La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'approche sectaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: L'approche sectaire   Sam 10 Mar 2007 - 23:29

En lisant sur un autre forum les posts de certains intervenants à propos du site d'un ami, j'assistais à une curie qui n'avait d'égale que la frénésie à laquelle se livre les requins lorsqu'ils ont trouvé une proie.

Ils dénonçaient l'approche sectaire du site. En moi-même je pensais : "ce forum, n'est-ce pas aussi une approche sectaire?"

Quelques esprits forts, administrateurs de surcroît, quelques disciples qui suivent et qui sucent, et quelques victimes bien senties. Tout ce qu'il faut pour manipuler les consciences, et voilà une approche sectaire avec sa capacité de nuisance.

La raison du plus fort est toujours la meilleure, et il n'est pas nécessaire que sa validité soit confirmée par autre chose que la force.

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: L'approche sectaire   Dim 11 Mar 2007 - 8:46

Objection votre honneur, il faut commencer par caractériser ce qu'on peut désigner comme "une approche sectaire" avant de penser à songer à qualifier ainsi notre petit forum qui flotte sans grand espoir sur les flots en furie de l'indifférence généralisée devant le sectarisme dogmatique ambiant.

On peut relever des caractéristiques générales ou psychologiques dans les modes de fonctionnement des groupes ayant une approche sectaire, avec ou sans référence au Christianisme.

En écrivant cela, je pense en particulier à un groupe catho. intégriste que je ne nommerai pas:

- Un groupe dirigeant fermé très fort ne manifestant aucune disposition d'esprit vis à vis d'une remise en question honnête de ses convictions et ou de ses croyances.

- La coexistence de contradictions évidentes entre le vécu individuel et des points importants du système de croyances et de pratiques.

- Un double discours, c'est-à-dire un, politiquement correct destiné au public qui pourrait s'émouvoir et au législateur qui pourrait intervenir mais un autre devant les membres conquis au travers de plusieurs niveaux d'initiation.

- La gouvernance du groupe par le maintien volontaire d'une atmosphère de crise afin de pouvoir le garder sous contrôle.
Exemple type, la pratique congénitale de la dénonciation permanente du complot dirigé contre ses membres.

- La haine ou le mépris souverain pour les non-adhérents.
Par exemple rejeter ma croyance c'est me rejeter moi en tant que personne car je suis indissociable du message que je porte, donc je rejette l'autre personne moi aussi.

- La caractéristique constante qui est sous tendue dans une approche sectaire consiste à cacher ce qu'on veut réellement dans ses approches et au bout du compte, endoctriner autrui à l'insu de son plein gré, selon l'expression devenue célèbre.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: L'approche sectaire   Dim 11 Mar 2007 - 15:24

Citation :
Quelques esprits forts, administrateurs de surcroît

Very Happy
Je ris car je crois me souvenir que nous sommes tous administrateurs.
Very Happy

Je n'ai jamais considéré le site d'Arnold comme une entreprise sectaire.

Toutefois, effectivement, il y avait des liens vers des sites plus douteux.

En tout cas, je n'ai pas été embrigadée.

Je n'aime pas la science-fiction.

Déjà, à l'école, il avait fallu lire "Le Meilleur des Mondes". Je n'ai apprécié le livre que lorsqu'une personne d'une certaine caste est tombée amoureuse d'une personne d'une autre caste, alors qu'elle n'avait été programmée que pour s'accoupler avec une personne de la même caste. Donc, il y avait une faille dans le système. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: L'approche sectaire   Dim 11 Mar 2007 - 18:32

jemrobe a écrit:
Objection votre honneur, il faut commencer par caractériser ce qu'on peut désigner comme "une approche sectaire" avant de penser à songer à qualifier ainsi notre petit forum qui flotte sans grand espoir sur les flots en furie de l'indifférence généralisée devant le sectarisme dogmatique ambiant.

Je ne parlais pas de notre forum. Même si certains ont cru déceler en moi la graine d'un dictateur arrogant. Il y a peu de dictateurs qui partagent le pouvoir. Moi, je suis un emmerdeur qui a ses règles trois fois par mois, sans plus, mais je suis partageur.

Ceci dit, on peut s'interroger sur ce qui pousse les gens à se regrouper en communautés d'esprit que ce soit dans un forum comme le nôtre ou dans des sectes.

Pour définir les choses :

- À priori, le forum est un endroit où les gens se rencontrent pour parler. Ce qui peut amener une approche sectaire, c'est ce dont on parle et les clivages particuliers qui peuvent devenir majoritaire.

- La secte, elle, est l'endroit où des gens sont sensé retrouver d'autres gens partageant la même doctrine philosophique ou religieuse. L'esprit est sectaire dans la mesure où le rapprochement de personnes ayant une vision idéologique semblable les conduits forcément à rejeter en tout ou en partie ceux qui ne leur ressemblent pas. L'individu enferme son esprit dans une citadelle, et celui qui gouverne la citadelle gouverne tous ceux qui y sont enfermés.

Effectivement, il s'agit bien du site d'Arnold. J'en parle ici, parce qu'Arnold est attaqué d'une manière odieuse dans un autre forum. On lui fait un procès d'intention qu'il ne mérite pas. Arnold a commis une erreur dans son site : il a parlé des Raélliens. Dès le départ, je lui avais dis que c'était une erreur. Si dans l'étalage d'une pâtisserie, on expose un gâteau à côté d'un étron, il y a de forte chance que les gens pensent que le gâteau a le même goût que l'étron.

Arnold en est là. Personne ne veut de son gâteau parce qu'on le suspecte de vouloir fonder une secte. Comme le souligne jerombe, on ne peut soupçonner Arnold d'une tel entreprise que si on ne le connaît pas.

Arnold n'a rien d'un gourou. Sa modestie presque maladive l'empêche de s'exprimer avec force. J'ai parfois envie de lui dire de hurler ses convictions : Amour - Bien-Être - Lucidité. Arnold est tout le contraire d'un meneur. Il a juste exprimé ses rêves - les rêves simples d'un homme simple - et son envie énorme de partage mutuel. Il a vécu, et l'âge venant, il désire laisser un héritage à l'humanité à travers son "rêveur missionné". Ce roman est l'œuvre intellectuelle de son existence. Il l'a conçu ligne après ligne, en affinant sa pensée patiemment.

Ce qu'Arnold n'a pas compris, c'est que chacun vit ses rêves, et que même mis par écrit, nos rêves ne passionnent par forcément les autres. Une fois ses rêves mis par écris, Arnold s'est trouvé devant un choix : soit mettre son rêve dans un placard et risquer qu'il soit détruit avec lui, ou le publier d'une manière ou d'une autre pour lui assurer un potentiel de survivance. Il a donc construit son site autour du "rêveur missionné" et son tort a été de n'y avoir pas apporté autant de soin qu'à l'écriture de son roman. Le site a "bavé" sur l'œuvre, et l'œuvre se retrouve morveuse.

Après avoir remanié l'aspect de son site pour le rendre plus attractif, je lui avait conseillé de supprimer les références à Raël, et d'ouvrir un forum. Arnold a été effrayé par l'ampleur que prenait les choses et s'y est refusé (c'est tout de même paradoxal pour quelqu'un qui voudrait devenir un gourou).

C'est en essayant de trouver une bonne formule de forum pour Arnold que j'ai créé mes différents forums, dont celui où Arnold est attaqué. J'en avais remis les clés à l'administrateur actuel qui s'est empressé de le verrouiller et qui y règne en parfait gourou. Sa philosophie : "je suis le boss et les autres n'ont qu'à s'aligner". Il connaît Arnold depuis aussi longtemps que moi, et il est certainement conscient que le procès que l'on fait à Arnold est injuste.

Voilà, vous savez tout. Arnold, dans sa modestie, ne voulait pas que j'en parle, hé bien, j'ai mis les pieds dans le plat parce que je crois qu'il a tort de garder cela pour lui et d'en souffrir en silence.

Avec toute l'amitié que j'ai pour Arnold.

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: L'approche sectaire   Lun 12 Mar 2007 - 23:05

Oui, je pense qu'Arnold est blessé et souffre en silence.

Jamais, il ne nous a imposé ses idées. C'est toujours timidement qu'il insérait les liens vers son site.

Je n'avais pas lu l'intégralité de sa nouvelle. Seulement des extraits. C'était une utopie au sens propre du terme (récit imaginaire non réalisable). Je pense qu'il voulait juste provoquer des débats sur les thèmes qui lui sont chers.

Moi-même, j'ai fait l'amalgame entre utopie (science-fiction) et idéalisme (rêve d'un monde meilleur).

Or, les deux termes ne semblent pas devoir être accolés. Un récit de science-fiction peut parler d'un monde déshumanisé, c'est souvent le cas : un monde de robots, de lobotomisés, de formatés, un monde dénué de tout sentiment. Alors que le récit d'un idéaliste ne fera jamais l'impasse sur les sentiments humains, ou, tout au moins, ne le devrait pas.

Qu'est-ce qu'un monde idéal ?

Un monde où il n'y a plus de souffrances, mais ni de joies non plus ?
Un monde où il n'y a plus de haine, mais ni d'amour non plus ?
Un monde où il n'y a plus de différences, plus de diversités ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: L'approche sectaire   Mar 13 Mar 2007 - 9:42

Le but était d'imaginer un monde meilleur en soutenant ou critiquant le texte proposé.

Mais monde idéal est une formule qui laisserait à penser qu'il existe un monde modèle. Encore qu'un modèle ne soit pas forcément fixe. Le modèle pourrait laisser entrevoir une évolution possible.

Ce qui me blesse - mais n'exagérons rien - c'est que je n'ai pas su faire les réserves nécessaires. Du moins ne les ai-je pas faites de façon suffisamment apparente.

Ce site m'avait occupé longtemps, il me faut d'une certaine façon " en faire le deuil ".

Tout cela est de peu d'importance !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'approche sectaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'approche sectaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang
» Intéret d'une approche géographique des populations
» Approche amérindienne...
» Première vue de la Terre lors de l'approche de Rosetta
» Fin de l'hiver, approche du printemps ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Spiritualité et Philosophie :: Spiritualité-
Sauter vers: