressentis par rapport à eux.

Contre-citation humaniste : « Nul n'est libre de ses actes, parce que si sa réaction peut-être réflexe, sa motivation, elle, est toujours soumise à la logique, même illogique »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Ven 2 Jan 2009 - 20:19

Cécile dit :

Citation :
Dans son désir de puissance, il est dans l’action, dans le désir du vouloir. C’est une qualité en soi, développer de la puissance en tant que vie.

Je suis bien d'accord avec ça. Puissance, action, désir, vouloir : ce sont bien des qualités de gens bien vivants.

Mais en reconnaissant aussi ces qualités chez autrui, non pour l'écraser.

Abuzin dit :

Citation :
si je te croise et que j'ai envie d'une partie de jambes en l'air, tu passes à la casserole parce que je suis plus fort que toi, que cela te plaise ou non.

Tu vois, Cécile, par cet exemple donné par Abuzin, la limite aux désirs des uns : le consentement des autres. Là, Abuzin parle carrément d'un viol. Condamné comme crime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Ven 2 Jan 2009 - 23:54

f u c h s i a a écrit:
Je suis bien d'accord avec ça. Puissance, action, désir, vouloir : ce sont bien des qualités de gens bien vivants.

Mais en reconnaissant aussi ces qualités chez autrui, non pour l'écraser.

Il n'est pas forcé que l'autre ait des qualités aussi "puissantes". Il n'est pas forcé non plus que le plus "puissant" conserve sa puissance.

D'où l'intérêt très égoïste et très pragmatique de l'alliance.

Par exemple : celle du parent puissant et de l'enfant faible, puis de l'enfant devenu adulte puissant et du parent devenu vieillard faible.

f u c h s i a a écrit:
Tu vois, Cécile, par cet exemple donné par Abuzin, la limite aux désirs des uns : le consentement des autres. Là, Abuzin parle carrément d'un viol. Condamné comme crime.

Tant qu'à devenir criminel, Fuchsia, autant se faire plaisir Twisted Evil

Tant qu'à être victime, aussi biggrin

Mais je me repentirai, je te le promets biggthumpup

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan


Dernière édition par abuzin le Jeu 21 Mai 2009 - 5:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La perspective certaine de la mort pourrait mêler à la vie une goutte ...   Mar 5 Mai 2009 - 1:00

Nietzsche : « La perspective certaine de la mort pourrait mêler à la vie une goutte délicieuse et parfumée d'insouciance - mais, âmes bizarres d'apothicaires, vous avez fait de cette goutte un poison infect, qui rend répugnante la vie toute entière ! »

Remarque : La mort est la seule expérience dont on ne puisse tirer les leçons a posteriori, Nietzsche, comme tous les individualistes qui ne voient dans la vie que l'hommage que celle-ci doit leur rendre, ne peut se résoudre à en voir la fin. Alors, il aimerait "déguster" sa mort, mais la mort ne se déguste pas. La mort annihile simplement la vie de celui qui "est", tout comme la vie ensemence la mort de celui qui n'a jamais "été". On naît nu, on meurt nu. On amène rien à sa naissance, on emmène rien à sa mort, mais il y a ce que l'on laisse pour permettre aux autres de vivre mieux. Nietzsche n'a laissé que sa vision nihiliste, ce sperme infect qui corrompt la pensée d'une jeunesse désabusée.

Contre-citation humaniste : « La naissance est une conscience morte dont on vient, la mort est une renaissance dont notre conscience ne se remettra pas. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Mar 5 Mai 2009 - 19:42

Bonsoir Abuzin,

Après une absence, tu reprends les citations de Nietzsche.

Je crois que cet homme-là n'avait pas une santé terrible; il souffrait de maux de tête. Ce genre de personnes constamment souffrantes ne peuvent apprécier pleinement la vie. Le problème, c'est qu'il avait une belle plume et qu'il a transmis son amertume à ses lecteurs.

Parce que justement, c'est parce qu'au bout de la route, il y a la mort, dont on ne connait pas la date, que la vie est à apprécier. Il ne se produit pas que des méchants coups du sort.

Cet homme-là souffrait de solitude, puisqu'il se pensait au-dessus du troupeau, se croyait plus intelligent que les autres. La compagnie de ces personnes-là n'est pas agréable et les amis s'en sont allés.

Il est de ces personnes qui en veulent à la terre entière de leur malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Mer 6 Mai 2009 - 6:15

f u c h s i a a écrit:
Bonsoir Abuzin,

Après une absence, tu reprends les citations de Nietzsche.

Bonjour Fuchsia,

J'ai moins besoin de communiquer. J'ai plus besoin d'écrire. J'ai entrepris ce travail sur les citations de Nietzsche. Il faut bien que je le finisse.

f u c h s i a a écrit:
Je crois que cet homme-là n'avait pas une santé terrible; il souffrait de maux de tête. Ce genre de personnes constamment souffrantes ne peuvent apprécier pleinement la vie. Le problème, c'est qu'il avait une belle plume et qu'il a transmis son amertume à ses lecteurs.

Je pense, surtout, qu'il a été écrasé par sa famille. Son père d'abord. Il a attendu sa mort pour oser s'exprimer. Et puis les femmes de sa famille qui n'était pas moins que castratrices. Il est normal qu'il se soit refermé sur lui-même, et tous ses écrits parlent de lui-même. C'est d'abord un cri de souffrance, donc un cri d'espoir. Rien n'est pire que de se sentir inutile. Et c'est bien là tout le paradoxe de Nietzsche : "se sentir supérieur, ou aspirer à la supériorité, et en déduire la normalité de son exclusion".

f u c h s i a a écrit:
Parce que justement, c'est parce qu'au bout de la route, il y a la mort, dont on ne connait pas la date, que la vie est à apprécier. Il ne se produit pas que des méchants coups du sort.

La mort nous fait apparaître deux évidences :

- Notre renvoi inéluctable au néant, dont on peut déduire qu'aucun de nos actes n'est important pour nous-mêmes, puisqu'au bout du compte il ne restera rien, pour nous, de nos belles constructions.

- La puissance de la vie qui nous pousse à devenir, mais en vain pour nous même. Le plaisir que nous prenons à vivre accompagne le devoir que nous devons avoir pour les autres, parmi les autres. Il n'y a aucun mal à se faire du bien, mais ce n'est pas le plus important. Je vois la vie un peu comme un cahier blanc où chacun vient écrire. Si on écrit en cachette, cela ne profite à personne, et la mort vient tout effacer, donc cela n'a même pas servi à nous-mêmes.

Souvent, je me suis demandé pourquoi je n'écrirais pas seulement dans mon ordinateur. Je me suis rendu compte que je ne pouvais pas écrire face à moi-même. J'ai besoin d'un lectorat potentiel qui m'oblige à "rentrer en relation" avec le lecteur. J'éprouve le besoin de partager, même si ce que je veux partager n'est pas accepté. Pour moi, c'est la relation qui fonde l'humanisme.

f u c h s i a a écrit:
Cet homme-là souffrait de solitude, puisqu'il se pensait au-dessus du troupeau, se croyait plus intelligent que les autres. La compagnie de ces personnes-là n'est pas agréable et les amis s'en sont allés.

On est seul dans sa tête. On y changera jamais rien. Mais on peut "faire" pour les autres, et on doit faire parce qu'à l'instar de la famille, l'humanité nous donne beaucoup. Il faut agrandir le cercle de la relation au delà de la famille.

f u c h s i a a écrit:
Il est de ces personnes qui en veulent à la terre entière de leur malheur.

Je ne crois pas que Nietzsche en voulait à la terre entière. Il s'est juste refermé sur lui-même. Cette tentation nous guette tous.

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La résolution chrétienne de considérer le monde comme laid ...   Mer 6 Mai 2009 - 6:32

Nietzsche : « La résolution chrétienne de considérer le monde comme laid et mauvais a rendu le monde laid et mauvais. »

Remarque : On peut retourner cette accusation contre elle-même. La vision de la religion par Nietzsche lui fait conclure que la religion est coupable. Ce n'est qu'un point de vue qui ne rend pas Nietzsche innocent pour autant.

Contre-citation humaniste : « Le point de vue limite la perception de l'objet observé à ce seul point de vue. L'athéisme le plus objectif doit forcément passer par la croyance la plus convaincue. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La sottise chez les femmes, c'est ce qu'il y a de moins féminin.   Mer 6 Mai 2009 - 12:27

Nietzsche : « La sottise chez les femmes, c'est ce qu'il y a de moins féminin. »

Remarque : Qu'est-ce que la sottise et qu'est-ce que la féminité ? Ce qui est une sottise, c'est d'avoir un préjugé sur la féminité. Ce qui est également une sottise, c'est de croire que n'importe quel être humain ne soit pas capable de commettre une sottise.

Contre-citation humaniste : « La sottise permet de relativiser l'intelligence. Personne n'est absolument abouti. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Mer 6 Mai 2009 - 20:47

Citation :
« La sottise chez les femmes, c'est ce qu'il y a de moins féminin. »

Si ce n'est pas féminin, c'est masculin ...... Very Happy

Pas si misogyne que ça finalement.

Very Happy

Tu as raison Abuzin, on fait tous des sottises à un moment ou à un autre.

Le manque de reflexion temporaire, le manque de confiance en soi ne sont pas signes de non intelligence. Nous sommes parfois pris au dépourvu et ne réagissons pas forcément comme il faudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Jeu 7 Mai 2009 - 6:36

f u c h s i a a écrit:
Citation :
« La sottise chez les femmes, c'est ce qu'il y a de moins féminin. »

Si ce n'est pas féminin, c'est masculin ...... Very Happy

Pas si misogyne que ça finalement. Very Happy

L'inconvénient de ce type de phrase qui est une généralisation faite par un individu, c'est qu'elle ramène aux préjugés de cet individu, et a vraiment rien d'autre. Il faudrait se mordre les doigts d'écrire des sentences pareilles.

Il n'y a que le mot utilisé qui différencie l'adulte de l'enfant, mais dans les faits, c'est l'innocence perdue qui les différencie. L'adulte est vraiment coupable parce qu'il sait ce qui le motive, et qu'il cache sa motivation pour faire croire à son expertise.

En fait, dans tout adulte, il y a un enfant qui hurle sa peur de n'être plus tout à fait un enfant et qui perd sa vision dérisoire des choses.

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La souffrance d'autrui est chose qui doit s'apprendre.   Jeu 7 Mai 2009 - 6:59

Nietzsche : « La souffrance d'autrui est chose qui doit s'apprendre. »

Remarque : Ne vous y trompez pas, dans la bouche du surhomme, qui se veut sans faiblesse, cette phrase équivaut à l'apprentissage de la faille chez l'autre et du rejet de ce sentiment pour lui-même, car cela le conduirait à éprouver de la compassion pour autrui, c'est-à-dire, son ennemi potentiel. Ce qui serait une faille dans le système de cloisonnement de son esprit. Nietzsche veut créer son surhomme à l'image de ce Dieu qu'il exècre, mais dont il admire la toute puissance et l'insensibilité.

Contre-citation humaniste : « Liberté, Égalité, Fraternité, sont les principes de l'humanisme. L'acceptation de ces principes équivaut à devenir "tous" et à "monter" en humanité. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan


Dernière édition par abuzin le Jeu 7 Mai 2009 - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La terre a une peau et cette peau a des maladies ...   Jeu 7 Mai 2009 - 7:14

Nietzsche : « La terre a une peau et cette peau a des maladies ; une de ces maladies s'appelle l'homme. »

Remarque : La terre pour Nietzsche, c'est la perfection absolue de la nature. L'homme-maladie, le soushomme, doit disparaître pour préparer l'avènement du surhomme qui seul est digne de régner sur la nature, puisqu'il lui est égale en perfection et seul capable de lui opposer un rapport de force digne d'elle.

Contre-citation humaniste : « Il ne faut pas combattre la nature, il faut s'y intégrer avec toute l'humilité qu'il faut pour ne pas la dénaturer. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La terre est comme la poitrine d'une femme : utile autant qu'agréable.   Jeu 7 Mai 2009 - 7:30

Nietzsche : « La terre est comme la poitrine d'une femme : utile autant qu'agréable. »

Remarque : Considérant la femme comme un objet soumis à son désir et à sa puissance, le surhomme ne peut considérer la terre autrement. Il n'y voit certainement pas un rapport d'égalité et de réciprocité, puisque le surhomme est "un" et que tout rapport avec lui est "autre".

Contre-citation humaniste : « L'univers est aussi indissociable que le corps humain ; l'humanité, à son niveau, est tout aussi indissociable que la famille devrait l'être au sien. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La vanité d’autrui n’offense notre goût que lorsqu’elle choque ...   Ven 8 Mai 2009 - 5:13

Nietzsche : « La vanité d’autrui n’offense notre goût que lorsqu’elle choque notre propre vanité. »

Remarque : Un goût irrépressible pour l'individualisme est la marque même de notre penchant à la vanité et au narcissisme, qui nous font croire à l'égocentrisme. Le meilleur remède contre ces faiblesses de caractère est d'aller vers l'autre et d'essayer sa vision sans a priori. Derrière la forme et le fond du discours, il y a la motivation. Lorsque l'on s'exprime avec les autres, la tendance égocentrique s'estompe et le discours prend toute sa valeur.

Contre-citation humaniste : « Ne pas rester seul, ne jamais rester seul, c'est le seul moyen de s'oublier un moment et d'inverser le sens du regard. Alors l'esprit prend son envol. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La vérité est une femme : ses voiles, ses pudeurs et ses mensonges ...   Ven 8 Mai 2009 - 7:01

Nietzsche : « La vérité est une femme : ses voiles, ses pudeurs et ses mensonges lui appartiennent essentiellement. »

Remarque : En vertu du principe de réciprocité, cette affirmation péremptoire se retourne contre celui qui l'affirme. Que dit Nietzsche sur la vérité des autres qui ne puisse se retourner contre sa propre vérité? Il eu suffit que Nietzsche se reconnaisse simplement "humain" pour que son propos en deviennent humaniste. Tout son combat n'a jamais visé que d'échapper à cette humanité qu'il assimilait au piètre exemple que lui donnait la famille dont il était issu. L'humanisme est d'abord la constatation d'un nivellement par le bas. Ce n'est pas en se dissociant qu'on lutte contre le pire de l'homme. C'est en reconnaissant ce potentiel du pire en soi-même que l'on donne l'exemple et l'envie d'un potentiel du meilleur. Nietzsche n'a formé sa philosophie que sur une information qui n'appartenait qu'au pire. Ses conclusions ne pouvait qu'appartenir au pire de l'homme.

Contre-citation humaniste : « Toute affirmation implique un dogmatisme. Tout dogmatisme implique qu'il existe une vision plus universelle : la voie du juste milieu. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Nietzsche est-il un humaniste ?   Sam 9 Mai 2009 - 23:46

arnold.jack a écrit:
Je ne sais dans quel contexte ont été écrites les phrases que tu cites. Souvent il me semble que je peux comprendre autre chose que le sens que tu y trouves, mais je n'ai rien pour afirmer le point de vue de Nietzsche.

Le point de vue de Nietzsche est simple : c'est un partisan de l'individualisme. Son univers tourne autour de lui-même. C'est l'égocentrisme.

Le point de vue que je défend dans ce travail est celui de l'humanisme. Je déclare appartenir à une espèce et j'en assume toute la complexité, jusqu'à accepter que l'humanisme implique donc, au delà de lui-même, l'idée d'universalisme. Aujourd'hui, on parlerait, entre autres, d'écologie.

Mon point de vue n'est pas celui de l'individu, c'est celui d'un être en relation où la relation est l'élément le plus important.

C'est justement parce que Nietzsche parle à des individus, que beaucoup se reconnaissent en lui. Beaucoup d'individus se pensent humanistes, mais, en fait, c'est parce qu'ils croient que l'unité de l'humanisme, c'est l'individu. C'est totalement faux. Ce qui fonde l'humanisme, c'est la "relation". L'individu n'est qu'un des supports, très temporaire, de la relation.

La relation humaine, ou à l'univers, est plus complexe que la seule perception que l'individu en a. Pour le philosophe, ou celui qui aspire à la pensée philosophique, elle implique la recherche d'un système qui repose sur la symbiose dans un cadre qui implique le principe de réciprocité lié à celui de causalité. L'humanisme est ce système, même si celui doit d'abord être un constat de son nivellement par le bas. Il n'y a pas d'humanisme idéal autre qu'abstrait, mais c'est justement dans cette reconnaissance du poids que l'ensemble de l'humanité, génération après génération, doit porter que réside la valeur de l'humanisme. Il ne suffit pas de revendiquer les progrès de l'humanité, il faut également en assumer tous ses reculs.

Comme Nietzsche, dans sa propre vie, a constaté l'impossibilité d'un humanisme abouti, il s'est réfugié dans sa vision idéalisée du surhomme, l'homme parfait, une potentiel d'aboutissement. Il a cassé le lien qui reliait son surhomme à l'espèce, niant devoir quoi que ce soit à l'espèce. Il constate que la prédation existe dans l'espèce, et son choix est vite fait entre celui du surhomme prédateur insensible et celui du soushomme victime désignée.

La faiblesse de son surhomme, c'est justement le choix de la prédation. La force de l'humanisme, c'est le choix de l'alliance du plus fort et du plus faible (la solidarité) qui sera toujours une équation qui sera supérieure en force à celle unique du plus fort, même si cette alliance aura toujours des crises.

Regarde les forums où nous avons participé. Nous n'avons jamais été aussi forts que lorsque nous étions tous unis, parce que la tâche repose sur tous. Seul, aussi fort que l'on soit, on ne peut rien. Le prédateur aura toujours un tour d'avance, parce qu'il cache sa motivation. La forme et le fond du discours ne disent rien de la motivation de l'individu malveillant. C'est bien là-dessus que jouent les trolls. Ils se disent humanistes, peuvent tenir des propos humanistes dans la forme et dans le fond, mais sont véritablement individualistes, nietzschéens, dans leur motivation.

etc, etc, etc

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: L'admiration d'une qualité ou d'un art peut être si forte ...   Mar 12 Mai 2009 - 6:42

Nietzsche : « L'admiration d'une qualité ou d'un art peut être si forte qu'elle nous empêche de nous efforcer d'en obtenir la possession. »

Remarque : Ce que nous dit Nietzsche, c'est que la reconnaissance de l'autre dans ses qualités ou dans son expertise, nous inféode à lui, et donc à sa finalité. Comme le surhomme doit être la seule référence du surhomme, son devoir est de ne pas se laisser distraire par une relation à l'autre qui pourrait mettre en danger son individualité et ses prérogatives.

Contre-citation humaniste : « L'humanisme est plus puissant que l'individualisme, parce qu'il représente l'alliance du plus fort et du plus faible. C'est une intrication à un niveau supérieur à celui de l'individu. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: L''art et rien que l''art, nous avons l''art pour ne point mourir de la vérité.   Mar 12 Mai 2009 - 19:58

Nietzsche : « L'art et rien que l'art, nous avons l'art pour ne point mourir de la vérité. »

Remarque : Lorsque l'on crève d'une réalité que l'on veut déshabiller de toute subjectivité, c'est l'âme qui étouffe. Même Nietzsche, dans sa révolte nihiliste, s'en rend compte. Le seul art qui reste au surhomme, c'est le narcissisme.

Contre-citation humaniste : « L'art, c'est une communication directe, de subjectivité à subjectivité, qui laisse la raison au balcon de son incompréhension. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: L''artiste a le pouvoir de réveiller la force d''agir...   Mar 12 Mai 2009 - 20:26

Nietzsche : « L'artiste a le pouvoir de réveiller la force d'agir qui sommeille dans d'autres âmes. »

Remarque : Ce qui intéresse Nietzsche dans l'artiste, c'est l'expression de l'ego. Mais n'en déplaise à Nietzsche, l'artiste dépouille son âme de ses motivations égoïstes, il sublime le narcissisme jusqu'à le transcender. L'artiste est un créateur ambitieux qui offre la vie à sa création.

Contre-citation humaniste : « L'artiste, le moment créateur et son écho. Le spectateur, l'écho perçu et l'objet artistique recréé. »

Retour à la liste des citations de Nietzsche

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   Mar 12 Mai 2009 - 20:55

Citation :
« L'admiration d'une qualité ou d'un art peut être si forte qu'elle nous empêche de nous efforcer d'en obtenir la possession. »

On peut aussi le prendre pour un aveu d'humilité.

La qualité et l'art dont il parle sont si exceptionnels qu'il pense ne pas pouvoir atteindre cette perfection, et qu'il lui est inutile d'essayer.

Toutefois, pour la qualité, je pense qu'il est possible d'au moins essayer d'attteindre la perfection.

Alors que pour l'art, c'est un peu différent si on ne possède ni le don ni les techniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nietzsche - Citations & Contre-citations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nietzsche - Citations & Contre-citations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contre les salafistes
» Droits d'Auteurs. Droit des citations
» http://www.gilles-jobin.org/citations/
» Citations du Monde- Citations d'ici et d'ailleurs : proverbe indien
» Mes citations préférées.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Spiritualité et Philosophie :: Philosophie-
Sauter vers: