La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Création vs Évolution, c'est parti...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Création vs Évolution, c'est parti...   Ven 1 Sep 2006 - 9:08

Benoît XVI plonge dans le débat sur la création et l'évolution.


Dès aujourd'hui, 1 septembre 2006, le pape Benoît XVI réunit autour de lui un club de réflexion dans sa résidence estivale de Castel Gandolfo. La polémique entre «darwinistes» et «créationnistes», qui fait rage aux États-Unis, fournit au Pape le thème de sa rentrée.

APRÈS UN PÈLERINAGE éclair au sanctuaire italien de la Sainte-Face de Manoppello, Benoît XVI fera aujourd'hui sa rentrée avec une trentaine de ses anciens élèves. Fidèle à la tradition instaurée quand il était encore professeur de théologie à Ratisbonne, le cercle de ses disciples (le «Ratzinger Schulkreis») se réunira autour de lui dans sa résidence estivale de Castel Gandolfo.

Cette université d'été à huis clos n'est pas anodine. Elle aborde des questions clés pour le chef de l'Église catholique. Elle sert de club de réflexion pour un Pape qui aime écouter pour nourrir sa réflexion. Il y a un an, ce séminaire avait traité de l'islam.
Cette année, Benoît XVI et ses anciens élèves se pencheront jusqu'à dimanche sur «la Création et l'évolution».

«Je pense que le choix du thème est motivé par le débat en cours depuis plusieurs mois sur ce sujet», a estimé le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne. Il participe à la rencontre avec Peter Schuster, président de l'Académie autrichienne des sciences et expert en biologie moléculaire, le père jésuite Paul Elbrich, professeur de philosophie à Munich, ou encore le philosophe Robert Spaemann.

Ce débat n'a fait qu'effleurer l'Europe, mais aux États-Unis la polémique fait rage entre «darwinistes» et «créationnistes». Ces derniers prennent au pied de la lettre le récit biblique de la création du monde.
Si «l'homme descend du singe», alors Adam ne serait pas une création divine. Impossible. Ils contestent ainsi la théorie de Charles Darwin (1809-1882) établissant notamment que l'espèce humaine est le fruit d'une longue évolution. Au-delà de l'Atlantique, ces mouvements fondamentalistes chrétiens cherchent à imposer dans l'enseignement scolaire la théorie du «dessein intelligent de Dieu».

«Chacun de nous est le fruit d'une pensée de Dieu»

Après avoir longtemps combattu Darwin, l'Église catholique considère aujourd'hui, avec quelques réserves, que la théorie de l'évolution n'est pas incompatible avec son enseignement.
Elle s'inquiète pourtant de l'influence du darwinisme social et des théories sur l'évolutionnisme économique en matière d'éthique sociale et médicale.
La «sélection naturelle» est inacceptable pour la doctrine sociale de l'Église.

Dès la première messe de son pontificat, en avril 2005, Benoît XVI avait abordé ce sujet. Les hommes ne sont pas «le produit accidentel et dépourvu de sens de l'évolution», avait alors expliqué le nouveau Pape, précisant que «chacun de nous est le fruit d'une pensée de Dieu».

En avril dernier, devant les jeunes du diocèse de Rome, le Souverain Pontife avait expliqué en quoi le christianisme avait fait «l'option de la priorité de la raison créatrice au début de tout et principe de tout».
Il avait ainsi rejeté la seconde option possible, celle de «la priorité de l'irrationnel selon laquelle tout ce qui fonctionne sur la terre et dans nos vies serait seulement occasionnel et un produit de l'irrationnel».

Au soir de la veillée pascale, le Pape devait encore affirmer que la Résurrection du Christ était le «saut qualitatif le plus décisif dans l'histoire de l'évolution».

Le cardinal Schönborn, qui l'an dernier avait ravivé la question en critiquant la théorie de l'évolution dans un article du New York Times, a pour sa part fait son mea culpa il y a quelques jours.
«Les premières pages de la Genèse ne sont pas une page de science», a-t-il martelé devant 7 000 jeunes réunis au meeting annuel du mouvement Communion et Libération à Rimini, en Italie.

Il est donc «juste et utile d'enseigner la science de Darwin, mais pas le Darwinisme idéologique» qui refuse l'existence d'un Dieu créateur.
À suivre.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
 
Création vs Évolution, c'est parti...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CREATION-EVOLUTION
» Livre " La vie : comment est-elle apparue : Évolution ou Création ?" de 1985
» La théorie de l'évolution
» L’homme n’est pas un produit accidentel de l’évolution / Benoit XVI
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Spiritualité et Philosophie :: Spiritualité-
Sauter vers: