La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fluctuat nec mergitur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Fluctuat nec mergitur.   Dim 5 Nov 2006 - 17:37



Ainsi donc, la moitié féminine des membres permanents de ce Forum vient de quitter le navire de la belle Rencontre qui, fluctuat nec mergitur, refuse de sombrer en engloutissant à jamais les survivants de l’épopée :
- Un vieux sage qui ne s’énerve jamais,
- Un prophète prêt à tous les combats pour le triomphe de la vérité mais dont la charge d’adrénaline nécessaire pour ce type d’activité fonctionne en régime haché,
- Un trublion sur le retour d’âge qui ne pense qu’à rigoler quant il n’est pas trop occupé à provoquer et enfin, last but not least,
- Une philosophe de la vie dont le bon sens proverbial a su résister aussi bien aux charges quantiques qu’à la gaudriole la plus hors de propos.

C’est les philosophiannais qui doivent bien rigoler, pensant ainsi s’être définitivement débarrassés d’un forum qui se voulait plus proche du poil à gratter que de la brosse à reluire dans le sens du poil.

Et bien non, car comme le disait Hippocrate dans son aphorisme bien connu « Ho bios brakhus, hê de teknê makra » ce qui en latin ce traduisait par Ars longa, vita brevis.
(Je n’ose pas le traduire en Français sinon les fous de Dieu à la solde de Benoît XVI vont me faire la peau eux qui ne songent qu’au retour au latin pour la liturgie.)

La vie est trop courte pour abandonner comme ça un forum si délicieusement incorrect, j’ai donc décidé de le continuer à moi tout seul.

J’en entends qui pensent tout haut que le dialogue en solitaire, c’est de l’onanisme intellectuel, que nenni mes amis, c’est là tout l’art de la politique, pas de contradicteurs et les questions et les réponses emballées dans du papier de soie.

Que du bonheur je vous dis et je trinque à ma santé!



jemrobe.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Dim 5 Nov 2006 - 20:40

Bonsoir Jemrobe,

Je ne quitte pas le navire. J'y suis, j'y reste.

Eh oui, c'est têtu les bretons.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Lun 6 Nov 2006 - 9:55

Bonne nouvelle, je vais donc racheter des biscuits secs et du rhum... Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Mar 7 Nov 2006 - 8:11

Je ne pars pas non plus.

Quand tout s'endort je vais faire un tour ailleurs et je me rebranche quand c'est reparti.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Dim 14 Jan 2007 - 9:49

fluctuat nec mergitur avions-nous dit ?

Donnez au moins de vos nouvelles. Jemrobe et moi-même l'avons fait . Que deviennent les autres ?

Les raisons d'un abandon, si elles étaient évoquées, rendraient service à tous et toutes.

Un petit effort !

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Dim 14 Jan 2007 - 20:31

Tu crois que nos partenaires ont un problème avec nous, Arnold.jack ?

Peut-être après tout, car ni moi ni toi ne valons grand chose à vrai dire, mais y'a-t-il une solution ?

Ça c'est moins sûr !

Donc, s'il n'y a pas de solution c'est qu'il n'y a pas de problème.



jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Lun 15 Jan 2007 - 9:07

Je m'inquiète un peu pour Abuzin. Lui ne peut nous laisser tomber ?

Problèmes de santé ? Reviens Abuzin !

Désolé pour les autres partenaires disparus. Peut-être nos façons de nous exprimer ont déplu ? ou nos idées ? ou autres ?

Il est dommage que celui qui décide de partir ne l'annonce pas clairement en donnant ses motifs. Cela constituerait un geste amical, le contraire du mépris.

Mais bon ! Si ce forum disparaît faute de participants, nous irons ailleurs. Mais avant de partir nous dirons nos raisons et éventuellement où nous serons parfois.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Lun 15 Jan 2007 - 9:34

Je vois avec plaisir qu'Alias est là aussi. A partir de combien de membres actifs un forum peut-il marcher ?

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Lun 15 Jan 2007 - 22:20

Bonsoir à tous,

Je suis toujours là et je vous lis chaque soir.

Si je ne participe pas, c' est surtout que je suis désormais la seule femme.

Non, vos idées aux uns et aux autres ne m'ont pas choquées.

Je crois qu'on est tous dans le même bateau. Les idées ne sont pas figées une fois pour toutes, elles évoluent. En tout cas, j'ai beaucoup appris de tous.

Je regrette l'absence de Clotilde et de Pascale. Entre femmes, on se comprenait. Very Happy

A bientôt
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Mar 16 Jan 2007 - 17:44

Fuchsia se sent un peu seule femme, Clotilde pense que les quelques hommes qui évoluent su ce forum sont des « frustrés de spiritualité »

Serait-ce la spiritualité, la critique des religions (dont je doute parfois de la spiritualité des dirigeants) qui chasseraient nos interlocutrices ?

Celles-ci pensent-elles qu’à nous fréquenter elles risquent les foudres d’un confesseur ? Ont-elles des interdictions religieuses qui les éloigneraient de nous ?

Plus réalistement, courent-elles le risque de porter atteinte à leur sérénité parce que nous semons le doute, la critique ?

Au fond, les discussions sur la politique ou sur la religion, sont-elles compatibles avec une vie sociale sereine ?

Foin des discussions sur ces thèmes, sur la laïcité et autres conceptions du monde.

Pourtant, fantasmer sur l’idée d’un monde meilleur, me paraît une bonne gymnastique neuronale ?

Mais la mise en sommeil de ce forum témoigne peut-elle de la difficulté qu’on a à accepter d’être secoués, au risque de nous éveiller à autre chose qu’à nos rêves habituels, ceux qui nous ont amenés jusqu’à cette phase de notre vie.

Enseigner, discuter, c’est éveiller ! Souhaitons-nous nous éveiller à autre chose qu’à notre rêve personnel ?

Pas sûr, alors parlons doucement … ou émigrons vers des cieux où l’agitation réjouit tout le monde, parce que nul ne se sent blessé par des mots, fussent-ils maladroits ou acérés.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Mar 16 Jan 2007 - 22:39

Je pense que la confrontation d'idées a forcément du bon en soi.

Suite aux débats ici, si on a un bel appétit de savoir, on continue nos recherches à titre personnel afin d'approfondir et de comprendre les autres avis.

Pour Arnold, je crois qu'une personne qui a vraiment la foi n'a rien à craindre d'éventuels détracteurs de cette foi.

En ce qui me concerne, je ne crains pas les foudres d'un confesseur. Et il ne peut y avoir d'interdictions religieuses nous éloignant les uns des autres (rappelez-vous ! tu aimeras ton prochain comme toi-même Very Happy ).

Participer à un forum, c'est aussi accepter la critique, accepter d'être blessés, accepter d'avoir parfois affaire à des trolls. Et ce n'est pas toujours facile.

On est toujours en face du même problème qu'avec la perception de la réalité. Chacun la perçoit à sa façon. Il en est de même des propos émis dans une discussion. Tout le monde ne les perçoit pas de la même façon. Un propos peut être blessant pour untel, alors qu'il est tout à fait anodin pour une autre personne. Car chacun a sa propre histoire, avec très certainement d'anciennes blessures non cicatrisées.

A bientôt

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnold.jack
*****
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation : centre France
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Mer 17 Jan 2007 - 8:33

Fuchsia, comme tu dis là, je me sens bien avec toi sur ce forum.

A moi de ne pas te choquer, ni toi ni les autres.

Même si parfois mon ton paraît un peu péremptoire et prétentieux, c'est par paresse et désir de raccourci.

"aimez vous les uns les autres" me paraît un bon précepte à moi aussi. Reste que parfois, ce n'est pas aimer l'autre que de le laisser là où on pense qu'il est mal.

Et c'est par amour qu'on court le risque de se tromper.

_________________
amour bien-être lucidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   Mer 17 Jan 2007 - 19:49

Citation :
Et c'est par amour qu'on court le risque de se tromper

Très vraie cette jolie phrase.

Quand on donne des conseils à nos enfants, c'est par amour, c'est parce qu'on veut le meilleur pour eux. Et pourtant, ils nous répondent parfois que c'est leur vie et qu'on n'a pas de conseils à leur donner.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fluctuat nec mergitur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fluctuat nec mergitur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paris: où trouver la devise "Fluctuat nec mergitur"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: La vie du forum :: Dernières nouvelles-
Sauter vers: