La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La peine de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 7:30

La doctrine chrétienne sur la "PEINE DE MORT" selon l’enseignement de Saint Thomas d’Aquin.

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 17:33

Citation :
L’enseignement traditionnel de l’Église n’exclut pas, quand l’identité et la responsabilité du coupable sont pleinement vérifiées, le recours à la peine de mort, si celle-ci est l’unique moyen praticable pour protéger efficacement de l’injuste agresseur la vie d’êtres humains.

La peine de mort constitue une abomination pour une société qui ne reconnaît pas à la mort de valeur expiatoire et pour laquelle la vie éternelle n’existe pas

Tout est dit dans ces deux extraits du texte proposé par abuzin.

La position hypocrite de l’Église qui n’exclut pas la peine de mort si celle-ci est l’unique moyen praticable est un bel exercice de virtuosité dans la langue de bois, car à qui fera –t-on croire qu’on ne peut pas protéger une société de la récidive éventuelle des criminels autrement qu’en les tuant ?

Pourquoi s’obstiner à tenter de justifier ce châtiment qui est irréversible et risque d’être infligé à des innocents tout en faisant semblant d’ignorer qu’il n’a jamais été démontré qu’il aie un effet plus dissuasif que les autres peines et que les états qui y recourent ont, au mieux, le même taux de criminalité que ceux qui l’ont abolie.

Les longues années passées dans les couloirs de la mort, particulièrement chez les très chrétiens États-uniens peuvent également être assimilées à une forme de torture, universellement interdite par la Convention contre la Torture de 1984.

Donner la mort à un être humain, c’est le supprimer, ce n’est pas le punir.

Éliminer un coupable en le mettant à mort est une solution de facilité tolérée par l’Église qui souhaite ménager les pouvoirs politiques mais qui évite de se poser le vrai problème, celui de la réforme du système pénitentiaire, voire celui du corps social dans son ensemble.
L’État qui pratique la peine de mort donne l’exemple - légalement - de la violence suprême et de ce fait la banalise.

Et enfin, pour terminer par la position de l’Église concernant la peine de mort on ne me fera jamais avaler qu’il est possible de formuler des exceptions dans l’interdiction faite à l’homme d’ôter la vie, ce don de Dieu pour les croyants.

Comment pourrait-on lutter contre l’eugénisme, l’avortement et même la contraception au nom du droit à la vie et reconnaître, fut-ce du bout des lèvres le droit pour les États d’enlever la vie ?

Je n’aurai jamais aucun respect pour ceux qui ferment les yeux devant cette abomination légale que constitue la peine de mort.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Allias
***
avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 18:17

Le débat de la peine de mort s'organise souvent une dualité spécifique: les partisans invoquent le principe de «justice» alors que les opposants réclament le «respect de la vie humaine».

Ayant déjà fait un exposé dessus, je fais un bref résumé qui se construira par une réfutation constante des arguments des partisans de la peine capitale.

1- "Les partisans affirme que dans la mesure où elle constitue un châtiment plus sévère et plus terrifiant que la prison ou tout autre peine, la peine de mort est le meilleur moyen de dissuasion."

-->Le criminel, agissant souvent sous le coup de la passion, ne s'est pas présenté à l'esprit les conséquences de son geste pour lui-même et par conséquent, est incapable de tout raisonnement logique. De plus, les criminels espèrent toujours échapper aux poursuites. Le côté rationnel dissuasif de la loi serait inefficace dans ces cas-là.

Ensuite, bien des gens croient que la peine de mort a pour effet de diminuer la criminalité. De fait, aucune étude n'a jamais pu démontré avec conviction que la mise en vigueur de la peine de mort provoquait une diminution du nombre de crimes, ni que son abolition entraînait une recrudescence de la criminalité. La présence de la peine de mort ne fait pas baisser le taux de criminalité : elle n'a donc pas d’effet dissuasif.

L'abolition de peine de mort n'a donc aucun effet sur la criminalité.


2- "Mais garder en vie des criminels endurcis ne favorise-t-il pas les récidives ? En effet, rien ne garantit qu'un criminel qui a purgé sa peine ne commette pas un autre crime une fois en liberté. "


-->Oui, certes mais l'application de la peine capitale comporte (à son tour) un risque grave : la possibilité d'erreur judiciaire, qui pourrait entraîner la mort d'innocents.

En d’autres mots, la mort ne permet aucun retour en arrière, une éventuelle erreur judiciaire ou une injustice dans son application serait donc totalement irréparable. La justice étant humaine et donc non infaillible, il est impossible de garantir que de telles erreurs ne puissent arriver.

Quand à l'évasion possible, c'est le probléme de l'évasion lui même qu'il faut régler.


3- "Certains partisans font valoir que la peine de mort nous ferait économiser des montants considérables liés aux frais d’emprisonnement des criminels."

---> Le coût financier est un faux débat, la vie d'un homme n'a pas de prix.


Il n’est pas injuste de laisser vivre un être humain qui a enlevé la vie d'un autre, car cette conception relève beaucoup plus d’un esprit de vengeance que d’un souci de justice. La vengeance n'apporte aucun apaisement ; comment peut-on se consoler par la mort d'autrui? Elle ne fait que perpétuer le cycle de la violence.

Allias.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 18:47

Hypocrisie de l'église?

La plus part des gens on été d'accord avec l'exécution de Sadam... Moi non. Et toi Jemrobe? Je ne me souviens plus...


Je ne vois pas l'utilité de devenir sois-même un bourreau pour tuer un bourreau... Idea

Citation :
Voilà, Il risque moins d'avoir de confusion, si tu ne répond pas aveec mon propre pseudo, Jemrobe... Wink


Dernière édition par le Mer 14 Fév 2007 - 2:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pluto
*


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 20:18

Personnellement , j'ai été vraiment choqué par l'exécution de Saddam Hussein . Je l'admets , c'est un assassin , un criminel de guerre. Mais ceux qui ont ordonné cette exécution sont plus bourreaux que lui car ils se permettent non seulement d'oter une ame, mais en plus ils executent sa pendaison le jour du sacrifice du mouton.

En plus d 'etre une violation des droits de l'homme , c'est aussi une atteinteà la religion musulmane .

Pluto


Dernière édition par le Mar 13 Fév 2007 - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allias
***
avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 20:31

Saint Thomas d'Aquin a écrit:
PRINCIPE : Le bien commun l’emporte sur le bien particulier, aussi convient-il de sacrifier celui-ci à celui-là. Puisque la paix entre les hommes est compromise par quelques hommes dangereux, il faut les retirer de la société des hommes.
DOCTRINE : (…)

Certes un individu qui serait dangereux pour plusieurs autres hommes est à exécuter, si le contrôler s'avère infaisable. Or aujourd'hui, les prisons limittent largement le problème de l'évasion et sont suffisants pour effacer le danger que peut représenter l'individu en question. Ces arguments sont, par conséquent, nuls.

La plupart des autres écrits sont une discussion autour des écrits religieux, qui tenteraient de justifier la peine de mort.

Rien de bien extraordinaire.
Allias.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 21:45

Tourterelle a écrit:
Hypocrisie de l'église?

La plus part des gens on été d'accord avec l'exécution de Sadam... Moi non. Et toi Jemrobe? Je ne me souviens plus...
Idea

Je vais commencer par la deuxième partie de ta question : je suis définitivement contre toute forme de mise à mort d'un être humain, qu'il soit en devenir dans le cas d'un avortement ou qu'il soit un monstre sanguinaire avéré comme l'était Sadam Hussein.

Et, puis toute idéologie mise à part, éliminer physiquement un criminel, même en faisant semblant de faire ça proprement c'est éliminer aussi toute possibilité de rédemption, fut-elle peu probable, ce qui m'amène à ta première interrogation concernant l'hypocrisie de l'Église.

Les arguments rhétoriques utilisés par l'Église dans son dernier opus (cité par abuzin) pour ne pas condamner formellement la peine de mort en laissant la porte ouverte avec des si et des mais et autres contorsions peu glorieuses, sont à mes yeux un compromis destiné à ne pas heurter de front les chrétiens acquis à ce châtiment.
Position d'autant moins compréhensible que pour les autres cas de mise à mort : eugénisme euthanasie correction du 14.02.2007, avortement et même contraception pour les plus dogmatiques, l'Église n'hésite pas affronter les opinions publiques.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Mer 14 Fév 2007 - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 21:54

jemrobe a écrit:
Comment pourrait-on lutter contre l’eugénisme, l’avortement et même la contraception au nom du droit à la vie et reconnaître, fut-ce du bout des lèvres le droit pour les États d’enlever la vie ?

D'accord avec ceci et tout ce qui est au dessus. La vie est sacrée dis l'Église, mais il y a des vies qui sont moins sacrées.

jemrobe a écrit:
Je n’aurai jamais aucun respect pour ceux qui ferment les yeux devant cette abomination légale que constitue la peine de mort.

D'accord.

En fait, il n'est moralement et logiquement défendable de prendre la vie d'un autre qu'en cas d'agression pour sa survie immédiate. Dès que le danger immédiat est passé, la situation n'est plus la même, sinon on tuerait tous les soldats fait prisonnier.

Dans la notion de justice, il y a la sanction, mais plus important est la réparation. Si un homme tue mon enfant, il me lèse. Si je réclame sa mort, je n'obtiens pas réparation, j'obtiens la vengeance, et cette vengeance me lèse une seconde fois par la corruption de ma conscience.

Il y a une part de réparation lorsqu'il y a un repentir sincère. La vengeance, c'est à dire la sanction seule, n'est en aucun cas une réparation.

C'est cette confusion dans la justice entre la sanction et la réparation qui empoisonne des conflits comme celui entre les israéliens et les palestiniens. La mort appelle la mort. Or ce que veulent les gens, c'est vivre. Le cycle attentats/représailles et représailles/attentats n'a rien avoir avec la réparation, mais avec la vengeance.

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mar 13 Fév 2007 - 22:22

Allias a écrit:
Certes un individu qui serait dangereux pour plusieurs autres hommes est à exécuter, si le contrôler s'avère infaisable.

Qui décide quels individus sont dangereux?
Et quel est la nature du danger?

C'est la réponse à ces deux questions qui expliquent comment naissent des périodes barbares comme l'inquisition, les droits exorbitants de la noblesse avant la révolution française, la terreur après la révolution française, les enfermements et la mort dans les camps nazis ou staliniens, l'axe du mal façon Bush et façon Al-kaéda, etc...

C'est l'homme qui est dangereux pour l'homme, tout simplement. Si il faut en exécuter un, il faut les exécuter tous, sinon la réponse à ces deux questions sont : pour la décision, celle du plus fort, et pour la nature du danger, la rébellion à la loi du plus fort.

C'est là que l'on voit que la signification de la devise française "Liberté, Égalité, Fraternité" n'est pas encore bien intégrée par l'ensemble des français, ni par l'ensemble du genre humain. Nous vivons toujours des temps barbares. La technologie a évolué, mais le cerveau de l'homme est toujours le même que celui du premier homo-sapiens.


En ce qui concerne Saddam Hussein, voici ce qu'en pense Gillette :



Une fois nettoyé, il ne méritait plus la peine de mort.

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mer 14 Fév 2007 - 10:08

Sur un champ de bataille, tout militaire considère que l'ennemi mérite la mort, non ?

Non pour tuer un individu particulier. Oui pour tuer massivement à coup de bombes

A moins que dans peine de mort, il faille se concentrer sur le mot peine, c'est-à-dire comme prix à payer pour un individu qui a fauté et qu'on a attrapé.

Sinon on peut lier exécution, avortement, euthanasie, guerre ...

Il s'agit de la prononciation d'une peine, autre problème est de donner la mort dans les autres cas

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort   Mer 14 Fév 2007 - 14:14

Ma fourche ayant langué dans mon post précédent, j'ai écrit eugénisme au lieu d'euthanasie, aussi, conscient d'avoir péché par manque de rigueur je me suis infligé une punition très sévère consistant à ne boire que de l'eau ce midi.

jemrobe contrit. biggthumpup

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peine de mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peine de mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La peine de mort en Arabie Saoudite
» Je cherche un poème en rapport avec le théâtre et avec la peine de mort
» Textes argumentatifs sur la peine de mort
» La peine de mort par Victor Hugo
» Peine de Mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Actualité, Médias et Politique :: Politique-
Sauter vers: