La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Ven 19 Jan 2007 - 22:00

abuzin a écrit:
Bon, pour détendre un peu l'atmosphère, je vais vous raconter comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde.


Et puis d'abord qui c'est qui a commencé hein ?

Je ne sais pas si tu as remarqué que la déclaration de l'acteur principal se passe devant un énorme crucifix et qu'elle a été récompensée par l'amour et qu'il n'y avait pas de témoins, comme chez Jéhovah.
Mais j'avoue ne pas bien saisir l'allusion concernant les mérites de l'abstinence.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Ven 19 Jan 2007 - 22:07

abuzin a écrit:
J'ai cherché un peu pour Alias, mais j'ai trouvé.


abuzin

Cette vidéo montre bien le miracle de la foi, t'as vu, encore une croix au centre de commande... lol!

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
*


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Ven 19 Jan 2007 - 22:16

abuzin a écrit:


Si vous n'hurlez pas de rire, vous avez un énorme problème. C'est absolument irrésistible.

"hurlez de rire" ? "absolument irresistible"? ...bon, je dois avoir un problème alors... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
*


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Ven 19 Jan 2007 - 22:25

non, vraiment pas...c'est même presque à la limite du pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
*


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Ven 19 Jan 2007 - 22:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
*


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Ven 19 Jan 2007 - 23:25

abuzin a écrit:


Comme ça vous pouvez avoir une idée de mes journées.

alors visiblement tu te marres 5 jours sur 7 si ce n'est plus... biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allias
***
avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 14:57

Abuzin s'est auto-supprimé? Il a dû piquer une crise. N'oublies pas non plus que Tourterelle et Clotilde font partie d'un noyau dur, comme dans la cité catholique. Tu ne pourras pas les changer.

Je ne sais pas ce qu'elles ressentent. Une certaine supériorité intellectuelle? C'est marrant cette certitude de croire en Dieu.

C'est comme lorsque je sortais d'un examen de science, et qu'un camarade vient m'exprimer son désaccord au niveau d'une question. Même s'il s'aperçoit que mon raisonnement est juste, il reste quand même branché dans sa certitude irréfutable. Moi je doute toujours. Au final, en recevant la note du contrôle, c'est lui qui voit sa certitude s'enfoncait sous le sol.

Un peu comme la mort de l'homme, à la fin de la vie.

Ne réflechissons pas.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 17:21

Sujet: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde Aujourd’hui à 15:57

--------------------------------------------------------------------------------

Citation :
Abuzin s'est auto-supprimé? Il a dû piquer une crise. N'oublies pas non plus que Tourterelle et Clotilde font partie d'un noyau dur, comme dans la cité catholique. Tu ne pourras pas les changer.



lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 17:42

Eh oh, les filles, vous êtes donc imperméables à l'humour abuzinesque ?

Je vais donc vous montrer comment ça se passe en réalité chez abuzin quand il est scotché à son Mac en train de nous envoyer des blagues belges.



Faites donc comme Mme abuzin, trouvez le bon argument pour toucher dans le mille.

jemrobe
Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
*


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 18:58

Tourterelle a écrit:
Sujet: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde Aujourd’hui à 15:57

--------------------------------------------------------------------------------

Citation :
Abuzin s'est auto-supprimé? Il a dû piquer une crise. N'oublies pas non plus que Tourterelle et Clotilde font partie d'un noyau dur, comme dans la cité catholique. Tu ne pourras pas les changer.



lol! lol!

parce que tu crois qu'on peut changer Abuzin? Et toi Alias, crois-tu qu'on arriverait à te changer? même à deux contre un? lol!


Dernière édition par le Sam 20 Jan 2007 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 18:59

Citation :
Je vais donc vous montrer comment ça se passe en réalité chez abuzin quand il est scotché à son Mac en train de nous envoyer des blagues belges...

lol! lol! lol! ...

Je l'aime bien Abuzin... Il est juste un peu déçu de l'humanité et de lui-même, c'est dure pour un humaniste.

Et je dois dire que Alias est brillant de lucidité, ho la la! Mais qu'elle discernement!!! J'en suis toute éblouis. sunny

Abuzin reviendra lorsqu'il comprendra que nous l'aimons réellement malgré nos divergences d'opinions et nos défauts. Pour l'instant il c'est réfugier tout en haut de sa tour de contrôle (là ou la raison contrôle l'émotion). Ce n'est pas une mauvaise idée en soi... Je respecte sa liberté (son choix). Il sait que je suis toujours là pour lui... Alors donnez lui juste un peu de temps pour comprendre qu'il y a un peu de bonté en l'humanité et même en lui.

Certaines choses devaient être dites tout simplement, j'espère qu'il me le pardonnera...désolée. Mais il sait que je l'aime bien... I love you Wink


Dernière édition par le Sam 20 Jan 2007 - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
*


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 19:02

jemrobe a écrit:
Eh oh, les filles, vous êtes donc imperméables à l'humour abuzinesque ?

Je vais donc vous montrer comment ça se passe en réalité chez abuzin quand il est scotché à son Mac en train de nous envoyer des blagues belges.



Faites donc comme Mme abuzin, trouvez le bon argument pour toucher dans le mille.

jemrobe
Very Happy

dés fois je me demande si Abuzin ne serait pas du genre à avoir une main sur son clavier et l'autre sur le disjoncteur... drunken geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 19:49

Pour comprendre l’humour de notre ami abuzin il faut connaître la spécificité wallone.

Je vous conseille d’aller lire cette page :

http://www.arsouye.com/peuple/peuple.php?l=fra

On y lit par exemple ceci :

Citation :
Une de nos principales caractéristique est le sens de l'autodérision. C'est d'ailleurs une des différences majeures avec nos cousins français…
Les Wallons aiment rire. Le sens de l'humour est une de nos principales caractéristiques. Il va de pair avec un sens de l'autodérision très développé…Dans le quotidien, notre humour est volontiers scabreux ou scatologique et pourrait choquer de chastes oreilles.

Bon, maintenant on essaye de comprendre l’abuzin dans le texte avant de se fâcher mmmh ?

Pour en remettre une couche, voici une blague bourguignonne :

Question : Comment abuzin a-t-il séduit Tourterelle ?
Réponse : En lui faisant découvrir l'informatique !



jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 20:06

Je suis désolée Jemrobe, mais il n'y avait aucun humour dans son dernier discour... ni dans le mien d'ailleur. Bien essayée. Wink


Dernière édition par le Sam 20 Jan 2007 - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 20:09

Citation :
Question : Comment abuzin a-t-il séduit Tourterelle ?
Réponse : En lui faisant découvrir l'informatique !

Ha non désolée, cela n'avait rien à voir avec l'informatique... vérifi tes sources. Si je me souviens bien... Abuzin a une meilleur mémoire que moi, il saurait le dire... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 20:22

Tourterelle a écrit:
Je suis désolée Jemrobe, mais il n'y avait aucun humour dans son dernier discours... bien essayé. Wink

Si si, Tourterelle, détrompe toi, c'était de l'humour belge pur malt.

Les histoires de pipi caca par exemple, ça ne te fait plus rire du tout depuis des années n'est-ce pas ? Mais raconte les à un môme de six ans (ou à abuzin, c'est pareil) et il va rigoler comme un bossu jusqu'à en pisser dans sa culotte.

Mon analyse est que ceux qui comme abuzin ou moi rigolent de tout et de son contraire doivent y regarder à deux fois avant de se laisser aller à des pointes d'humour pas toujours comprises et que ceux ou celles dont les attaches des muscles zygomatiques sont un peu ankylosées devraient s'astreindre à se lâcher parfois pour retrouver un usage plein et entier d'un muscle dont on dit qu'il est le propre de l'homme.

jemrobe dont la peau est si épaisse que les éclats de rire ne peuvent plus l'atteindre. jocolor

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 20:38

Tien Tourterelle, pour t'exercer à l'assouplissement des muscles zygomatiques, je te propose une définition propre à faire rigoler le premier athée venu mais sans doute beaucoup moins un croyant tenté par une lecture au premier degré et prompt à y voir une attaque offensante.

Définition du baptême :

Rite de purification de la faute originelle.
Chez les catholiques, cette purification s'effectue en versant sur la tête des nouveau-nés une eau ayant croupi durant plusieurs mois dans un récipient, appelé bénitier, placé à l'intérieur des églises.

Cette cérémonie constitue, pour le nourrisson à qui l'on n'a pas demandé son avis, la première étape de son lavage de cerveau pour l'ouvrir à la foi.


Pas de méprise, j'ai un profond respect pour le sacrement du baptême, mais l'irrévérence absurde de cet humour au bon sens très terre à terre me fait qu'en même me marrer.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
*


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Sam 20 Jan 2007 - 21:38

jemrobe a écrit:
Mon analyse est que ceux qui comme abuzin ou moi rigolent de tout et de son contraire doivent y regarder à deux fois avant de se laisser aller à des pointes d'humour pas toujours comprises et que ceux ou celles dont les attaches des muscles zygomatiques sont un peu ankylosées devraient s'astreindre à se lâcher parfois pour retrouver un usage plein et entier d'un muscle dont on dit qu'il est le propre de l'homme.

je ne crois pas non plus qu'il y avait de l'humour dans les derniers messages d'Abuzin, même je ne les ai pas lu, pour la bonne raison qu'il en est arrivé à supprimer non seulement ses derniers messages mais aussi tout ceux qu'il avait posté jusqu'ici.

Humour - Amour, il n'y a pas beaucoup de différence. Si l'autre ne rit pas de notre humour, ce n'est pas forcément parce qu'il ne l'a pas compris ou qu'il est "coincé" question zygomatiques, mais simplement parce qu'il n'y avait pas d'amour dans notre humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Dim 21 Jan 2007 - 0:34

Citation :
Mon analyse est que ceux qui comme abuzin ou moi rigolent de tout et de son contraire doivent y regarder à deux fois avant de se laisser aller à des pointes d'humour pas toujours comprises et que ceux ou celles dont les attaches des muscles zygomatiques sont un peu ankylosées devraient s'astreindre à se lâcher parfois pour retrouver un usage plein et entier d'un muscle dont on dit qu'il est le propre de l'homme.


Non non... tu te trompe. Tu fais de la projection Jemrobe. Aubuzin n'est pas toi. Ce n'est pas la situation. Cest ce que toi tu vi et ressens, c'est tout. Tu mélange un peu les choses. Mais je suis bien contente de mieux comprendre ce que tu ressens. En ce moment Abuzin ne rigole pas, il est vraiment blessé par la réalité des choses. Lorsqu'on atteint ce niveau de réalité, ont a besoin de se retirer seul avec soi-même sinon on risque de blesser les autres. Et tu sais pour quoi? Parce que la réalité nous blesse tout simplement. Alors il est raisonnable de se retirer. Et ce choix est un choix d'adulte libre de ses choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Dim 21 Jan 2007 - 1:51

Abuzin ne t'as pas abandonné Jemrobe... tu peux toujours communiquer en privé avec lui. Tu y survivra tu sais...
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allias
***
avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Dim 21 Jan 2007 - 12:28

Clotilde a écrit:
parce que tu crois qu'on peut changer Abuzin? Et toi Alias, crois-tu qu'on arriverait à te changer? même à deux contre un?

Cher Clotilde, je vous assure que vous pouvez me changer en un clin d'oeil. Je ne suis pas braqué sur une certitude absolue comme un aveugle, mais je me sais suffisamment imparfait et faible pour me remettre en cause et vouloir repérer mes erreurs. Chaque croyant d'une religion dira: "Ma religion est la vraie et c'est mon Dieu qui existe! Je le saîs par amour etc." Quand à la justification, ces croyants trouveront énormément de lacunes dans leurs raisonnements puisqu'ils ne le feront qu'en exprimant leur propre certitude.

Autrement dit, "C'est mon Dieu qui existe, et c'est clair. Crois ou tu regretteras"...

Tourterelle a écrit:
Et je dois dire que Alias est brillant de lucidité, ho la la! Mais qu'elle discernement!!! J'en suis toute éblouis.

Je ne sais pas si ce propos est ironique ou non.

Tourterelle a écrit:
Abuzin reviendra lorsqu'il comprendra que nous l'aimons réellement malgré nos divergences d'opinions et nos défauts.

Il faut faire gaffe à la manière dont vous exprimez votre amour. Vous ne faites que vous moquez de Abuzin et de ces raisonnements. Je maudis mon regard tout à coup trés méprisant envers vous lorsque je lis vos anciens postes. Mais on y peut rien à voir un sage homme exprimant une grande modestie et tâchant d'être le plus tolérant possible, face à deux femmes que je commence à peiner à ne plus considérer comme "trolls", manifestant dans leur propos un méprisant regard et une certaine supériorité.

Le départ d'Abuzin est en grande partie le fruit de vos propos.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
*


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Dim 21 Jan 2007 - 15:30

Tourterelle, va falloir qu'on aille à confesse... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Dim 21 Jan 2007 - 17:15

Je ne sais pas c'est quoi son problème? Je pense qu'il n'a pas compris que nous sommes tous des amis de longue date... Laughing Finalement Alias a de la difficulté lui aussi à accepter la décision d'Abuzin. Alors il cherche des responsables, des coupables, des noyaux dure, des fanatiques ect...

Une personne fait un choix d'adulte tout simplement, pourquoi est-ce si difficile de respecter son choix? Son choix vous blesse c'est évident...
Mais il vous faudra accepter la réalité sans chercher des coupables...
La blessure guérira... Je ne sais plus comment vous faire revenir à la réalité...

Si je comprend bien Alias tu es un ancien croyant qui faisait partie de ce que tu appelle ce noyaux dure... Tu vois, je sais lire entre les lignes...
Tu as encore le noyaux un peu dure... Laughing

Bon... je n'interviendrai plus sur ce forum, mais il serait sage pour vous de revenir à la réalité... Il n'y a aucune faiblesse dans le choix d'abuzin et personne n'est responsable de son choix. ok? Cessez d'agir comme des enfants qui viennent de perdre leur papa... Tu arrête ta parano Alias...

Au revoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allias
***
avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Dim 21 Jan 2007 - 19:48

Tourterelle a écrit:
Je ne sais pas c'est quoi son problème? Je pense qu'il n'a pas compris que nous sommes tous des amis de longue date...

Il est vrai que je ne connais pas exactement votre histoire tous, mais j'en sais bien plus que tu ne crois. La seule chose sûre que je sais de vous est que vous vous connaissez depuis bien longtemps, avant même la création de ce forum. Il n'est quand même pas fréquent de voir de pareils amis se parler.

Tourterelle a écrit:
Finalement Alias a de la difficulté lui aussi à accepter la décision d'Abuzin. Alors il cherche des responsables, des coupables, des noyaux dure, des fanatiques ect...

Je respecte trés profondément la décision de Abuzin. Il lui appartient de faire ce qu'il veut. Je le connais sufisemment pour savoir qu'il posséde de nombreuses raisons pour justifier son départ. Le problème qu'il rencontrait dans la création et la survie de ses forum était la fréquentation. Il faut effectivement un seuil minimum de fréquentation pour qu'un forum puisse bien se lancer. Il m'avait dit aussi qu'il avait commis quelques erreurs sur ce forum. Bref, ça ne regarde que lui.

Je n'ai fait que critiquer votre méprisante attitude à l'égard d'un membre. Que ce soit Abuzin, jemrobe ou Arnold Jack, j'aurais fait à quelqus détails prés la même chose. Je hais voir certains arrogants mépriser et se moquer d'un sage qui vaut mille fois plus qu'eux. Ces gens là se rapprochent de la classe des "trolls". Si vous étiez vraiment des amis, vous n'aurez pas réagi de cette manière.

Citation :
Si je comprend bien Alias tu es un ancien croyant qui faisait partie de ce que tu appelle ce noyaux dure... Tu vois, je sais lire entre les lignes...

Heuresement que tu arrives à comprendre ça, sinon la discussion en communauté ne te servirait pas à grand chose. Il suffit de savoir lire pour comprendre un minimum.

Citation :
Cessez d'agir comme des enfants qui viennent de perdre leur papa... Tu arrête ta parano Alias...

Pas vraiment. Je réagis comme ça face à une si grande "connerie" qui porte atteinte à un homme. Si tu veux des preuves, je suis prêt à te passer un lien de suite, qui ressemble à ce genre de discussion.

A bientôt.

_________________
Nous vivons davantage selon la matière et moins selon l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   Dim 21 Jan 2007 - 20:17

Clotilde a écrit:
[

je ne crois pas non plus qu'il y avait de l'humour dans les derniers messages d'Abuzin, même je ne les ai pas lu, pour la bonne raison qu'il en est arrivé à supprimer non seulement ses derniers messages mais aussi tout ceux qu'il avait posté jusqu'ici.


Je n'avais pas fais attention au fait qu'abuzin avait vraiment fait disparaitre complètement tous ses messages.
J'ai fait une recherche et j'ai bien vu ça :



Ça m'en bouche vraiment un coin, car si on pouvait effectivement se poser très sérieusement la question de savoir si les vidéos choisies étaient de l'humour beauf ou une provocation dont le but m'échappe encore, je n'ai vraiment toujours pas compris ce qui motivait la disparition d'abuzin en réaction aux remarques pas vraiment méchantes de ceux qui n'ont pas apprécié ce qui, au départ, était présenté comme un moyen de dérider une atmosphère jugée un peu coincée.

Quand on pense être drôle et qu'on tombe à côté, ça prouve simplement qu'on a mal estimé la situation et qu'il faut s'y prendre autrement.

C'est vraiment très con.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment j'ai rencontré jerombe et Clotilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» comment cuisiner du tofu?
» comment en cas de crise se décontracter?
» Comment se regonfler le moral à bloc en 4 minutes chrono!
» Comment réagir face à une enfant émétophobe ?
» Paroles de chien: comment t'as pu?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: La vie du forum :: Détente-
Sauter vers: