La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La blague hebdomadaire de Papi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: La blague hebdomadaire de Papi   Lun 3 Avr 2006 - 16:30

Histoire céleste.

St-Pierre étant malade, un séraphin de second niveau assume le travail de St-Pierre et reçoit les morts aux portes du Paradis.
Arrive un jour un ingénieur qui n'a pas vécu de façon très très catholique. L'ange examine son dossier et l'expédie direct en enfer.

Le diable, tout heureux d'avoir un ingénieur parmi ses clients lui fait la fête. Il explique aussi ses problèmes à l'ingénieur.

- " Il fait chaud en maudit ici. Si tu pouvais...

- Pas de problème, je vais vous arranger ça."

L'ingénieur se met à faire des plans et deux semaines plus tard, l'enfer est climatisé !

Le diable amène deux ou trois autres problèmes du même genre que l'ingénieur règle aussitôt. C'est enfin devenu vivable, l'Enfer.

Pendant ce temps, au Paradis, St-Pierre revient de maladie et apprend l'hallucinante bévue, la gaffe monstrueuse, la bourde apocalyptique et blasphématoire de son suppléant...

- " Qu'as tu fait là, Nom de Lui ! Jamais, jamais !!! jamais il ne faut envoyer d'ingénieur en Enfer ! "

St-Pierre file en parler à Jésus qui décide d'intervenir lui-même.

- " Lucifer, sermonne-t-il le diable, tu dois me rendre l'ingénieur, c'est une erreur administrative et tu dois me l'envoyer au Paradis.

- Au grand jamais ! vocifère Lucifer. Tout s'est fait dans les règles ! Il m'est indispensable. Je l'ai et je le garde ! Tu n'as qu'à employer du personnel compétent. Le jour où tu choisiras tes saints sur leur compétence et non sur leur foi, tes anges feront moins de gaffes !

- En pénitence de ma part, si tu veux, tu auras droit automatiquement au prochain arrivage de condamnés à mort américains !

- Ah non, j'en ai marre des guerres entre gangs. Tu les gardes !

- Et à tous les musulmans Chïtes ou Sunnites lors de la prochaine guerre civile en Irak.

- Ttttt. Ton adjoint en bas fait dans l'œcuménique, tu assumes ou tu le rappelles ! D'ailleurs, ils ne s'entendraient pas avec mes Kurdes.

- Je vais te faire un procès réplique Jésus, à bout de nerfs.

- Ah oui ? répond Lucifer, un sourire sardonique aux lèvres. Et où prendras-tu tes avocats ?"

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Sam 15 Avr 2006 - 14:07

Message divin.

C'est l'hiver. En sortant d'un bar, un homme complètement ivre décide d'aller à la pêche. Il erre plusieurs heures dans la ville à la recherche d'un coin propice et aperçoit finalement une mare entièrement gelée. Il fait un trou dans la glace et y introduit une ligne avec un hameçon.

Voila bien deux heures qu'il patiente lorsqu'une voix grave et venue de nulle part lui lance : " Il n'y a pas de poisson à cet endroit... "

L'homme qui n'est pas sobre, pense qu'il s'agit là d'hallucinations et poursuit tranquillement son activité. La voix se fait entendre a nouveau : " Je vous répète qu'il n'y a pas de poisson à cet endroit... "

Cette fois, plus de doute ; il s'agit bien d'un message de l'au-delà. L'homme, un peu effrayé, se déplace d'une cinquantaine de mètres sur sa droite et commence à creuser un nouveau trou dans la glace. La voix se fait plus forte : " Voila trois fois que je vous dit qu'il n'y a pas de poisson ici... "

L'homme, toujours saoul comme un cochon, demande : " Et comment tu peux le savoir d'abord qu'il n'y a pas de poisson ? Es-tu Dieu qui me parle depuis le ciel ? "

La voix répond : " Non, je suis le veilleur de nuit de la patinoire dans la cabine de contrôle... " bounce

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Sam 15 Avr 2006 - 18:08

Very Happy Very Happy
Merci Jemrobe!

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Sam 22 Avr 2006 - 16:53

La vieille Marie avait fait jaser toute sa vie. Mariée et veuve trois fois et mère de dix neuf enfants au total, personne ne savait plus dans le village, ni même les enfants eux-mêmes, qui était leur vrai père.

Tout ce qu'ils savaient, c'est que Marie était leur mère à tous...

En prononçant l'oraison funèbre de Marie, le vieux prêtre de la commune qui était allé à l'école avec elle soixante-dix ans plus tôt, rappela la fertilité exceptionnelle de cette figure emblématique de la région et termina son discours par un énigmatique : " Merci à Dieu de les avoir enfin réunis... "

Personne parmi les fidèles ne comprit vraiment de quel mari le prêtre parlait ; le premier, le second ou bien le dernier ?

Si bien qu'à l'issue de la cérémonie, le jeune assistant du vieux prêtre dit à son supérieur "Dites moi mon père, de qui parliez-vous lorsque vous avez parlé de la grâce de Dieu ? "

" De qui ? ", répondît le prêtre, " je parlais juste de ses jambes ! " Laughing

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Dim 30 Avr 2006 - 16:16

Une histoire que je dédie à notre ami Arnold pour documenter son souhait d'émasculation de tous les mâles ne désirant plus procréer bounce

"Docteur, je crois que j'ai un problème. Un de mes testicules est devenu tout bleu!" dit le patient inquiet.

Le docteur l'examine rapidement et conclut:

"Il va falloir vous opérer. On doit vous retirer ce testicule rapidement"

"Vous rigolez?!", lui répond le patient. "Je ne vais sûrement pas vous laisser faire une chose pareille!"

"Vous voulez mourir ? Ce que vous avez est extrêmement grave. Il n'est pas question de rigolade". Et finalement, le patient se range à l'avis de l'homme de l'art, et dès le lendemain, l'opération a lieu.

Une semaine plus tard, l'opéré est de retour en consultation chez le médecin:

"Docteur, c'est pas de chance, mais je crois bien que le testicule qui me reste est en train de virer au bleu comme l'autre."

Une fois encore, le médecin conseille la couillectomie. Bien que le patient soit encore plus réticent, il se laisse convaincre une fois encore. Dès le lendemain, la castration a lieu.

Mais une semaine plus tard, il faut bien se résoudre à l'évidence: il y a encore un problème. Chez le docteur, le patient anxieux bredouille:

"Docteur... ça ne va vraiment pas fort. Cette foi c'est mon sexe qui devient tout bleu!"

L'examen du médecin aboutit à une mauvaise nouvelle: il va falloir procéder à l'amputation du pénis.

"Mais enfin docteur, c'est impossible. Comment vais-je faire pour faire pipi?

"Oh vous savez, ce n'est pas si grave que ça en a l'air: on vous greffera un tuyau de plastique dans l'urètre, et hop!"

Résigné, le patient est débarrassé dès le lendemain de sa dernière trace de virilité et pense en avoir définitivement terminé avec les amputations... sauf qu'une semaine après l'opération, il revient chez le médecin pour se plaindre:

"Docteur, le tuyau de plastique devient bleu!"

"Quoi!?"

"Je vous dis qu'il bleuit! Qu'est-ce que ça veut dire docteur?"

L'examen du médecin est un peu plus méticuleux, et finalement aboutit à cette conclusion:

"Hum hum, j'ai un doute, se pourrait-il que ce soit vos jeans?..."
lol!

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Dim 30 Avr 2006 - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Dim 30 Avr 2006 - 16:29

C'est une histoire dédiée aux hommes politiques français pour brocarder leur expression favorite :

C'est un escargot qui de bon matin part en balade dans la savane.

Il croise la hyène qui le salue. "Bonjour, M. député !"

Étonné, l'escargot reprend sa balade et croise le boa qui le salue également en lui disant "bonjour M. le député !"

Puis il rencontre la girafe. Celle-ci le gratifie d'un sonore "En forme aujourd'hui, M. le député ?"

Plus tard , le héron lui demande: " Bonjour M. le député, beau temps pour la promenade, n'est-ce-pas?"

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à m'appeler M. le député se demande l'escargot ?

C'est alors qu'il croise le lion qui, à son tour, lui sert un royal: "Bonjour M. le député"

L'escargot, très agaçé, arrête le lion et l'interroge: "Lion, pourquoi toute la savane m'appelle M. le député ???"

C'est simple répond le lion: Tu rampes, tu baves, et tu n’as pas de couille.
rabbit

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Mar 2 Mai 2006 - 8:18

Très bon! Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Jeu 4 Mai 2006 - 10:10

J'en ai une aussi!
Quand j'étais petite, avec ma tête de loupiot! Very Happy , mon frère m'avait dit que les escargots aimaient l'eau...alors, une après-midi, je suis allée dans la campagne avec un seau pour les ramasser.
Je les ai mis dedans avec de l'eau à rabords!!!! affraid affraid
Après 1h, je suis retournée les voir... affraid affraid

J'en ai fait beaucoup des bêtises dans ce genre... Shocked

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Jeu 4 Mai 2006 - 10:35

Je t'ai dit que ma vie entière était orientée vers l'amour! Very Happy Very Happy
Ca me fait penser à une histoire...ce trop plein d'amour...

Des gars un peu barges organisaient des croisières pour enterrer leur vies de garçons...
Ca commence mal Basketball

Sur le paquebot...des damoiselles au fort potentiel poitrinal (pardonnez le néologisme, j'en suis restée à mon âge bête!) Donc, disais-je...ces damoiselles s'entraînaient dur pour affoler le futur candidat à la sclérose, afin qu'il gardât un souvenir inoubliable de sa liberté.
Ca continue encore mal Basketball

Au cours d'une danse endiablée, la diablesse le cogne de son pis et l'envoie valdinguer quelques mètres plus loin...
Ca va de plus en plus mal Basketball

Résultat: Le semi puceau se retrouve avec un traumatisme crânien et doit écourter sa croisière bounce

Pas des blagues! En plus Twisted Evil

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Jeu 4 Mai 2006 - 19:31

Ça démontre simplement que si la demoiselle en avait gros sur le cœur, le mec n'avait pas la tête dure. Rolling Eyes

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Dim 7 Mai 2006 - 10:15

Les correspondances suivantes proviennent d'un incident s'étant déroulé entre un hôtel de Londres et un de ses clients, le directeur de l’hôtel ayant expédié la totalité du courrier au Sunday Times.

Chère Femme de chambre,

Je vous serais reconnaissant de ne plus laisser de petits savons sur le lavabo de ma salle de bains. En effet, j'ai emmené avec moi mon propre savon.

Veuillez donc reprendre les six petits savons encore dans leur emballage qui traînent sur le lavabo et les trois autres qui se trouvent dans le bac à savon de la douche et qui me gênent.

Merci d’avance.

S. Berman

Cher chambre 635,

Je ne suis pas votre femme de chambre attitrée, celle-ci sera de retour jeudi, après son jour de repos hebdomadaire. J'ai pris les trois savons d'hôtel qui se trouvaient dans le bac à savon de la douche comme vous l'aviez demandé. Quant aux six autres qui se trouvaient sur le lavabo et qui vous gênaient, je les ai placés sur votre boîte de mouchoirs en papiers pour le cas où vous changeriez d'avis. Pour le reste, j'ai laissé trois savons aujourd'hui, que j'ai placés dans l'armoire de toilette, car les instructions de la direction de l'hôtel sont de laisser trois savons chaque jour dans les salles de bains. En espérant vous avoir satisfait.

Kathy, femme de chambre

Chère femme de chambre,

J'espère que vous êtes ma femme de chambre régulière.

Apparemment, Kathy ne vous a pas parlé du mot que j'avais laissé concernant les petits savons de l'hôtel. Lorsque je suis rentré dans ma chambre ce soir, j'ai trouvé que vous aviez ajouté trois savons sur mon lavabo. Je vais passer près de quinze jours dans cet hôtel, et j'ai apporté mon propre savon. C'est pourquoi je n'ai pas besoin des six petits savons qui se trouvent sur le lavabo. Ils me gênent lorsque je me rase et lorsque je me brosse les dents ..

Je vous serais reconnaissant de les reprendre.

S. Berman

Cher M. Berman,

Mon jour de repos est le mercredi. C'est ce qui explique que mercredi, la femme de chambre remplaçante a laissé les trois savons d'hôtel réglementaires que la direction de l'hôtel nous recommande de laisser chaque jour dans les salles de bains. J'ai pris les six savons qui vous gênaient sur le lavabo, et je les ai placés dans le bac a savon de votre douche, là où se trouvait déjà votre propre savon. J'ai mis votre savon dans l'armoire de toilette par commodité pour vous. Je n'ai pas retiré les trois savons complémentaires offerts par l'hôtel et ils sont toujours dans l'armoire de toilette.

N'hésitez pas a me faire part de vos remarques.

Votre femme de chambre régulière,

Dotty

Cher M. Berman,

L'assistant du Directeur, M. Kensedder m'a dit hier soir que vous étiez mécontent du service de votre femme de ménage. Je vous ai donc attribué une nouvelle femme de chambre. J'espère que vous voudrez bien accepter nos excuses pour le dérangement qui vous a été causé. Si vous avez d'autres remarques, n'hésitez pas à m'en faire par personnellement. Vous pouvez me joindre au poste 1108 entre 8h00 et 17h00.

Merci

Elaine Carmen, Concierge.

Chère Madame Carmen,

Il m'est impossible de vous contacter par téléphone depuis mon travail. Comme je pars à 7h45 et que je ne rentre pas avant 17h30-18h00, vous comprendrez qu'il m'est plus facile de contacter M. Kensedder. J'avais donc contacté M. Kensedder pour lui parler de ce problème des petits savons d'hôtel. La nouvelle femme de chambre qui m'a été attribuée a dû penser que j'étais un nouvel arrivant dans l'hôtel car elle a, elle aussi, déposé trois savons dans mon armoire à pharmacie en plus des trois savons à laisser quotidiennement dans les chambres qu'elle a déposé sur le porte-savon de la douche.
Je remarque qu'en cinq jours passés dans votre hôtel, j'ai accumulé pas moins de vingt-quatre petits savons !

Pourquoi me persécutez-vous comme cela ?

S. Berman

Cher M. Berman,

Nous avons dit a votre femme de chambre Kathy d'arrêter de vous déposer des petits savons, et d'enlever tous les petits savons déposés par les femmes de chambre au préalable.

Si je peux vous être d'aucune aide, n'hésitez pas à me joindre au poste 1108 entre 8h00 et 17h00.

Merci.

Elaine Carmen, Concierge

Cher M. Kensedder,

Mon savon de bain personnel m'a été retiré. Chaque petit savon de l’hôtel a été retiré de ma salle de bain, y compris mon propre savon !

Je suis rentré tard hier soir, et j'ai été obligé de faire appel au groom pour qu'il m'apporte quatre petites serviettes parfumées.

S. Berman

Cher M. Berman,

J'ai parlé à notre concierge, Elaine Carmen, de votre problème de savon. Je ne m'explique pas comment il se fait que vous n'avez plus de savon dans votre chambre, alors que nos femmes de chambre ont pour instructions de laisser systématiquement trois petits savons d’hôtel à chaque nettoyage. Ce problème va être immédiatement réglé. Veuillez accepter mes excuses pour le dérangement.

Martin L. Kensedder Assistant du Directeur

Chère Madame Carmen,

Qui a bien pu laisser cinquante-quatre petits savons dans ma salle de bains ? C'est ce que j'ai trouvé en rentrant hier soir dans ma chambre !

Je n'ai aucun besoin de cinquante-quatre petits savons. Par contre, j'aimerais bien récupérer mon savon personnel et son porte-savon. Vous rendez-vous compte : cinquante-quatre petits savons et mon propre savon qui a disparu. Rendez-moi mon savon et son porte-savon, c'est tout ce que je demande.

S. Berman

Cher M. Berman,

Vous vous êtes plaint d'avoir trop de savons dans votre salle de bains, alors je les ai tous enlevés.

Puis vous vous êtes plaint à M. Kensedder que vos savons avaient disparu, alors je les ai remis en place personnellement : les vingt-quatre petits savons qui avaient été retirés et les trois petits savons que vous êtes censés recevoir quotidiennement.
Par contre je ne sais rien à propos des petites serviettes parfumées. Évidemment, votre femme de chambre Kathy ne savait pas que je vous avais remis en place vos savons, alors elle aussi a apporté vngt-quatre petits savons, plus les trois à ajouter quotidiennement. Je ne sais pas où vous avez entendu que l’hôtel mettait a la disposition de ses clients des porte savons.

J'ai, cependant, trouvé pour vous un porte-savon en ivoire que j'ai laissé dans votre salle de bains.

Elaine Carmen

Chère Madame Carmen,

Cette petite note pour vous tenir au courant du dernier inventaire en date.

Aujourd'hui, je dispose de :

Sur le lavabo, sous l'armoire de toilette : dix-huit savons stockés en quatre piles de quatre et une pile de deux.

Sur la boîte de Kleenex : onze savons en deux piles de quatre et une pile de trois.

Sur la table de nuit : trois serviettes parfumées, huit savons en deux piles de quatre, ainsi que quatre porte-savon en ivoire.

Dans l'armoire de toilettes : quatorze savons en trois piles de quatre et une pile de deux.

Dans le bac à savon de la douche : six savons, très mous maintenant.

Posé sur le coin nord-est du bac de douche : une serviette parfumée, déjà utilisée.

Posés sur le coin nord-ouest du bac de douche : six savons en deux piles de trois.

Veuillez demander à Kathy de s'assurer, lorsqu'elle fera ma chambre, que les piles de savons sont bien en ordre et correctement époussetées.
Veuillez aussi la prévenir que les piles composées d'un nombre de savons supérieur à quatre ont tendance à s'effondrer spontanément.
Je me permets de vous suggérer d'utiliser le rebord de la fenêtre de ma chambre comme futur support de savon, étant donné qu'il n'a pas encore été utilisé.

Autre chose encore : J'ai acheté un autre savon avec son porte-savon. Pour éviter tout nouveau malentendu, j'ai déposé cet équipement dans le coffre de l’hôtel.

S. Berman
bounce

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Jeu 25 Mai 2006 - 20:37

Je dédie cette histoire à Abuzin.
C'est l'histoire d'une lettre écrite par prêtre qui, ayant rompu son vœu de chasteté car il n'arrivait plus à assumer l'abstinence avait pris une épouse clandestine, ce qui n'avait pas arrangé ses affaires car il ne pensait plus "qu'à ça", ce qui l'empêchait d'assumer correctement son ministère sacerdotal.

Comme je n'ose pas t'entretenir de vive voix de ces choses, car tu as tendance à rougir, je te soumets, ci-après, les statistiques que j'ai pu rassembler.

Pendant l'année, j'ai essayé 365 fois et j'ai réussi 36 fois, ce qui fait une moyenne d'une fois tous les 10 jours.

Je te donne les faits suivants qui en sont la cause :

• Les enfants peuvent être éveillés 17 fois
• Il faisait trop chaud: 15 fois
• Il faisait trop froid 5 fois
• Tu étais endormie ou trop fatiguée 52 fois
• C'était techniquement impossible 93 fois
• c'était trop tôt 5 fois
• C'était trop tard 10 fois
• La fenêtre était ouverte et l'on pouvait nous entendre 9 fois
• Tu avais mal au dos 25 fois
• Tu avais mal à la tête 9 fois
• Tu souffrais des articulations 5 fois
• Tu avais trop mangé 10 fois
• Tu n'avais pas envie 21 fois
• Les enfants commençaient à crier 7 fois
• Il y avait un programme intéressant à la T.V 2 fois
• Tu avais été chez le coiffeur 17 fois
• Tu revenais d'une soirée 9 fois
• Le jour n'était pas convenable 18 fois

Total 329 fois.

Dans les 36 fois précédemment mentionnées où j'ai eu de la chance et du succès, il y a eu cependant quelques problèmes:

• 21 fois, tu me demandas de terminer rapidement,
• 2 fois, tu as détourné mon imagination en signalant que le plafond était sale et qu'il faudrait y remettre une nouvelle couche de peinture,
• 1 fois, j'ai terminé rapidement de peur que tu ne me blâmes,
• 1 fois, tu étais dérangée par un moustique et,
• 11 fois, j'ai dû te réveiller pour t'informer que j'avais terminé.

C'est tout ce que je voulais te dire.

Ton curé persévérant.
Laughing

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Ven 9 Juin 2006 - 20:40

Un canard entre dans une pharmacie :
- Bonjour monsieur le pharmacien !
- Bonjour monsieur le canard !
- Avez-vous du raisin ?
- Non. Ici, c'est une pharmacie et pas un super-marché.
Le lendemain, le canard revient dans la pharmacie :
- Bonjour monsieur le pharmacien !
- Bonjour monsieur le canard !
- Avez-vous du raisin ?
- Ecoutez, monsieur le canard ! Si vous revenez demain pour me demander la même chose, je vous cloue les deux pattes au sol !
Le lendemain, le canard revient dans la pharmacie :
- Bonjour monsieur le pharmacien !
- Bonjour monsieur le canard !
- Avez-vous des clous ??
- non !
- Bon, alors, avez-vous du raisin ?
Twisted Evil

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Sam 10 Juin 2006 - 17:44

Celle-là aussi je l'aime bien Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Lun 26 Juin 2006 - 2:30

..avec tout ça, Papi en a oublié sa blague hebdomadaire... drunken Wink
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Lun 26 Juin 2006 - 9:20

Clotilde a écrit:
..avec tout ça, Papi en a oublié sa blague hebdomadaire... drunken Wink

Ouh là là, avec tous ces développements philosophiques proposés par notre ami Abuzin, sans oublier les cerises et les groseilles je n'ai plus la tête à rien moi.

Voilà la p'tite dernière :
Pour Noël, le jeune Marcel avait reçu un superbe perroquet de la part de son oncle.

Malheureusement, dès sa première semaine de présence dans la chambre du gamin, le volatile avait démontré ses limites lexicales.
Il ne cessait en effet de répéter : " Vous êtes des crétins ", " tas d'idiots " et " bande de cons " à chaque fois qu'on lui adressait la parole.

Devant une telle vulgarité, les parents de Marcel avaient rapidement décidés d'isoler l'animal dans la véranda.
Mais comme le gamin, après l'école, rentrait toujours à la maison avant ses parents, il avait pris l'habitude de passer une demi-heure quotidienne avec le perroquet pour lui apprendre les bonnes manières.

Au bout d'un mois, la méthode ne fonctionnait toujours pas et l'animal s'entêtait à répéter sa trilogie de vulgarités ; " Vous êtes des crétins ", " tas d'idiots " et " bande de cons "...

Un jour, Marcel, exaspéré par l'incapacité chronique de son protégé finit par craquer et se décida à " rafraîchir " les idées de l'animal.
La première idée qui lui vint à l'esprit fut d'enfermer ce volatile grossier dans le réfrigérateur et de l'y laisser dix bonnes minutes.

Lorsqu'il fut finalement délivré le perroquet, grelottant, s'adressa à son jeune maître avec une infinie politesse : " Pardon, excusez-moi, je ne recommencerai plus... ".

Et désignant le réfrigérateur il ajouta : " Je peux savoir ce qu'il avait fait le poulet qu'est là-dedans... "

Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Lun 26 Juin 2006 - 9:36

Les bonnes vieilles méthodes! Y'a qu'çà de vr'ai Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Lun 26 Juin 2006 - 16:19

ça me fait penser à........."qui c'est...?"..... lol!
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Sam 1 Juil 2006 - 18:34

Histoire pour contrer Abuzin : dix raisons pour lesquelles les chats valent mieux que les bébés.

Les vétérinaires travaillent en fin de journée.

Votre chat ne dérangera pas tout le monde au cinéma en pleurant.

Vous n'avez même pas à emmener le chat avec vous, et si vous ne l'emmenez pas, vous n'avez même pas à vous soucier de savoir si la baby-sitter est libre ce soir.

Votre chat ne grandira pas hors de ses mignons mais coûteux habits dans les trois mois.

Les chats sont mignons même s'ils n'ont pas pris de bain ce mois-ci.

Vous n'avez probablement pas à rester éveillé la nuit à vous demander comment vous allez financer les études à l'université de votre chat.

Personne ne vous accusera d'être une mère indigne si vous ne voulez pas nourrir votre chat au sein.

Personne ne vous accusera de perversion ou d'abus sexuels si vous caressez votre chat.

Philippe De Villiers ne vous accusera pas de détruire les bases morales de ce pays si vous n'êtes pas marié à la mère du chat. En fait, personne ne vous demandera si vous savez qui est le père.

Personne ne se posera de questions sur votre capacité à faire votre travail quand ils apprendront que vous venez d'avoir un chat.

Et enfin la meilleure raison : Vous n'avez besoin de changer la litière qu'une fois par jour.

Si avec ça vous ne décidez pas d'adopter un chat c'est forcément à cause des allocs.
Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   Mar 4 Juil 2006 - 8:54

Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La blague hebdomadaire de Papi   

Revenir en haut Aller en bas
 
La blague hebdomadaire de Papi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naïvement, un motard demande !blague
» Blague !!!!!!!!!!!!!!
» Pas vraiment une blague, une petite histoire...
» A poil, Mesdames !! Nan je blague...
» Un commandant de Ryanair aurait vu un OVNI (blague)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: La vie du forum :: Détente-
Sauter vers: