La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des hôpitaux islamiques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jemrobe
******


Nombre de messages : 1138
Age : 75
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Des hôpitaux islamiques ?   Sam 27 Jan 2007 - 20:00

Je ne sais pas si vous avez lu l'article du Monde cité ici :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3230,36-860536@51-793622,0.html

mais ce type de développement séparé me laisse augurer des lendemains douloureux pour les communautés nationales.

Qu'en pensez vous ?

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
f u c h s i a
Admin


Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Sam 27 Jan 2007 - 20:50

Bonsoir Jemrobe,

Je viens de lire l'article.

Comment en est-on arrivé là ?

Pourquoi cède-t-on ?

La vie d'êtres humains est en jeu et on tergiverse sur le sexe du médecin ! Sad

Ne peuvent-ils pas comprendre qu'un médecin, homme ou femme, lorsqu'il exerce sa profession, n'est ni homme ni femme au sens sexuel, mais soignant, exerçant une fonction, fonction qui est la même qu'il soit homme ou femme.

Pourquoi, pourquoi laisse-t'on faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****


Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Dim 28 Jan 2007 - 9:54

Je crois que le monde trop structuré par les nations gène le développement d'entreprises internationales.

En outre les individus trop potégés par des lois nationales sont très exigeants.

Il s'agit pour les leaders des banques et autres chefs de détruire les structures ... la non règlementation !-

Quoi de plus simple que d'introduire le communautarisme, puis l'individualisme, la planétaristion par les migrations et le choc des cultures.

Le mal est si avancé, avec la complicité de certains politiciens, que le mouvement est irréversible.

A chacun de se débrouiller et d'organiser sa petite tribu

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin


Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Dim 28 Jan 2007 - 10:25

Mais ces dominateurs qui ont le droit de vie ou de mort sur leur épouse sont tout de même une minorité !

Comment se fait-il que ces malades parviennent à obtenir gain de cause ?

Dans l'Islam, tout est la volonté d'Allah.

Donc, qu'est-ce que ça change de choisir un médecin femme plutôt qu'un médecin homme ?

Quelque part, il y a contradiction.

Puisque la femme à soigner n'a pas de valeur (puisqu'on la laisse sans soins s'il n'y a pas de médecin femme), pourquoi ces hommes donnent-ils autant de crédit à la femme médecin ?

La santé ne devrait pas tomber sous le coup de lois nationales ou internationales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin


Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Dim 28 Jan 2007 - 10:41

Arnold, tu dis que les individus trop protégés par les lois nationales sont exigeants.

Oui, mais quand ces individus se trouvent dans un autre pays, une autre culture, ce sont les lois de ce pays qui doivent s'appliquer. Sans aucune possibilité de se soustraire à ces lois.

Quand un individu dit : "je préfère que ma femme meurt plutôt qu'elle soit vue et touchée par un homme", pourquoi cet individu n'est-il pas condamné pour "non-assistance à personne en danger".

Et d'ailleurs, que fait cet individu dans la salle d'examen ou d'opérations ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****


Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Lun 29 Jan 2007 - 10:45

Fuchsia : les leaders dont je parle sont les puissants – en général au-delà des nations – banquiers, décideurs des projets pour la planète dont ils sont les bénéficiaires premiers.
Le désordre et la confusion générés par le choc des cultures va leur servir pour un nouvel ordre mondial dont il resteront les meneurs.

La religion musulmane est surtout active là où est le pétrole qui est la sève actuelle du monde. Cette religion ( la plus récente : 622 ans après le christianisme, plus de 1100 ans après le bouddhisme, lui-même plus jeune que l’hindouisme ) n’arrive pas à organiser une société qui accepterait le monde moderne.

Pire, elle est, selon moi, la religion la plus conquérante, dont les textes de base favorisent la domination, voire l’extermination déclarée des opposants.

Certains ont pu penser que l’islam évoluerait en mêlant les populations d’orient et d’occident. Mais les mœurs, les coutumes et les lois musulmanes sont très ancrées, parce que chaque individu est encadré par sa communauté.

La femme ne peut être vue que par des femmes et son mari, elle ne peut être seul devant un étranger à la famille, hors surveillance d’un frère ou du père. Parfois, elle ne doit pas montrer ses cheveux, voire son visage, même pour une carte d’identité, quant au corps nu ! …

Je crois que pour un musulman, ce n’est pas lui qui doit s’adapter au monde, mais c’est à lui de plier le monde aux lois musulmanes.

Le catholicisme a eu la même attitude, notamment par le colonialisme. Mais les luttes des laïques ont amené une adaptation.

La laïcité saura-t-elle faire évoluer les lois et les mœurs musulmanes … L’avenir le dira.

Je suis personnellement assez inquiet car, après la perte de l’influence des autres religions, certains voient dans la religion musulmane la façon la plus efficace de tenir les populations.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin


Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Lun 29 Jan 2007 - 22:38

Arnold Jack, oui, je sais tout ça pour avoir déjà lu de nombreux livres

Citation :
La femme ne peut être vue que par des femmes et son mari, elle ne peut être seul devant un étranger à la famille, hors surveillance d’un frère ou du père. Parfois, elle ne doit pas montrer ses cheveux, voire son visage, même pour une carte d’identité, quant au corps nu ! …

Il faut donc des femmes médecins. Ces femmes ont fait de longues études et certainement pas voilées de la tête aux pieds; elles ont bien dû se présenter devant des hommes, ne serait-ce que les autres médecins et les professeurs.

Pourquoi des femmes doivent être cachées et presque séquestrées et d'autres qui ont toute leur liberté ?
--------------------------------------------------------------------------------------
"Le désordre et la confusion générés par le choc des cultures va leur servir pour un nouvel ordre mondial dont il resteront les meneurs."

Tu veux dire que les banquiers et autres leaders ont intérêt à ce qu'il y ait des conflits d'ordre ethnique ?
-----------------------------------------------------------------------------------

Certains pays de religion musulmane se sont pourtant modernisés. Je pense aux grandes villes de Tunisie, Algérie, Maroc où on n'exige plus des employées voilées dans les administrations et les entreprises, où les hommes sont en costume-cravate, où les femmes circulent librement, s'habillent librement, utilisent Internet exactement comme dans nos pays occidentaux.

Alors, pourquoi cette régression ? ou ce défaut d'évolution de certains ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****


Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Mar 30 Jan 2007 - 10:12

Le clan des intégristes est très puissant, et derrière eux se cachent sans doute des puissances d’argent et de pouvoir.

Il est vrai que certains pays passent au travers des « barrages » de la religion musulmane. Parviendront-ils à une société moins archaïque ?

Que les marchands de canons, alliés aux financiers, profitent des troubles religieux pour déclencher les conflits qui les enrichissent me semble une évidence.

Et peu de politiciens résistent aux offres de ces gens-là.

Quand il sera possible de vérifier les circuits de l’argent, de pénétrer les comptes des paradis fiscaux et autres comptes bancaires secret, nous comprendrons mieux la puissance des religions.

En attendant soyons vigilants et tenaces si nous voulons protéger un mode de vie qui n’est pas celui des intégristes musulmans

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******


Nombre de messages : 1138
Age : 75
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Mar 30 Jan 2007 - 17:04

Le concept de laïcité à la française qui ne plaisait pas à abuzin est à mon avis la seule voie permettant de lutter contre le prosélytisme religieux.

Le gouvernement français est sur le point de faire adopter une charte sur la laïcité dans les services publics qui sera un premier pas, à mon avis insuffisant, pour tenter de calmer le jeu des intégristes de tout poil en rappelant chacun à ses devoirs eu égard à la constitution française.

Citation :
Le Haut Conseil français à l'intégration a remis lundi au premier ministre Dominique de Villepin un projet de charte de la laïcité dans les services publics.

Les usagers "ne peuvent, à raison de leurs convictions, récuser un agent public ou d'autres usagers, ni exiger une adaptation du fonctionnement du service public ou d'un équipement public", dit notamment ce projet de charte de 11 articles.

En 2003, le rapport Stasi, qui avait servi de base à la loi sur l'interdiction des signes religieux à l'école, s'était fait l'écho des entorses à la laïcité dans d'autres services publics: hôpitaux, prisons, palais de justice, équipements publics.

Le rapport s'alarmait de comportements observés dans les hôpitaux: refus de la part de maris et de pères de voir leur épouse ou fille soignée ou accouchée par un médecin masculin, soignants récusés au motif de leur religion, couloirs transformés en lieux privatifs de prières, cantines parallèles... Il préconisait l'adoption d'une charte de la laïcité.

Saisi le 15 mars 2006 par Dominique de Villepin sur ce sujet, le Haut Conseil à l'intégration (HCI) note que ces phénomènes sont "encore résiduels" mais ont "un caractère particulièrement marquant pour celles et ceux qui y étaient confrontés".

"C'est pourquoi, dans un contexte de revendications identitaires de toute nature, il apparaît hautement souhaitable, sans attendre la multiplication de débordements, de veiller à rappeler la `règle républicaine'", écrit le HCI.

Le Haut Conseil a rédigé une charte bâtie autour d'un préambule renvoyant aux grands principes constitutionnels de liberté de conscience et de laïcité, et de deux parties.

La première partie vise les agents publics. Le devoir de "stricte neutralité", de "traitement égal de tous les individus" et de "respect de la liberté de conscience" est rappelé par l'article premier. "Le fait pour un agent public de manifester ses convictions religieuses dans l'exercice de ses fonctions constitue un manquement à ses obligations", stipule l'article 2. L'article 4 reconnaît le droit des agents à s'absenter pour participer à des cérémonies religieuses "dans des conditions compatibles avec les nécessités du fonctionnement normal du service public".

Les sept autres articles sont consacrés aux usagers. "Les usagers des services publics ont le droit d'exprimer leurs convictions religieuses, dans les limites du respect de la neutralité du service public et du bon fonctionnement de celui-ci", dit ainsi l'article 6. Les malades hospitalisés ou les détenus "doivent voir leurs croyances respectées et être mis en mesure de participer à l'exercice de leur culte, en particulier à l'occasion de la naissance, des fêtes religieuses et du décès", selon l'article 10.

Mais les usagers des services publics "doivent s'abstenir de toute forme de prosélytisme, notamment à l'occasion des cérémonies d'entrée dans la citoyenneté française" (article 7). Et ils ne peuvent récuser un agent public du fait de leurs convictions.

Le HCI propose que la charte soit affichée dans tous les services publics, et "le cas échéant complétée par des dispositions portant sur tel ou tel point particulier relatif à la spécificité de l'activité du service public concerné".

Le rapport annuel du Haut Conseil à l'intégration entend faire de cette charte la "première étape d'un chantier pédagogique" sur la laïcité. Dans ce cadre, il préconise de confier à l'Observatoire de la laïcité, dont la création prochaine a été annoncée par Jacques Chirac, la tâche de la mettre en oeuvre dans l'ensemble des services publics. Il souhaite qu'un "temps spécifique" soit consacré à la laïcité dans la formation des fonctionnaires.

Le HCI plaide en outre pour la réalisation d'un "code de la laïcité" pour regrouper les textes et la jurisprudence consacrés à la question, et suggère que le service public de l'audiovisuel contribue à ce travail d'explication.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Allias
***


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Mar 30 Jan 2007 - 17:13

Il n'est pas tellement étonnant de lire cet article.

La religion, et en particulier l'Islam, est un dogme figé. Le musulman adhère toujours à certains régles du dogme sans réfléchir et même s'il en trouverait une marquée par l'incohérence, il l'acceptera, car la parole de Dieu, selon lui, dépace largement sa capacité d'entendement.

Autrement dit, même si le coran stipule que "1+1=3", le croyant sera certain que l'erreur ne peut venir que de l'interprétation de l'homme. Ce sont les radicaux qui veulent faire appliquer les préceptes du Coran, parce qu'ils ne possédent pas un cerveau sufisamment spécialisé pour lire entre les lignes.


Je suis néanmoins plus outré par le rôle des médias dans de pareils problèmes, un rôle plus qu'affligeant. Les amalgames sur l'Islam sont tellement ancrés dans la tête des gens, qu'il nous faut craindre le pire pour ces populations. D'un autre côté, les actes de certains extrémistes, qui se disent musulmans, n'arrangent strictement rien. Ce sont des pirates de l'Islam.

Il en résulte une vision noire envers les musulmans, fruit de l'action des médias qui manipulent plus qu'ils n'informent.

Je continuerais plus tard.
Allias.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin


Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Mar 30 Jan 2007 - 20:07

Bonsoir à tous,

Je suis d'accord avec toi, Allias, les médias font énormément de dégât en ne nous montrant que les aspects négatifs de l'Islam, en ne nous montrant que les horreurs commises par une très faible minorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******


Nombre de messages : 1138
Age : 75
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Mar 30 Jan 2007 - 20:59

Allias a écrit:

Autrement dit, même si le coran stipule que "1+1=3", le croyant sera certain que l'erreur ne peut venir que de l'interprétation de l'homme. Ce sont les radicaux qui veulent faire appliquer les préceptes du Coran, parce qu'ils ne possèdent pas un cerveau suffisamment spécialisé pour lire entre les lignes.

Allias.

Je dirais même plus, à l'instar des Dupont & Dupond, l'analyse que tu fais concernant les croyants de base de l'Islam (pas les intellectuels qui n'osent plus l'ouvrir) pourrait être élargie aux croyants fous de Dieu de tous poils.

J'interviens (masqué) sur un Forum de Cathos purs et durs et les symptômes que tu décris y sont reproduits à l'identique, c'est affolant.

La religion mal digérée est le gros problème qui empêche de vivre en harmonie des personnes d'horizons et de cultures différents.

C'est pourquoi je pense qu'une république laïque reste un cadre contraignant adapté pour forcer les zélotes religieux à mettre de l'eau dans leur vin, si vous voulez bien me pardonner cette image si peu adaptée aux contraintes de la religion islamique.

Dans son article premier, la Constitution de 1958 pose des principes qui ne souffrent pas d'équivoque :
"La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances."
Fondement de la loi de 1905 sur la séparation de l'Église et de l'État, la laïcité est donc consubstantielle à la République.

l'immigration durable que connaît La France a conduit à une grande diversité de religions et on doit les faire coexister sans heurs.

La liberté d'une religion s'arrête là où commence celles des autres...

Le seul moyen juste de les respecter toutes est de contraindre tous les services publics, écoles, hôpitaux, piscines etc. à une stricte neutralité en interdisant par la loi toute manifestation exclusive à une religion.

Ainsi, des femmes ne pourront plus, au nom de leur religion, en l'occurrence l'islam, refuser d'être examinées, à l'hôpital public, par des médecins de sexe masculin.

Mais être obligé de codifier des règles de vie commune en société, qui devraient être naturelles révèle les limites des politiques d'intégration dans notre pays qui est de plus en plus multiculturel.

C'est l'échec total du "vivre ensemble", une fracture civique à laquelle nous condamnent les religions les plus extrémistes...

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******


Nombre de messages : 1138
Age : 75
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Mar 30 Jan 2007 - 21:09

Chez nos voisins Britanniques c'est le même problème, en pire, probablement le prix à payer du multiculturalisme qui prévalait jusqu'ici :

Citation :
Selon une étude indépendante, les 16-24 ans sont de plus en plus séduits par les formes politiques de l’islam. Un phénomène qui porte un coup aux politiques multiculturalistes de l’ère Blair.

Charia, écoles coraniques et port du voile : en Grande-Bretagne, de plus en plus de jeunes musulmans se prononcent en faveur d’un islam radical et politisé, révèle une étude de l’institut indépendant Policy Exchange, intitulée «Vivre ensemble séparément: les musulmans britanniques et le paradoxe du multiculturalisme».

Effectuée auprès de 1.003 musulmans de tous âges, cette étude illustre le renforcement de leur identité religieuse dans le pays.
Pour 9 personnes sur 10, la foi est la chose la plus importante dans leur existence. Mais les positions se radicalisent chez les plus jeunes : plus d’un tiers des 16-24 ans préfèrent vivre selon la charia, la loi islamique, contre seulement 17% des plus de 55 ans.
Autant de personnes interrogées préfèrent envoyer leurs enfants dans des écoles musulmanes, et 74% souhaitent que les musulmanes portent le voile en public.
Ces chiffres tombent respectivement à 19 et 28% chez les plus de 55 ans.

Autre phénomène inquiétant : 13% des 16-24 ans, contre 3% des 55 ans et plus, déclarent «admirer des organisations comme al-Qaida qui sont prêtes à combattre l'Occident».

«Britannitude»

Pour l’auteure du rapport, Munira Mirza, ces chiffres illustrent l’échec des politiques gouvernementales à l’encontre du 1,8 million de musulmans du pays. «L'émergence d'une identité musulmane forte en Grande-Bretagne est, en partie, le résultat des politiques multiculturelles mises en place dans les années 80, qui ont mis l'accent sur la différence au détriment d'une identité nationale partagée et ont divisé les gens selon des lignes de partage ethniques, religieuses et culturelles», explique-t-elle. «Il y a manifestement un conflit au sein de la communauté musulmane britannique entre une majorité modérée qui accepte les règles de la démocratie occidentale et une minorité croissante qui ne les accepte pas», poursuit-elle.

Face à ce constat, plusieurs personnalités politiques à l’instar du secrétaire à l’Education, Alan Johnson, se prononcent en faveur de la «britishness», ou «britannitude», comme un socle de valeurs communes qui fonderaient la société britannique.

Et si les Britanniques se penchaient sur le concept de laïcité ?

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Moroko92



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Ven 2 Fév 2007 - 20:07

Malgré les quelques cas inacceptables d'obstruction de certains patients ou parents de patient(e)s face aux médecins, je trouve excessif le fait que certaines personnes sentent que la République est menacée!
Des millions de musulmans sont nés en France depuis les années 60, et cela s'est passé dans l'énorme majorité des cas sans encombrements!

Je pense donc que c'est une erreur de voir dans la bêtise de certains musulmans (plutot fondamentalistes) une sorte d'islamisation du service public français ou de la société française toute entiere!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pluto
*


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Ven 2 Fév 2007 - 21:06

Malgré ma nationalité arabe , je comprends le comportement xénophobe des francais vis à vis des musulmans . Il ne faut pas oublier la comportement des jeunes de banlieues marqués d 'une telle agressivité et d 'une telle haine vis à vis des francais qui les ont accueillis et tolérés chez eux . Comment voulez vous que les francais s'ouvrent et communiquent avec des immigrés qui s alliénent tous seuls en étant a lorigine d actes contraires à la République ? S'ils veulent vraiment s intégrer en France , il fau qu ils s adaptent aux valeurs républicaines francaises , et non que la france s adapte a leurs religions ou leurs croyances
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin


Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Ven 2 Fév 2007 - 22:29

Bonsoir aux nouveaux (Moroko et Pluto)

Merci de votre participation.

C'est exact que des milliers de musulmans se sont parfaitement adaptés dans notre pays, tout en sachant conserver quelques unes de leurs coutumes (comme le Ramadan, qui correspond un peu à notre carême, bien moins fidèlement suivi par les catholiques il faut l'avouer).

On arrive, à force de n'entendre parler que des comportements malsains d'une faible minorité, à s'inquiéter de cet Islam, qui n'est, à la base, qu'une religion comme une autre, avec ses bons côtés et aussi ses travers.

Les médias font du mal. on attire trop l'attention sur le contre, sur le mal, sur les actions néfastes d'une faible minorité.

Il n'est pas facile de s'intégrer, de devoir abandonner certaines coutumes. Certains l'ont fait très facilement à l'époque du plein-emploi. Ceux-là, je pense, éprouvaient même une belle reconnaissance envers le pays d'accueil.

La dégradation est arrivée avec le chômage, et pas seulement chez les jeunes musulmans mais aussi chez les jeunes français défavorisés.

C'est la misère qui entraîne tous ces problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****


Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Sam 3 Fév 2007 - 10:03

La misère, l'absence d'emplois sont des causes mais pas les seules.

Je crois que les adeptes des religions sont déstabilisés par la modernité.

Le "secours" sécuritaire apporté par les explications des religions souffre de la diversité des points de vue, des remises en cause apportées par l'histoire, par les sciences, par le savoir.

Il est des catholiques qui ne croient pas en Dieu !!! Les enfants d'immigrés musulmans n'ont pas eu l'apprentissage par coeur du Coran et ont appris plus que leurs parents, notamment sur les pratiques diverses de la religion musulmane à travers le monde.

Les difficultés, sociales, économiques, la perte des repères font que les plus faibles s'accrochent aux valeurs passées de leurs communautés. Moins par raison de foi que pour se sentir solidaires d'un groupe et par peur des autres groupes.

Le danger c'est le communautarisme

La solution est peut être dans la recherche de valeurs communes, au-delà des dogmes passéistes des uns ou des autres.

Il faut redéfinir les religions, confronter leurs théologiens devant le public, renvoyer tout ce monde à l'école du réel, et redéfinir des valeurs universelles.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******


Nombre de messages : 1138
Age : 75
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Sam 3 Fév 2007 - 11:02

pluto a écrit:
Malgré ma nationalité arabe , je comprends le comportement xénophobe des francais vis à vis des musulmans . Il ne faut pas oublier la comportement des jeunes de banlieues marqués d 'une telle agressivité et d 'une telle haine vis à vis des francais qui les ont accueillis et tolérés chez eux . Comment voulez vous que les francais s'ouvrent et communiquent avec des immigrés qui s alliénent tous seuls en étant a l'origine d actes contraires à la République ? S'ils veulent vraiment s intégrer en France , il fau qu ils s'adaptent aux valeurs républicaines francaises , et non que la france s'adapte a leurs religions ou leurs croyances
Tout d'abord bienvenue à bord pour nos deux nouveaux.

Le problème évoqué de la réaction des Français de souche vis-à-vis des réactions violentes des jeunes des banlieues laissés pour compte de la république est lié à la mousse que font les médias sur le sujet.
La peur d'autrui a toujours fait vendre, elle peut en plus faire gagner les élections.
Si Le borgne haineux est arrivé au deuxième tour des présidentielles en 2002 il peut remercier TF1 pour sa campagne sécuritaire honteuse et partiale...

Je ne crois pas du tout que ces réactions aient le moindre lien avec la religion musulmane, elles sont liées à la situation de rejet dans un ghetto et à tout espoir de s'en sortir doublé d'un mépris humiliant de la part des forces de police souvent teintées de racisme primaire avec le délit de sale gueule.

Je pense en particulier à la chasse aux rassemblements dans les cages d'immeubles.

Avec la crise économique et le règne du chacun pour soi doublé par le discours ambiant xénophobe, on ne peut plus dire que les populations issues de l'immigration soient même simplement tolérées.

La France n'a pas fini de payer la politique d'exclusion et de mépris qui a tenu lieu de politique d'intégration depuis une quinzaine d'années.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****


Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Sam 3 Fév 2007 - 16:35

Citation :
La France n'a pas fini de payer la politique d'exclusion et de mépris qui a tenu lieu de politique d'intégration depuis une quinzaine d'années.

Soit, on peut voir les choses comme cela.

Mais y a-t-il des pays, et lesquels, où les trois religions du livre cohabitent sans problèmes ?

Ce n'est pas une colle, c'est une question ?

Si cela est, voyons comment ils s'y prennent pour que leurs citoyens se côtoient, aient leurs édifices religieux côte à côte, leur jour de prières particuliers, leurs tabous et parfois leurs lois ?

Qu'en est-il des mariages entre communautés ? Des piscines, plages, hopitaux, écoles ... ?

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moroko92



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Sam 3 Fév 2007 - 19:38

Tout d'abord merci de votre acceuil chaleureux Very Happy
On parle de "tolérer" les enfants d'immigrés...mais ils n'ont pas a l'être!
Ils sont francais, et quoi qu'on puisse insinuer ou supposer, au fond d'eux même, ils se sentent ainsi, car ils n'ont pas le choix!
Il est légitime que leur parents ne se considerent pas forcément francais , car ils ont grandit dans un pays totalement différent! Mais leurs enfants, qui sont nés en France, qui ne parlent que partiellement la langue de leur pays d'origine, qui s'habille en jogging casquettes (et non pas en djellaba avec un turban sur le crâne), et qui grandissent dans des ghetto créés par l'état francais lui même, eux sont forcément francais! Mais dans un pays qui s'acharne a les considérer comme des citoyens de seconde zone, des francais "de papiers" et non de souche gauloise, cela entraine un déreglement identitaire...surtout dans une periode d'appauvrissement des classes pauvres et de crise économique! Alors certains de ces fils d'immigrés (une minorité infime heureusement) plongent dans une quête de spiritualité, qui, si elle est appliquée bêtement, conduit a des faits comme ceux qui se sont passés dans certains hopitaux!
La vrai question serait de trouver ou le "psedo" systeme d'intégration francais a failli, pour que dans le futur, de tels drames ne réapparaissent plus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******


Nombre de messages : 1138
Age : 75
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Sam 3 Fév 2007 - 19:56

Je suis tout à fait d'accord avec l'analyse de Moroko92 et les médias qui oublient de réfléchir avant d'écrire leurs analyses à deux balles jettent de l'huile sur le feu en désignant l'islamisme comme cause des problèmes réccurents dans les banlieues alors qu'il s'agit d'un effet : la recherche d'une communauté qui soutient, et là les activistes sont sur le terrain, pour échapper au ghetto que constitue un cadre de vie sans boulot ni perspectives autres que celle de se faire "rafler" au hasard d'une patrouille de police désireuse de faire du chiffre pour plaire à Sarko.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******


Nombre de messages : 1138
Age : 75
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Sam 3 Fév 2007 - 19:59

Ailleurs, c'est pas triste non plus :
Ici, on ne lapide pas les femmes dit la charte municipale de Hérouxville au Québec et ça ne perturbe pas que les juristes !

Citation :
Québec: Les «Immigrants» de Hérouxville
Le dimanche 28 janv 2007
Les fameuses «normes de vie» adoptées par le conseil municipal de Hérouxville font bien des remous. Ce petit village tranquille de la Mauricie a trouvé une façon originale de prendre part au débat actuel sur les accommodements raisonnables.
Grâce à un sondage, il a été décidé qu'à Hérouxville «on ne lapide pas les femmes» qu'une femme «peut être soignée par un homme médecin» ou l'inverse, que dans les écoles «les enfants ne doivent porter aucune arme (...) symbolique ou non» et que les enseignants accomplissent «leurs fonctions à visage découvert».
Applaudie par de nombreux citoyens (Hérouxville croule sous les courriels élogieux), cette initiative inquiète les observateurs. Quant aux juristes, ils affirment que cette «charte»n'a aucune valeur.

Lire la suite ici :

Provocation, lucidité, ras le bol ?

Nous vivons une époque formidable.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Moroko92



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Lun 5 Fév 2007 - 19:38

C'est de la connerie , tout simplement!
Une bande de campagnard naïf !! Qu'est ce que les habitant d'Hérouxville connaissent a l'islam, aux musulmans, et a leurs pratiques?
Ca me revolte de voir ca!! Jusqu'ou la paranoïa et la bêtise peuvent aller?!

J'ai vécu en banlieue, et dans mon pays d'origine le Maroc, et croyez moi, j'ai jamais vu de lapidation ou quoi que ce soit!
Les musulmans sont des ETRES HUMAINS qui aspirent a vivre normalement! Et ils ont un cerveau, et jusqu'a preuve du contraire, un coeur!

Bon, je m'arrête parce que je vais m'énerver, et je ne veux pas gacher ma soirée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******


Nombre de messages : 1138
Age : 75
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Lun 5 Fév 2007 - 20:59

Le problème posé au Québec ne concerne pas uniquement un rejet caricatural de certains aspects controversés de la culture musulmane comme l'extrait cité pourrait le laisser croire.

Pour mieux cerner la problématique québécoise je vous propose ci-dessous une réaction venue du Québec lue sur un autre forum:

Citation :
Vous n'avez pas idée de comment ça soulève un tollé ! Ce n'était qu'une question de jours pour que ça fasse le tour de la planète. Même en Nouvelle Zélande ça fait la une ! Je vous renvoie au dossier de Radio Canada.

C'est que depuis des semaines dans les médias on parle énormément des "accommodements raisonnables" pour les communautés culturelles au Québec. Comme vous le savez sûrement, le Québec est une société multiculturaliste et le Québécois de souche commence à en avoir plein le pompon de toutes les demandes faites par les communautés des différentes religions alors qu'il a lui même jeté dehors Dieu et son Église.

Ce qui a fait partir le bal il y a de cela quelques années c'est le fait que les skihs ont eu le droit de rentrer dans la Gendarmerie Royal Canadienne en gardant leur turban. C'était une dérogation mais cela a soulevé un tollé à l'époque. Imaginez les gendarmes français avec un turban. De plus, plus question de réciter le Notre-Père dans l'aumonerie de l'Armée Canadienne puisque ça "manque de respect" envers les autres cultures et religions.

Puis, il y a eu ce garçon sikh qui ne voulait pas retirer son kirpan (c'est une arme blanche assez dangeureuse pour tuer quelqu'un de costaud) pour aller à l'école. Il est allé jusqu'en cour suprême et il a gagné sa cause ! Un ado qui se promène avec un poignard dans une école secondaire... faut le faire quand même.

Dernièrement, la communauté juive hassidique a demandé à un centre de conditionnement physique pour femmes de faire givrer les fenêtres (au coût de 15 000 $ payé à même nos taxes !) pour ne pas nuire aux jeunes garçons qui fréqentent l'école en face qui se rinçaient l'oeil de voir ces femmes en maillot.

Ensuite, un homme a été explusé des cours prénataux qu'il suivait avec son épouse parce qu'une femme musulmane ne voulait pas qu'un homme soit présent.

Par la suite, les juifs hassidiques ont demandé à ce que les policières ne leur adressent pas la paroles lorsqu'ils ont à faire à la police. Ils ont demandé expressément que ce soit des hommes qui s'adressent à eux.

L'Université de Montréal a cédé un local pour les quelques musulmans qui veulent faire la prière.

Comme vous pouvez le constater, quand toutes les religions se mettent à exiger la généralisation de leur croyances et de leurs interdits on peut comprendre que le citoyen de souche chrétien de tradition, agnostique ou athée finisse par en avoir "plein le pompon", selon la jolie expression québécoise...

N'oubliez pas de cliquer sur le lien de radio Canada pour plus d'informations.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****


Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Mar 6 Fév 2007 - 9:29

Jemrobe a bien situé le problème.

On aura beau souligner les efforts d'adptation de la plupart des premiers immigrants pour s'adapter à un monde où ils se réfugient, les temps changent !

Dans certains cas ( la plupart du temps de la part de juifs orthodoxes ou de musulmans, voire de quelques sectes ou nouvelles religions ) pour renforcer une communauté, ou pour des raisons politiciennes dissimulées, ou par prosélytisme religieux, ce genre de problèmes concrets est posé.

La démocratie, la laïcité, ouvertes, courent le risque de s'effondrer par défaut d'affirmer fermement leurs spécificités.

Devant des prosélytes actifs et déterminés, la tolérance fait figure de faiblesse qui à terme peut s'avérer catastrophique pour l'avancée des droits de l'homme.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des hôpitaux islamiques ?   Aujourd'hui à 7:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Des hôpitaux islamiques ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada : la liberté académique menacée dans les facultés d'études islamiques
» Constitutions Islamiques
» les hôpitaux militaires lors de la campagne de 1800
» Un climat de plus en plus dégradé dans les hôpitaux
» banques islamiques, est-ce possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Actualité, Médias et Politique :: Actualité-
Sauter vers: