La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le système politique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Allias
***
avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Le système politique.   Lun 5 Fév 2007 - 19:29

Bonsoir à tous et à toutes.

Un système politique désigne l'organisation politique, économique et sociale d'un Etat.

Les système politiques sont nombreux, ce qui implique la pluralité encore plus grande des régimes politiques, un même système politique pouvant comprendre plusieurs types de régimes.

Ceci dit, quel système politique (avec le régime et l'idéologie qui lui est associée) concevez-vous? De quel côté êtes-vous (droite, gauche...)

Allias.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moroko92



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le système politique.   Lun 5 Fév 2007 - 19:53

Une République sociale serait la meilleur chose réalisable a mes yeux!
Ce n'est pas du communisme marxiste orthodoxe, mais une adaptation socialiste aux évolution du monde! Cela signifie qu'il faut rompre avec l'ultra libéralisme, et redonner aux gens le sens du partage, du travail dont on récolte les fruits, et la fin des rapports d'exploitation entre patrons et salariés, et plus largement, entre Nord et Sud !
J'imagine que ma théorie ne plait pas a tout le monde, mais contrairement a Staline, je reste démocrate, donc j'écouterai avec attention toutes les critques Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Lun 5 Fév 2007 - 22:13

Bonsoir à tous,

Je ne suis pas une fan de politique, mais je pense qu'effectivement le meilleur régime politique serait une république avec une grande transparence sur ce qui se passe dans les hautes instances politiques, une grande transparence sur l'utilisation des fonds publics, moins de gaspillage de ces mêmes fonds.

Mais je ne vois pas trop la différence entre une république et une démocratie.

Pourquoi ta théorie ne plairait pas ? Tu réclames juste un peu de justice, un peu d'égalité, du travail pour tous.

@++++++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Mar 6 Fév 2007 - 9:58

Je crois que devant les problèmes posés au monde actuel, face à la surpopulation, à l’accélération de la pollution, à la confrontation ou à la disparition des nations, à l’épuisement des ressources naturelles, à la lutte pour l’hégémonie à laquelle se livrent les religions, les systèmes monétaires, les maffias, aucun système politique connu ne peut apporter de solution : le monde va dans le mur, ou plutôt à vau l’eau !

Je lis ce livre de Jacques Attali : une brève histoire de l’avenir et je partage sa vision qui me semble inéluctable.

C’est devant une question semblable à celle de Allias que je me suis amusé à écrire une nouvelle pour la proposer en discussion sur un forum disparu.

Abuzin l’a mise au format pdf sur mon site et Google en offre la lecture si on demande : « le rêveur missionné ». Il s’agit d’une utopie, donc d’une vision décalée.

Je voulais proposer des solutions extrêmes – donc hors réalité – pour soutenir une discussion, dégager des axes d’échanges d’idées.

De cette nouvelle on pourrait tirer un questionnement concernant : sexualité, procréation, éducation _ création de richesses, de services, loisirs qui n’épuiseraient pas la planète _ une monnaie sans argent sale possible _ le travail nécessaire partagé _ l’exportation de la vie hors de la planète _ des systèmes religieux non exploitables par quelques uns de leurs leaders …

Les systèmes politiques que nous connaissons ne me semblent pas à même de parer aux catastrophes planétaire et sociale vers lesquelles nous nous précipitons.

Quant aux notions de droite ou gauche, elles ne sont qu'une méthode de simplification pour piéger les masses : tout choix qui dépasse la dualité supposerait une réflexion alors que c'est l'émotion, quelques composantes de réflexes, qui détermine le " choix" fait devant les urnes.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Mar 6 Fév 2007 - 10:19

Un système politique doit répondre aux droits de l'homme.
Un léger "petit" problème cependant est que la perception que l'on a des droits de l'homme est conditionnée par la culture et par la religion.

Les droits de l'homme sont généralement considérés comme une invention occidentale moderne.

Les pays non occidentaux estiment qu'ils sont de fait utilisés comme un moyen de pression sur le reste du monde.

Certains, parmi les pays musulmans y voient même une arme idéologique de destruction culturelle et religieuse, et d'asservissement économique des autres nations.

Les pays occidentaux sont accusés de vouloir relancer indirectement une politique colonialiste, remodelant le monde à l'image qu'ils souhaitent donner d'eux-mêmes.

Cette crise a été particulièrement aiguë en ce qui concerne le principe de l'ingérence humanitaire, qualifiée par Bernard Kouchner de droit, et même de devoir d'ingérence.

À l’instar des religions qui toutes prétendent être la seule vraie, il y’a au moins deux déclaration des droits de l’homme concurrentes à la déclaration universelle des droits de l’homme, version ONU 1948.

1) La Déclaration des droits de l’Homme en Islam, adoptée au Caire le 5 août 1990 par l'Organisation de la conférence islamique, est une volonté de relecture des droits de l'Homme dans un cadre compatible avec la Charia. Cette relecture s'est notamment traduite par une forte imprégnation religieuse et une omission de certains droits présents dans la déclaration originale, comme la liberté de choisir et de changer de religion.

2) La charte africaine des droits de l'homme et des peuples a été adoptée le 27 juin 1981 à Nairobi (Kenya) lors de la 18ème Conférence de l'Organisation de l'Unité Africaine. Elle est entrée en vigueur le 21 octobre 1986, après sa ratification par 25 États.

Elle s’appuie sur la Charte de l'Organisation de l'Unité Africaine et la Charte des Nations unies ainsi que sur la Déclaration universelle des droits de l'homme tout « tenant compte des vertus de leurs traditions historiques et des valeurs de civilisation africaine qui doivent inspirer et caractériser leurs réflexions sur la conception des droits de l'homme et des peuples » (préambule de la Charte).

Ma conclusion est que l'humanité n'est pas vraiment prête à se mettre d'accord sur des concepts de bonne gouvernance tant la pollution mentale religieuse interfère avec la nécessaire réflexion en la matière.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Mar 6 Fév 2007 - 16:49

Jemrobe écrit :

Citation :
Un système politique doit répondre aux droits de l'homme.

Un léger "petit" problème cependant est que la perception que l'on a des droits de l'homme est conditionnée par la culture et par la religion.

Je suis d’accord.

Mais alors si un système politique tient à sa culture, qui correspond à sa conception des droits de l’homme, il est impossible – sauf à se saborder –
de laisser s’installer sur son territoire une autre religion , une autre culture, qui imposeraient une autre conception des droits de l’homme.

Pourrait- on imaginer des zones indépendantes, où les hommes pourraient aller, à la condition d’accepter l’art de vivre de chaque zone.

Ce qui n’empêcherait pas que chaque zone se remette en cause de l’intérieur, mais pas par le fait d’éléments extérieurs devenus un jour majoritaires.

Un peu ce principe, très contesté : « ne venez en France que si vous en acceptez les coutumes et la conception des droits de l’homme . Sinon choisissez un autre pays qui convient à vos conceptions ! »

Pas facile, tout cela !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pluto
*


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Le système politique.   Mar 6 Fév 2007 - 21:47

Personnellement , je trouve qu'aucun système politique n'est idéal , car chacun nuit à la société en limitant les droits et libertés d'une catégorie sociale : à l 'exemple du communisme qui prive les capitalistes du droit de la propriété privée. Toutefois , je trouve que le régime libéraliste est le meilleur et celui qui présente le plus d 'avantages, puisqu 'il est fondé sur la méritocratie, en plus chaque personne dispose de la liberté d'investir, de disposer de son argent, la liberté de pensée ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Mer 7 Fév 2007 - 10:23

Un système absolument libéral ne suppose même pas l'existence d'un état.

Chacun entreprend selon ses moyens et investit là ( mais là seulement ) où il estime gagner de l'argent.

La seule morale est celle de l'offre qui trouve une demande.

Si les gens ont des problèmes, des souffrances, des manques, nul ne viendra les aider, sauf l'entreprise qui espère s'enrichir en offrant le service correspondant au besoin.

Plus d'état, seuls des individus éventuellement regroupés en associations opposées ou coopérantes.

Ce système n'existe nulle part à l'état pur, mais la planète semble s'y diriger

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pluto
*


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Le système politique.   Mer 7 Fév 2007 - 13:54

arnold.jack a écrit:
Un système absolument libéral ne suppose même pas l'existence d'un état.

Chacun entreprend selon ses moyens et investit là ( mais là seulement ) où il estime gagner de l'argent.

La seule morale est celle de l'offre qui trouve une demande.

Si les gens ont des problèmes, des souffrances, des manques, nul ne viendra les aider, sauf l'entreprise qui espère s'enrichir en offrant le service correspondant au besoin.

Plus d'état, seuls des individus éventuellement regroupés en associations opposées ou coopérantes.

Ce système n'existe nulle part à l'état pur, mais la planète semble s'y diriger
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec votre percetion du libéralisme.
En fait , vous le réduisez uniquement à son aspect économique , alors qu'il s 'agit également d'un courant politique et idéologique.
Contrairement à ce que vous pensez , le libéralisme ne vise pas à supprimer l 'Etat , mais à réduire son controle de l'économie .De plus , c'est le système politique dont les principes correspondent le plus à la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Mer 7 Fév 2007 - 21:47

comme j'aime la litote, j'exprimerai ainsi ma position sur le libéralisme :
"C'est le droit du renard sur le poulailler '" et quand on est un renard on trouve cette situation très naturelle en fait.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Jeu 8 Fév 2007 - 9:35

- Si le Renard est assez sage pour ne pas exterminer les poules,

- si afin d'en rendre la chair plus douce, il les nourrit bien,

- même si afin de rendre la chair plus ferme, il les oblige à faire la course, sacrifiant les plus faibles,

Alors, il arrive que les poules acceptent le régime proposé par le Renard.

Régime d'autant mieux accepté que les poules ne savent comment s'organiser elles-mêmes !
ou que, sans renard, toutes les poules leaders se transforment automatiquement en renard !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Jeu 8 Fév 2007 - 16:37

arnold.jack a écrit:
- Si le Renard est assez sage pour ne pas exterminer les poules,

- si afin d'en rendre la chair plus douce, il les nourrit bien,

- même si afin de rendre la chair plus ferme, il les oblige à faire la course, sacrifiant les plus faibles,

Alors, il arrive que les poules acceptent le régime proposé par le Renard.

Régime d'autant mieux accepté que les poules ne savent comment s'organiser elles-mêmes !
ou que, sans renard, toutes les poules leaders se transforment automatiquement en renard !

Dans ce cas de figure, le renard en question ne serait pas un libéral dans le sens moderne du terme, c'est à dire un prédateur en perpétuelle recherche d'un profit rapide, mais il serait plutôt un patron à l'ancienne, comme j'en ai connu il y a bientôt cinquante ans, qui gérait son affaire pour l'inscrire dans la durée.

Le renard libéral moderne serait plutôt comme le paysan avare de la fable qui, pour maximiser ses profits, retirait chaque jour une poignée à la quantité d'avoine qu'il donnait à son âne pour le nourrir.

Les jours passaient et le paysan constatant que l'âne produisait le même travail bien qu'il lui retirât chaque jour une poignée supplémentaire d'avoine, se frottait les mains en voyant ses profits s'arrondir.

Un beau matin, alors qu'il allait pour jeter dans le seau la maigre poignée d'avoine restant pour la journée il fut surpris de ne pas trouver son âne debout et dut se rendre à l'évidence que son âne l'avait quitté pour rejoindre le paradis des bourricots.

Chacun est libre de tirer de cette fable la moralité qui lui convient.

jemrobe Smile

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Moroko92



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le système politique.   Jeu 8 Fév 2007 - 20:55

Le libéralisme c'est le droit d'exploiter surtout!!
Le libéralisme politique est louable, légitime, mais l'économique ne l'est pas du tout, Les dominés etant bien plus nombreux uqe les dominants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pluto
*


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Le système politique.   Jeu 8 Fév 2007 - 21:34

Si on regarde tous les systèmes économiques pouvant exister , on remarquera qu'il existe toujours un dominant et un dominé . Ainsi , dans les pays communistes ou non libéralistes en général , l'Etat controle une part importante de l'économie du pays ou meme parfois sa totalité .

L'économie est alors menacée ,et parfois ruinée puisque l 'Etat empeche toute forme d'innovation économique. En plus , le nombre de dominants ( membres de l'Etat ) est infiniment négligeable par rapport au nombre de dominés , qu est le peuple .

J'admets que le libéralisme conduit parfois a des disparités entre ouvriers et patronat , mais c'est infiniment plus "soft" que tout autre système économique , puisque n'importe quel personne peut accéder au patronat en créant, sans contrainte, sa propre entreprise (plus ou moins grande ).

Donc sincérement je ne vois aucune autre alternative meilleure que le libéralisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allias
***
avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Jeu 8 Fév 2007 - 22:23

arnold.jack a écrit:
Un système absolument libéral ne suppose même pas l'existence d'un état.

Un système fixant les limites de l'action de l'Etat adopte le libéralisme pur: il s'agit d'un système libéral. Celui qui prône la disparition totale de l'Etat et son illégitimité n'est qu'une variante extrême et radicale du sytème, qui suppose une liberté quasi-absolue des individus.

Il ne faut pas tellement percevoir ce système par son extrême, ou de manière radicale.

arnold.jack a écrit:
Plus d'état, seuls des individus éventuellement regroupés en associations opposées ou coopérantes.

Le système libéral implique plutôt la présence d'un Etat dont le pouvoir est limité et où les individus possédent les premiers droits naturels et, entre autres, la liberté. La conception veut que l'Etat joue le rôle de juge et de protecteur du pays.

La tendance actuelle consiste à réduire la notion du libéralisme (qui, avant tout, est philosophique) uniquement à ses aspects économiques. C'est regrettable, car le mot d'ordre de libéralisme est le respect des droits naturels.

Allias.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Ven 9 Fév 2007 - 9:35

Citation :
Les droits naturels, dont la liberté

Droits naturels : satisfaire à ses instints individuels alors qu'on vit en société est-il un droit ?

La nature de l'homme n'est-elle pas d'aller vers l'artificiel, dès lors que l'habileté et la raison permettent de transformer, de se transformer.

Le clonage de sa propre espèce, les modifications par la génétique constituent-ils un droit naturel, voire un devoir naturel ?

La liberté, au singulier, je vois mal ce que cela représente en fait .

Liberté ? mais liberté de faire quoi ?

Je pense qu'on devrait plutôt parler des libertés : liberté de penser, d'agir, etc.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Ven 9 Fév 2007 - 13:31

jemrobe a écrit:
Ma conclusion est que l'humanité n'est pas vraiment prête à se mettre d'accord sur des concepts de bonne gouvernance tant la pollution mentale religieuse interfère avec la nécessaire réflexion en la matière.

Ma conclusion est qu'en matière de déclaration des droits de l'homme, la seule qui tienne le coup est la Déclaration Universelle des Droits de l'homme.

Pourquoi? Parce qu'elle est la seule qui prenne en compte l'homme réduit à sa plus simple expression. Plus on tente de définir l'homme à travers son environnement (culture, religion, idéologie, etc), plus on en complexifie le concept et plus on s'éloigne de ce qui unit tous les hommes : la simple humanité, celle de l'enfant qui vient de naître et à qui tout devrait être promis en égalité.

En définitive, il faudrait supprimer tous les hommes en âge de raison qui, en fait, est l'âge de la déraison. Une belle grosse comète au coin de la gueule, voilà ce qu'il lui faudrait. À défaut de lui apprendre à vivre ensemble, ça mettrait tous le monde d'accord d'un seul coup et définitivement.

abuzin,

qui n'attend plus rien de bon, sauf l'explosion de la terre pour raison prophylactique. L'homme est un organisme qui n'a pas tenu les promesses qui reposait sur ses épaules (juste entre les deux. Vous voyez?).

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Ven 9 Fév 2007 - 17:29

Allons, allons, mon ami Abuzin... c'est le printemps qui tarde à venir !

L'homme cela n'existe pas, il y a les hommes .

Gardons l'espoir que dans l'humanité globale il y a quelques hommes qui sauront tirer un peu d'humanité montante.

Bien des fois, moi aussi, je me dis que je vais délaisser le clavier pour le sécateur du jardinier. Mais ce n'est pas le moment et puis, dans ma relative solitude, faut bien que je chipote un peu ... pour mes neurones.

Le soleil est au-dessus des nuages, mais si !: mais si !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allias
***
avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Ven 9 Fév 2007 - 20:17

Abuzin a écrit:
Ma conclusion est qu'en matière de déclaration des droits de l'homme, la seule qui tienne le coup est la Déclaration Universelle des Droits de l'homme.

Cette déclaration ne vaut pas tellement le coup. Selon moi, elle ressemble davantage à une utopie, à un idéal qui ignore la réalité de l'humanité. Ce n'est pas de l'homme dont elle parle, mais plutôt d'un autre être doué de qualités qui auront beau être rêvés par l'être humain, il ne les atteindra jamais.

Néanmoins, un tel texte est nécessaire pour les populations. Il fixe un niveau de perfection à atteindre. Ce niveau fait certes évoluer, mais présente des limites. Agir en esprit fraternel me semble impossible. Il rend également compte des erreurs du passé.

C'est faire une flagrante erreur que de demander à un homme ce qu'il ne peut pas faire. Il faut accepter la réalité de l'homme, point barre.

Aujourd'hui, l'intolérance est devenu un problème majeur.

Allias.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Ven 9 Fév 2007 - 22:23

Bonsoir à tous,

Oui, je pense assez comme Allias.

La Déclaration des Droits de l'Homme offre un modèle idéal, une sorte de guide vers lequel on doit toujours se tourner.

A force de nous rappeler quels devraient être les rapports humains, on va bien finir par les améliorer un peu.

J'ai lu cette phrase :

"On ne peut gouverner une société sans avoir une vision de ce qu'elle devrait être"

C'est tout à fait ça. Même si l'idéal, la perfection ne seront jamais atteints, il faut faire en sorte de s'en rapprocher au plus près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pluto
*


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Le système politique.   Ven 9 Fév 2007 - 23:16

f u c h s i a a écrit:



J'ai lu cette phrase :

"On ne peut gouverner une société sans avoir une vision de ce qu'elle devrait être".

Encore faut- il que l'Etat donne le modèle à suivre dans ses politiques internes et externes . Ce qui n'est pas vraiment le cas dans la majorité des pays du monde.

Ainsi , les gouvernements des pays riches financent des génocides et des guerres ou des millions d'innocents meurent en Afrique et en Asie par pur interet économique , et au meme temps ils signent dans l 'ONU une déclaration des droits de l'homme .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Sam 10 Fév 2007 - 1:07

arnold.jack a écrit:
Allons, allons, mon ami Abuzin... c'est le printemps qui tarde à venir !

Il y a longtemps qu'il l'attend le printemps, l'homme. Autant croire au Père Noël.

arnold.jack a écrit:
L'homme cela n'existe pas, il y a les hommes.

C'est ce que disent les esclavagistes. Moi d'abord, et après moi les mouches. La DUDH a été remplacé par la DUDP (Déclaration Universelle des Droits du Prédateur).

arnold.jack a écrit:
Gardons l'espoir que dans l'humanité globale il y a quelques hommes qui sauront tirer un peu d'humanité montante.

Il faut le dire vite. Quand le consensus est au "moi d'abord", il y a peu de chance que la solidarité ne soit autre chose qu'une valeur très marginale.

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Sam 10 Fév 2007 - 1:19

Allias a écrit:
Cette déclaration ne vaut pas tellement le coup. Selon moi, elle ressemble davantage à une utopie, à un idéal qui ignore la réalité de l'humanité. Ce n'est pas de l'homme dont elle parle, mais plutôt d'un autre être doué de qualités qui auront beau être rêvés par l'être humain, il ne les atteindra jamais.

Et oui, la quête de l'absolu. Imaginer que l'être humain puisse accepter de voir sa médiocrité dans le miroir pour de la médiocrité, et non comme une valeur qui l'encourage à être encore plus médiocre.

Allias a écrit:
Néanmoins, un tel texte est nécessaire pour les populations. Il fixe un niveau de perfection à atteindre. Ce niveau fait certes évoluer, mais présente des limites. Agir en esprit fraternel me semble impossible. Il rend également compte des erreurs du passé.

Cela ne me semble pas impossible à moi, cela me semble même très naturel. Apparemment, je dois être le seul qui fait cela avec facilité. Pour les autres j'imagine qu'ils apparentent ce genre de démarche comme de marcher dans de la crotte de chien. Dur, dur, d'être un martien.

Allias a écrit:
C'est faire une flagrante erreur que de demander à un homme ce qu'il ne peut pas faire. Il faut accepter la réalité de l'homme, point barre.

D'accord, si les autres acceptent cette médiocrité, que l'on créé, alors, des suicidarium où les malheureux iront rendre leur dernier souffle et où les autres assisteront au balcon à l'agonie des faibles en ricanant.

Allias a écrit:
Aujourd'hui, l'intolérance est devenu un problème majeur.

De quelle intolérance parle-tu? Celle des victimes, mal nées, qui osent critiquer leurs bourreaux?

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Sam 10 Fév 2007 - 1:40

f u c h s i a a écrit:
La Déclaration des Droits de l'Homme offre un modèle idéal, une sorte de guide vers lequel on doit toujours se tourner.

A force de nous rappeler quels devraient être les rapports humains, on va bien finir par les améliorer un peu.

Erreur, ce rappel n'est là que pour nous distraire, comme on va au cinéma pour pleurer sur la misère du monde, et puis quand le film est fini, on sort, et on change de trottoir pour ne pas sentir les effluves nauséabondes qui émanent du SDF qui nous crachent sa misère, réelle elle, au visage.

f u c h s i a a écrit:
J'ai lu cette phrase :

"On ne peut gouverner une société sans avoir une vision de ce qu'elle devrait être"

Qui gouverne? Toi? Bien sûr que Hitler avait une vision de la société. Lepen aussi, Bush aussi, etc, etc. Combien veux-tu que je te cite de visionnaires?

La politique est l'affaire des crabes. C'est le plus fort qui sort victorieux du panier. Après cela, il a le choix entre afficher clairement son programme ou le masquer derrière une façade humaniste. Un peu comme Chirac qui a été personnellement le négociateur de la vente d'une centrale nucléaire à Saddam Hussein. Tu ne gouverneras jamais fuchsia, et moi non plus.

f u c h s i a a écrit:
C'est tout à fait ça. Même si l'idéal, la perfection ne seront jamais atteints, il faut faire en sorte de s'en rapprocher au plus près.

Dieu (cette grosse blague pour tenir les peuples) sait que j'en ai écris des conneries pareilles. Pire encore, j'y croyais (voir la devise de ce forum). Si dans un forum avec aussi peu de membres que le nôtre, nous ne sommes jamais tombé d'accord, malgré sa devise, imagine comment l'humanité pourrait y arriver avec six milliards d'êtres humains aux convictions plus différentes les unes que les autres.

On a juste à réaliser que l'être humain, c'est de la merde. Que l'on a vraiment pas eu de bol d'en être, et que le mieux que l'on puisse espérer pour l'humanité, c'est un bon tsunami pour nettoyer tout ça.

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Le système politique.   Sam 10 Fév 2007 - 1:53

pluto a écrit:
Ainsi , les gouvernements des pays riches financent des génocides et des guerres ou des millions d'innocents meurent en Afrique et en Asie par pur interet économique , et au meme temps ils signent dans l'ONU une déclaration des droits de l'homme .

Ne te fais aucune illusion pluto. La différence entre un riche et un pauvre, c'est l'argent et le pouvoir dont ils disposent. Donne de l'argent et du pouvoir à un pauvre, et il deviendra riche, puissant, et aussi médiocre que son alter ego. La misère ne rend pas meilleur, dans bien des cas, c'est même le contraire. On ne peut avoir des idées généreuses qu'en étant repu. Quand on crève de faim, on mangerait même son gosse. Il y a des tas de pauvres, dans le monde, qui vendent leurs gosses.

Il n'y a que les gosses de riches qui ont de la valeur. Les gosses des pauvres sont des bouches en trop à nourrir.

L'ONU est la seule organisation à défendre, même si elle est impuissante à agir, et si elle est sous la coupe des lobbies. Si l'ONU disparaît, alors tous les masques tomberont et tout sera permis. Alors les génocidaires s'affirmeront publiquement comme des génocidaires et se targueront d'avoir la raison du plus fort.

abuzin

_________________
«Lorsque l\'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c\'est la seule chose que l\'on peut faire, rien de plus » - Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le système politique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le système politique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Voltaire et le système politique anglais
» Questionnaire XVIIIè siècle
» "Tout système possède en lui le germe de sa propre destruction"
» Initiation à la vie politique Française Option B
» Le système continental ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Actualité, Médias et Politique :: Politique-
Sauter vers: