La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les vertus de la prière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Les vertus de la prière.   Mer 13 Déc 2006 - 10:13

La prière musulmane est bonne pour la santé.

La position adoptée par les musulmans au cours de la prière est bénéfique pour la santé, indique une étude publiée mercredi en Malaisie par la faculté biomédicale de l'Université Malaya..

La prière islamique, ou salât, est un bon exercice pour le coeur et la colonne vertébrale, et augmente les capacités de mémoire et de concentration qu'on en juge.

La salât, qui doit être effectuée cinq fois par jour, commence par la position debout, suivie d'une inclinaison, puis d'une position accroupie. Le croyant touche par la suite le sol avec sa tête, puis répète les gestes, donnant à l'ensemble les vertus d'un exercice physique.

À quand une enquête sur la prière selon le rite chrétien ?

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Mer 13 Déc 2006 - 20:15

Qui plus est, il faut se tourner du côté de La Mecque : d'où la nécessité de se repérer en tout lieu.

Utile pour des caravaniers au désert !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Mer 13 Déc 2006 - 21:48

arnold.jack a écrit:
Qui plus est, il faut se tourner du côté de La Mecque : d'où la nécessité de se repérer en tout lieu.

Utile pour des caravaniers au désert !

Tout est prévu pour les fidèles :
le tapis de prière avec boussole

On peut l'acheter par Internet à l'adresse suivante :
http://www.jahida.com/tapis-de-priere-avec-boussole/product_info.php/products_id/698

Le paradis est quasiment donné avec un tapis à 14 euros 50 plus 3 euros de port..
lol!

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Jeu 14 Déc 2006 - 15:16

abuzin a écrit:
Ce n'est tout de même pas très précis, car la boussole n'indique que la direction du pôle magnétique. À quand le tapis avec GPS : "tournez de 20° vers la gauche, redressez un peu vers la droite, Alleluia, vous y êtes" Very Happy
abuzin

Mais si c'est précis car le petit manuel livré avec le tapis indique l'azimut permettant d'orienter l'axe du tapis par rapport au nord magnétique pour une région considérée.

Bien sûr il faudrait faire la correction de l'écart entre le nord magnétique et le nord géographique mais, en 2006 / 2007, cet écart est inférieur à 30 minutes dans nos contrées d'une part et le Coran ne précise aucune limite de tolérance pouvant entraîner une invalidation de l'intention de prière pour erreur d'orientation accidentelle d'autre part.

Et enfin, à 14 euros 50 il ne faut pas demander la lune.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Jeu 14 Déc 2006 - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Jeu 14 Déc 2006 - 17:02

D'une manière plus générale, y a-t-il une seule des religions officielles qui donne un avis sur la conquête de l'espace ?

A quel prophète Dieu a-t-il confié ses projets concernant l'homme cosmonaute ?

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Jeu 14 Déc 2006 - 21:12

Nos prédécesseurs ont peuplé le ciel de leurs divinités ou de leurs paradis.

Nos ingénieurs y envoient des satellites, des sondes et des vaisseaux habités.

Gagarine, en affirmant ne pas avoir vu Dieu lors de son vol autour de la Terre, a clairement posé la différence entre les manières de voir le ciel des religieux et des non religieux.

Les astronautes américains ont prié en volant autour de la Lune la nuit de Noël, et Aldrin a communié avant d’aller marcher sur le sol lunaire.

Les popes priaient au moment du départ des cosmonautes, devenus russes entre temps.

Les ingénieurs de Kourou faisaient brûler des cierges lors des premiers lancements de la fusée Ariane. D’un autre côté, lorsque le Président Mitterrand qui avait grandi dans une odeur de sacristie et d’encens, suçant la foi au sein maternel et persuadé au même titre que deux et deux font quatre qu’il n’y avait pas de salut hors de l’Église, s’est déplacé à Kourou pour voir partir une fusée Ariane, celle-ci a explosé.
Alors, la question reste posée.


Il semblerait donc bien que les religions chrétiennes aient des facultés d’adaptation à la conquête de l’espace qui devrait leur permettre de s’adapter si un jour une vie extra terrestre nous était révélée.

En sera-t-il de même pour l’Islam qui ne peut pas déroger au Coran figé définitivement dans le marbre depuis que Mahomet l’a refermé et qui ne consacre pas une ligne à ce sujet ?

Une conférence s’impose pour débattre doctement de ce sujet car il est vrai que sur la lune il ne sera sans doute pas possible à un musulman de prier en direction de la Mecque.

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Ven 15 Déc 2006 - 10:04

Décidément les religions révélées ne sont plus dans le coup !

Surtout celles qui prétendent dicter la vie de leurs ouailles dans le détail !

Mais je m'écarte du sujet : les vertus de la prière.

Pour moi, la prière est un moyen de diversion pour le mental, un anxiolytique, un temps où l'on manifeste, à soi-même, qu'on fait partie d'une communauté. C'est une technique pour auto programmation cérérale.

Je la pratique pour cela et même ( position musulmane ) pour les raisons physiologiques données par Jemrobe

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Ven 15 Déc 2006 - 17:52

abuzin a écrit:


Je propose que l'on envoie jerombe sur la lune. Du moment qu'il a une bouteille de pinard, tout est bon pour lui Smile

Jerombe, le forum compte sur toi. Il serait judicieux, après avoir vidé ta bouteille, de te convertir à l'Islam afin que nous puissions effectuer un maximum d'expérience avec un seul homme. Après tout, l'apostasie c'est pas fait pour les chiens. Tu pourrais essayer toutes les religions par conscience professionnelle.

abuzin

Aller sur la lune ?
Pourquoi pas, en 1971, lorsque la mission Appolo XV se rendit sur la lune, ils emmenèrent et y laissèrent une étiquette de Nuits, de la cuvée Terre-Lune 1969 et baptisèrent le cratère où le module lunaire s’était posé du nom de Nuits Saint Georges.

La raison du choix était claire :

À Nuits Saint Georges où l’on pratique encore le Soutirage à l'ancienne, les vins sont soutirés par le broquereau, c'est à dire l'orifice en bas du fût, à l'aide d'une fontaine.

Cela permet de les pousser à l'air sans pompe et de finir le soutirage à l'aide d'une tasse pour être très précis sur la brillance du vin (donc bien séparer les lies, d'autant plus important pour les cuvées non filtrées).

Cette opération de soutirage est bien sûr effectuée en vieille lune c'est à dire la semaine après la pleine lune.

Cela permet d'avoir une attraction minimum de la lune et donc des lies bien plaquées dans le fond du fût.

Donc rien ne s'opposerait, en principe à ce que je voyageasse en direction d'un cratère si bien nommé.

Mais de là à embrasser la religion musulmane et ses contraintes dans le domaine comportemental comme de ne boire que de la flotte, bannir la charcuterie, moi qui adore la choucroute, faire des pompes tourné vers la Mecque malgré des articulations qui craquent que nenni, même si cela devait prolonger mon existence.

En effet, j’espère bien tirer ma révérence avant que ce monde ne crève de tous les maux que les humains tombés sur la tête sont en train d’activer.
jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Sam 16 Déc 2006 - 9:38

abuzin a écrit:

Et je ne parle pas de jerombe qui ressemble à une barrique et dont les circonvolutions cérébrales ressemblent à une grappe de raisins Smile
abuzin



Citation :
Je crois que les hommes qui naissent là où se trouvent les bons vins ont un grand bonheur
Léonard de Vinci

On traite jemrobe de barrique à pattes alors qu'en Bourgogne un fût s'appelle une pièce....

Je vois mes chers amis qu'il est nécessaire de rafraîchir vos connaissances en matière d'élevage du vin, ce don des Dieux déjà cité dans la Bible à l'époque de Noé.

Il est difficile de situer avec précision le lieu et la date de naissance du vin, mais les archéologues le font remonter à la fin de l'âge de la pierre, 5000 ans avant J.-C., à une période où l'homme se sédentarisa.

Les premiers témoignages de la domestication et de la culture de la vigne remontent au IVe millénaire av. J.-C., dans le Caucase, puis en Mésopotamie.
La culture de la vigne et la production de vin se développent ensuite en Égypte, en Grèce et dans l’Empire romain, puis en Gaule.

Tout le monde le sait, même ceux qui n'en ont jamais bu : le vin est fait avec du raisin.

Sorti de là, ça se complique: on s'embrouille dans les cépages, les appellations, les terroirs, les millésimes...

Même le Capitaine Haddock serait étonné, mais le vin est composé à 86% d'eau.
C'est quand même pas ça qui donne la gueule de bois ?

Le reste, c'est de l'alcool, des vitamines, des sels minéraux.

Pour produire du bon vin, il faut du bon raisin !

Cela veut dire que le choix du cépage a une grande importance.

Pour le vin rouge, c'est la peau qui va faire la qualité du vin. C'est là que se trouvent les tannins.l

La vigne doit être "élevée à la dure": on ne va pas lui donner d'eau en été, on va la tailler au plus court, la planter sur un sol pauvre : ainsi traitée, elle va privilégier ses fruits.

Si le climat, le sol, le cépage sont très importants, c'est l'homme, le viticulteur, qui, en fin de compte, fera du vin ce qu'il est : un merveilleux breuvage, ou une sombre piquette.

Soigner le raisin n'est pas de tout repos: c'est un travail épuisant, parfois décourageant (quand s'abat la grêle...) et qui demande une attention de chaque instant.

En effet, le meilleur raisin est comme la plus belle fille du monde : il ne peut donner que ce qu'il a !

La vinification du rouge

Le Pinot Noir n'est pas directement pressuré. Les raisins sont égrappés (la baie est séparée de la rafle) et foulés. Les baies sont ensuite accumulées dans des cuves en inox thermorégulé ou dans des cuves en bois.

La macération et la fermentation alcoolique durent entre 10 jours et 3 semaines. La température est contrôlée. Le sulfitage et le levurage sont réalisés. Des opérations de pigeages sont effectuées afin de faciliter la diffusion des tanins ainsi que des matières colorantes.

C'est l'action conjointe des pigeages, de la température de la cuve, des levures utilisées, de la durée de cuvaison qui donnera au vin son espérance de garde, sa couleur, son goût. Ainsi un Grand Cru reste-t-il plus longtemps en cuve qu'un Bourgogne ordinaire.

La seconde fermentation est déclenchée après décuvaison généralement par ensencement de levures.

La vinification du rosé

Le rosé ne s'obtient pas, comme chacun sait, en mélangeant du blanc et du rouge.

Il y a peu de rosés en Bourgogne. Le plus connu est le rosé de Marsannay. Il est obtenu grâce à une macération rapide (quelques heures seulement) du Pinot Noir puis à un lent écoulement du moût. Cette technique est appelée "Rosé de saignée".

La vinification du blanc

A la vendange, les raisins sont directement pressés. le pressurage est surveillé, de sorte que le pressoir n'écrase pas trop rafles et pépins qui donneraient une certaine astringence au vin.

Quelques vignerons pratiquent ensuite le débourbage, opération qui consiste à éliminer les plus grosses particules en suspension dans le moût en attendant une douzaine d'heures que celles-ci se déposent.

Puis viennent les opérations de sulfitage et de levurage. La fermentation dure alors une dizaine de jours.

Afin d'éviter la fermentation malolactique qui survient au printemps suivant, le vin peut être filtré.

L'élevage des vins

L'élevage est l'ensemble des opérations qui conduiront le vin de la cuve à la bouteille.

La première opération est le soutirage, qui consiste à éliminer le gaz carbonique et à séparer le vin des lies.

La deuxième opération est le collage, qui permet de clarifier le vin en faisant retomber le dépôt.

Le vieillissement s'effectue dans des fûts en chêne, neufs ou usagés, pour une durée variant de 12 à 36 mois.


Pour conserver ses qualités organoleptiques, le vin doit faire l’objet de soins attentifs :
- le ouillage consiste à remplir le récipient de façon à éviter les poches d’air.
- le soutirage tend à séparer le vin clair de la lie.
- l’élevage sur lies qui s’accompagne du bâtonnage pour les vins blancs de garde.

Après les fermentations, le vin est logé en cuves ou en fûts

Au fil des semaines, les levures devenues moins actives se déposent au fond du récipient et n’interagissent plus qu’avec une faible quantité de vin.
Pour relancer les échanges entre l’ensemble du vin et ces cellules, on procède au bâtonnage, brassage effectué 2 à 4 fois par mois à l’aide d’une dodine, manche muni d’une sorte de spatule en son extrémité.

Le fût :

C'est un récipient en chêne constitué de douelle issue du travail de merrain fendu.
En Bourgogne, nous avons la « pièce » de 228 litres utilisée pour l’élevage des vins blancs comme des vins rouges.
C’est aussi une unité de transaction le cours des vins de bourgogne est donné en Euro par pièce.
A Chablis, on utilise la feuillette de 132 litres, en Côte d’Or et en Saône et Loire la feuillette est de 114 litres.
Le quarto est un fût du quart de la pièce.
Une partie (environ un tiers) des vins de Bourgogne est élevée en fût neuf (apport d’arômes de torréfaction, oxygénation lente et favorable à la fixation de la couleur, activation de la fermentation malolactique…)


La Pièce de Beaujolais contient 216 litres

La pièce de Beaujolais villages et Crus du Beaujolais contient 215 litres

La Pièce de Chateauneuf du Pape contient 225 litres

la Pièce de Crus du Maconnais contient 216 litres

la pièce de moulin à vent contient 214 litres

la Pièce de Pouilly-Fuissé contient 212 litres

La mise en bouteille intervient après 18 mois de fût, en moyenne (la récolte de l'année "N" est mise en bouteille entre janvier et juillet de l'année "N + 2" ).
Les vins sont mis en bouteille par gravité, sans filtration et, sauf exception, sans collage. Ainsi, ils ne subissent pas de traumatismes qui pourraient les dénaturer.

Et enfin, last but not least, saviez-vous qu'il existe des vins belges ?
leur production est assez confidentielle, certes, mais c'est un produit qui mérite d'être découvert.

D'ailleurs, les grandes tables étoilées du pays leur ont réservé une place ! Ils s'appellent Côtes de Torgny, Clos de la Zolette, Hageling, Boschberg, Kluisberg, Elzenbosch...Ils sont rouges, rosés ou blancs.

jemrobe


Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Sam 16 Déc 2006 - 10:38

Après un tel document - moi qui ne bois que rarement du vin - je vais dans mes prières, d'origine chrétiennes, ajouter à "donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien "... et un bon canon de rouge !

Comment a-t-on pu oublier, apès le pain qui est corps du Christ, ce petit coup de rouge qui en est le sang ?

Et pour ma vie " cérébrale " , ça pourrait donner un peu de joie, ajoutant ainsi à l'influence de la prière !

Faut-il boire d'abord et prier ensuite ?

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Sam 16 Déc 2006 - 10:50

arnold.jack a écrit:
Après un tel document - moi qui ne bois que rarement du vin - je vais dans mes prières, d'origine chrétiennes, ajouter à "donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien "... et un bon canon de rouge !

Comment a-t-on pu oublier, apès le pain qui est corps du Christ, ce petit coup de rouge qui en est le sang ?

Et pour ma vie " cérébrale " , ça pourrait donner un peu de joie, ajoutant ainsi à l'influence de la prière !

Faut-il boire d'abord et prier ensuite ?

Il faut boire peu mais boire du bon, tu as tout compris.

Pour le sang du christ tu n'as pas relevé que la liturgie catholique consacrait du vin blanc comme représentation du sang du Christ et non du vin rouge ce qui aurait semblé plus logique.

Quand j'étais enfant de chœur j'en avais fait la remarque à mon curé qui buvait du Chablis comme vin de messe et il m'avait indiqué que l'avantage du vin blanc sur le rouge est que si on le renverse en vidant la burette les taches sont invisibles vues de l'assistance.

Les voies du Seigneur sont dotées d'une logique implacable...

Je pense, mais ça m'est personnel, qu'il vaut mieux boire avant de prier, VINUM BONUM LAETIFICAT COR HOMINIS, le bon vin réjoui le cœur de l'homme, et à cœur rejoui aucune prière n'est impossible.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Sam 16 Déc 2006 - 20:58

Les religions ont toutes un arsenal de pratiques pour aider leurs croyants à élever leur âme vers le Dieu qu’elles professent.

À ces pratiques institutionnelles les croyants ajoutent leurs propres pratiques individuelles, la consommation modérée de vin avant la prière en est une qui en vaut bien d’autres.

abuzin et jemrobe, lorsqu’ils se rencontrèrent en 1903 alors qu’ils étaient tous deux vicaires et envoyés par leur curé respectif prêter main-forte à la vendange des ouvrées du cru Vignes Marie à Marsannay-La-Côte, afin d’assurer que les approvisionnement en vin de messe de leurs paroisses seraient honorés dans la qualité requise au bon déroulement de l’eucharistie, avaient déjà fait leur religion des apports bénéfiques de ce breuvage pour le salut de l’âme tourmentée de leurs paroissiens.

Sur la très ancienne photographie publiée ci-dessous vous pourrez reconnaître l'abbé jemrobe, deuxième et l'abbé abuzin cinquième en partant de la gauche sans leurs cols romains ni leurs soutanes mais déguisés en vendangeurs.



jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Dim 17 Déc 2006 - 17:18

Encore une histoire de vin de messe :
Le vin de messe tourne à l’aigre.

Certes, le Christ, sur la croix, a bu du vinaigre, mais ce n’est pas une raison.
Les prêtres italiens n’en peuvent plus d’ingurgiter un vin de messe qui tourne au vinaigre et ne se conserve pas.
Cible de ces aigreurs ecclésiastiques : « Les filles de Saint-Joseph. » Cette communauté de religieuses italiennes qui produit 1.500 quintaux de vin d’autel continue à commercialiser un breuvage, certes naturel, tel que l’exige le Code de droit canon, mais qui n’a vraiment rien d’agréable.

« Leurs méthodes sont les mêmes qu’il y a deux mille ans, souligne l’abbé Mignatta. Le temps est peut-être venu d’ouvrir les portes aux œnologues afin qu’ils trouvent les moyens d’assurer à ces vins une meilleure conservation, sans pour autant les trafiquer avec des produits chimiques. »

Ce théologien piémontais a participé récemment à un congrès - évoqué par l’« Osservatore romano » - alliant prêtres et taste-vin, qui s’est prononcé en faveur d’« une nouvelle réglementation concernant le vin destiné à la consécration ».

En effet, ce délicat problème dépend directement de la Congrégation pour la doctrine de la foi, et menace la validité même de la messe.
Une seule exception a été jusqu’alors accordée (récemment) aux prêtres alcooliques, autorisés à utiliser du jus de moût, en place du vin.

L’abbé Mignatta ne renonce cependant pas. Il a participé à un jury chargé de goûter une vingtaine de vins de messe produits sur tous les continents.

C’est le passito de Sicile, un muscat très liquoreux qui a réuni la majorité des suffrages, surtout « en raison de son excellente conservation sous tous les climats ».

Les autorités vaticanes devraient prêter l’oreille à cette revendication. Sous peine que le contenu du sacré calice ne fasse des vagues.

jemrobe qui préfère le chablis au vin liquoreux.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Dim 17 Déc 2006 - 17:23

Toujours une histoire de vin de messe :
" Si la nouvelle loi est strictement respectée, il n’est pas exclu de voir la moitié du clergé derrière les barreaux ", s’inquiète un prêtre croate.
Quel désastre menace l’Église de ce pays massivement catholique ?

Sans craindre les mauvaises plaisanteries sur leur intempérance, les ecclésiastiques protestent contre un projet de loi visant à interdire totalement la consommation d’alcool pour les conducteurs en Croatie.

Zéro gramme d’alcool au volant, et adieu les quelques dizaines de centilitres de vin de messe, devenu sang du Christ, que les curés doivent boire lors de chaque célébration.

D’autant, comme le rappelle le père Kustic, cité par le quotidien Jutarnji List, que ses confrères célèbrent souvent " trois messes par jour dans trois villages différents où ils sont obligés de se déplacer en voiture. Pendant les cérémonies, ils boivent une certaine quantité de vin ".

C’est donc d’alcoolémie involontaire que sont menacés les curés croates, obligés de boire dans l’exercice de leurs fonctions, et qu’on n’osera pas soupçonner de trouver le vin de messe à leur goût.

Le problème se double d’une grave injustice sociale : c’est le " prêtre d’en bas " qui risque gros si la nouvelle loi est adoptée : les évêques, qui disposent d’un chauffeur, ne devraient pas être inquiétés.

Le Vatican autorise en principe les prêtres à communier avec ... du jus de raisin frais en cas d’intolérance à l’alcool.
Mais les curés croates n’en demandent pas tant : " La police ne doit pas traiter les prêtres comme les conducteurs ordinaires.
D’une certaine manière, les prêtres doivent être exemptés ", suggère le père Kustic.

jemrobe qui ne boit pas avant de conduire mais n'est pas obligé de célébrer la messe non plus.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Dim 17 Déc 2006 - 17:28

Vin de messe dans l'Ontario :
VENDEURS DE VIN DE MESSE

Soucieuse de répondre aux besoins des divers groupes religieux en Ontario, la LCBO désigne des vendeurs de vin de messe pour assurer l'approvisionnement, la vente et la livraison de vin devant servir uniquement lors de cérémonies religieuses dirigées par des personnes (prêtres, ministres, rabbins, etc.) qui sont autorisées à présider ces cérémonies dans des lieux consacrés au culte tels que des églises, des synagogues ou des temples.
L'autorisation de vendre du vin de messe est assujettie à des frais annuels de 100 $ (pour payer les frais d'administration de la LCBO) et elle est valide pour deux ans.

Le vin de messe (un vin à base de raisin ou une eau-de-vie de vin) est destiné aux cérémonies religieuses et ne peut être vendu pour être utilisé ou consommé lors d'événements sociaux, y compris ceux qui sont associés à des cérémonies religieuses tenues dans les lieux réservés au culte ou ailleurs.

Par événements sociaux, on entend notamment les réceptions qui suivent un mariage religieux, un baptême, une première communion, un bar mitzvah, un bat mitzvah et une cérémonie d'ordination.

Les vins, spiritueux et autres boissons alcooliques à consommer au cours d'événements sociaux doivent être achetés dans un magasin du gouvernement.

Les vendeurs de vin de messe ne peuvent faire la publicité ou la promotion des vins de messe en vue de leur vente ou livraison. Aussi, il leur est interdit de vendre du vin de messe inscrit au répertoire général des produits de la LCBO.

Les activités commerciales des vendeurs de vin de messe peuvent faire l'objet de vérifications de la part des vérificateurs de la LCBO.

Ces vérifications peuvent être faites auprès des clients pour s'assurer que les ventes sont faites à des personnes autorisées et aux fins autorisées. Les vendeurs de vin de messe importent directement leurs boissons alcooliques en Ontario.
Ils sont tenus tous les mois de verser à la LCBO des droits qui correspondent à 15 % des ventes brutes de tout le vin de messe vendu au cours du mois précédent.

Ils ont tout prévu dans l'Ontario.
jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Dim 17 Déc 2006 - 17:34

Vin de messe et viagra :
Des effets inattendus du Viagra dans le vin de messe...
Attention, nous ne sommes pas sur la RTBF : Ce texte est une fiction et
toute ressemblance avec des personnes connues ou existantes seraient pur hasard ou coïncidence fortuite.


La Châtre ( Indre) (Agence du Vatican) -

Une plaisanterie douteuse a mal tourné Dimanche dernier à l’Eglise St Luc de La Châtre sous préfecture de l’Indre après qu’une personne mal intentionnée eût assaisonné sans se faire remarquer le vin de messe par une forte dose de Viagra.

"Je me suis aperçu qu’il y avait quelque chose d’anormal quand après la communion qui se fait içi traditionnellement sous les deux espèces je me suis rendu compte que de nombreux messieurs se remuaient anormalement sur leur chaise" nous dit le Père Lucien Blanc curé de la paroisse St Luc " mais comme il faisait très beau dehors ce jour là, j’ai pensé simplement qu’ils étaient impatients de se retrouver dehors ."

"Mon mari a commencé à me caresser la jambe d’une manière très...très sensuelle" déclara Madame Yvonne Kerdreux, une habituée de longue date de cette église. "Puis il a saisi ma main et l’a posé sur le haut de ses cuisses.... Je ne savais pas trop quoi en penser..." déclara-t-elle.

Les choses commencèrent à mal tourner quand le jeune Manuel Baudet agé de 9 ans s’est levé et s’est mis a crier brutalement : " Regardez mon zizi !...il est tout rouge...tout gros et raide comme celui du Père Robert certains jours !..."

La surprise passée, tout le monde s’est alors tourné vers le Père Robert Vergès de Châteauroux (Indre), aumônier respecté du Collège Sainte Marie, reponsable de l’internat de garçons St Joseph et qui assure les messes de semaine dans l’Eglise.
Celui-ci après être devenu blème essaya bien de s’esquiver discrètement, mais fut rattrapé et stoppé par quelques paroissiens dévoués à l’arrière de l’Eglise.

"Il est alors tombé sur le sol et s’est mit à crier :" Oh mon Dieu qu’est-ce que j’ai fait !...et d’avouer devant les menaces :"non... c’est vrai ...ce n’est pas le premier.... ni le seul... je l’avoue...je suis vraiment un misérable !...je demande miséricorde au Seigneur ! " nous a confié Lucien Baudet l’oncle de Manuel.

Le Père Robert a accepté alors de se confesser publiquement de ses pratiques sexuelles auprès des jeunes. "Dieu va certainement m’envoyer en enfer après tout ce que j’ai fait..." ajouta-t-il enfin.

Monique et Léon Baudet,les parents du jeune Manuel, ont l’intention de porter plainte contre le Père Robert pour abus sexuel, viol et incitation d’un jeune à la débauche par personne ayant autorité. "Notre fils est abimé pour la vie" ont ils déclaré. Il faut que le Père Robert paye pour ce qu’il a fait".
"Si Dieu a permis que cela se passe ainsi, même dans son Eglise... on peut imaginer quel genre de monstre il doit être aussi !" a ajouté Madame Baudet très en colère.

Des médecins spécialistes pédiatres et pédo-psychologues de l’Hôpital des enfants malades de Garches en région Parisienne appelés sur place ont commencé à rechercher ce qui avait causé une telle réaction du jeune Manuel au Viagra et sans écarter tout à fait une action surnaturelle admettent que c’est plutôt un cas de maturité précoce auquel s’est ajouté l’action de l’alcool qui a potentialisé l’effet du médicament.

De plus celui-ci est dosé pour des adultes d’un certain âge.

Plusieurs membres éminents et non des moindres de l’Eglise parmis lesquels l’évêque de Bourges et celui de Poitiers pensent cependant que cette affaire est un signe de Dieu et n’est pas liée uniquement aux effets chimiques de l’alcool et du médicament , ni l’œuvre seulement d’un plaisantin.

Ils ont déclaré que cela devait servir de leçon et de sujet de méditation à chacun et ont préconisé le maintien du vin de messe en lieu sûr ainsi qu’un contrôle gustatif préventif avant chaque célébration.

Ils ont en outre manifesté le souhait d’un retour à une communion sous forme d’hosties consacrées et fabriquées par les moniales d’Argentan et soigneusement conservées dans un tabernacle scellé à porte renforcée et munie d’une serrure à 5 points dont seuls Monsieur le Curé et bien sûr Monseigneur l’Evêque de Bourges posséderaient la clé .

jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Dim 17 Déc 2006 - 17:41

Allez, une dernière info traitant des vins de messe :

Église orthodoxe russe : pas de pénurie de vin de messe pour l'instant


MOSCOU, 21 juillet 2006- RIA Novosti.
Face à la crise sur le marché du vin russe, l'Eglise orthodoxe n'éprouve pour l'instant pas de pénurie de vin de messe, a annoncé à RIA Novosti vendredi le chef du Secrétariat pour les relations Eglise-société du Patriarcat de Moscou Mikhaïl Doudko.

"Après la récente introduction de nouvelles vignettes fiscales, la situation qui s'était créée après la disparition de la vente des vins de Moldavie interdits d'importation en mars s'est notablement aggravée. Mais je n'ai pas entendu dire que les églises soient confrontées à une pénurie de vin de messe", a indiqué le prêtre.

Les paroisses constituent des stocks de plusieurs mois mais ils ne sont pas illimités, a-t-il indiqué, ajoutant que "que nous attendons avec impatience la fin de la crise".

Le vin doux de qualité acceptable utilisé dans les églises pendant la messe est largement d'origine moldave et ses stocks commencent à s'épuiser.

Mais la consommation de vin messe n'est pas énorme et les prêtres se tirent encore d'affaire, a dit le prêtre.

La coupe ordinairement utilisée pendant des messes - d'un demi-litre - n'est emplie qu'à moitié, et si la liturgie divine est célébrée journellement une paroisse a besoin de 10 à 15 bouteilles de vin doux par mois, a-t-il précisé.

Trait curieux, les autres Eglises orthodoxes utilisent, pour la communion, du vin sec. Le vin doux est une tradition de l'Eglise orthodoxe russe : avant la révolution de 1917, la Russie importait ce vin de la région de Cahors et ce vin était doux.
Depuis cette époque, en russe, ce vin s'appelle "kagor", quelle que soit son origine.

"Evidemment, ce vin n'avait rien à voir avec celui que nous avons aujourd'hui", a reconnu le représentant du Patriarcat de Moscou. Mais, a-t-il encore souligné, le vin n'est pas une simple boisson, mais bien "un symbole sacral ancien décrit à plusieurs reprises dans les Saintes Ecritures".

jemrobe qui ne boira plus de vin de messe aujourd'hui.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Lun 18 Déc 2006 - 9:37

nous ne boierons donc pas avant la prière !

Boire ou conduire, il faut choisir.

Quant au viagra dans le sang du Christ , Jules Romains dans son livre " les copains " n'aurait pas imaginé mieux.

Sacré Jemrobe !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   Mer 20 Déc 2006 - 16:54

abuzin a écrit:

Je me demandais aussi "pourquoi des hosties bleues?"
abuzin

Tout fout le camp, à l'époque où je pratiquais régulièrement les hosties n'étaient pas bleues, elles étaient d'un blanc douteux et fades, mais pas bleues.

Tu es sûr que ton curé n'est pas un Stroumpf ?
Ça expliquerait la chose.
jemrobe Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vertus de la prière.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vertus de la prière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Prière à Notre-Dame de Lourdes
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Les 18 Apparitions de la Vierge à Bernadette en 1858 et prière à Notre-Dame de Lourdes
» Prière à mon saint Ange Gardien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Spiritualité et Philosophie :: Spiritualité-
Sauter vers: