La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ils ont dit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Jeu 27 Juil 2006 - 16:08

Je vois avec plaisir que l'air climatisée à quelque peu revigoré si ce n'est ravigoter mr le juge..!!! biggthumpup

C'est amusant de voir ainsi son histoire ancestrâle être revisitée dans un subtile mélange de faits et de personnages historiques et d'autres imaginaires. Le tout dans une prose prolyxe et impresionnante à la mode de Jemrobe... drunken Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Jeu 27 Juil 2006 - 16:22

abuzin a écrit:
- abuzin : "Dame Clotilde du Bain-de-Pieds, de l'Auguste-Siège-posé-dans-le-sable et d'autres lieux découverts à marée basse biggrin , ne peut réfuter mon argument, car elle ne tient pas compte d'un fait indéniable : le calendrier divin n'est pas le calendrier humain.

absoument trés cher maître Abuzin..! study 1 jour est comme mille ans et 1000 ans comme un jour en ce qui concerne le calendrier divin.

Mais puisque justement le calendrier divin n'est pas le calendrier humain - bien que Dieu ne soit pas dans l'impossibilité de s'y ajuster s'il le juge nécessaire - votre témoin n'avait en réalité aucune raison de ne pas se présenter, si ce n'est celle que vous lui avez fourni et que vous développâtes plus avant dans votre dernier plaidoyer... Basketball

En effet, si 1 jour vaut mille ans et 1000 ans un jour pour votre divin témoin, ainsi donc mercredi, que vous décrétâtes être "jour de repos divin" peut trés bien ne pas être mercredi dans le calendrier divin..!! En d'autre terme votre témoin est constament en repos sans jamais ne l'être puisqu'on se saurait maîtriser temporellement le calendrier divin. Bref, rien en réalité n'empêche votre témoin divin de se manifester si ce n'est l'interdiction que vous lui imposâtes sous l'excuse toute humaine d'un jour de repos divin à date fixe.

Mais, me direz-vous: vous avez vous-même rectifié mon assertion en affirmant que le véritable jour de repos de mon divin témoin n'était pas le 3ème jour mais le 7ème...! Shocked C'est exact, vous répondrais-je, mais c'est bien évidemment en fonction du calendrier humain que je le fisse et non en fonction du calendrier divin.... Razz
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Jeu 27 Juil 2006 - 20:12

Clotilde a écrit:
Objection votre honneur! Maître Abuzin use d'une fausse excuse pour justifier de l'impossibilité dans laquelle serait son témoin "au culte" de se prononcer en faveur de sa future canonisation, prétextant que ce dernier est en repos, or il est connu de source sûre et infaillible que le jour de retour du dit témoin n'est autre que le septième jour! Et nous ne sommes que le 3ème jour voir le 4ème si on tient compte de l'heure à laquelle maître Abuzin a fait connaître son argumentation à la cour.

Il est important pour la bonne ordonnance de la justice de déterminer avec précision l'heure et le jour du crime.

Ceci amène la Cour à se pencher sur la question de savoir quel est le premier jour de la semaine, le dimanche ou le lundi et pourquoi la semaine comporte-t-elle 7 jours ?

Si la question n'est pas si simple qu'il y paraît, la réponse, elle, l'est : on n'en sait rien.
La durée de 7 jours serait due à la durée moyenne des phases lunaires. D'autres écoles veulent que ce cycle de 7 jours soit à chercher dans des rythmes biologiques internes.

Les premiers Égyptiens auraient fait usage d'une division du mois d'après les phases lunaires.

En Babylonie, le nombre sept était considéré comme néfaste et il était de coutume dans la classe aristocratique de ne rien entreprendre les 7, 14, 21 et 28 du mois. On peut voir dans ces faits à la fois l'existence d'une semaine de sept jours (qui aurait été interrompue puisque le mois comportait 30 jours) et les prémisses du repos hebdomadaire.

Si on y ajoute le fait que les babyloniens (et, avant eux, les Sumériens) connaissaient sept "planètes" qu'ils rattachaient chacune à un dieu, on tient peut-être une explication à l'origine de la semaine de sept jours. Mais ce n'est qu'une hypothèse.

Toujours est-il que les Hébreux connaissaient la semaine comme nous pouvons le constater dans la Genèse :

27 Accomplis la semaine de celle-ci, et nous te donnerons aussi celle-là, pour le service que tu feras chez moi encore sept autres années.
28 Et Jacob fit ainsi, et il accomplit la semaine de celle-ci. Et [Laban] lui donna Rachel, sa fille, pour femme.

Est-ce à la suite de leur séjour forcé à Babylone que les Hébreux adoptèrent l'usage de la semaine ?

Quant à Moïse, auquel on attribue quelquefois la création de cette fameuse semaine, il se contenta de fixer une règle pour le respect du Sabbat. Mais, c'est une autre histoire.

Par la suite, la semaine se diffusa un peu partout dans le monde par différentes voies et dans un état plus ou moins "évolué".
Aux environs de la naissance du Christ, elle était déjà populaire dans l'empire romain.
Au premier siècle de notre ère, elle avait atteint les Indes puis gagna le Tibet, la Birmanie, le Népal, la Thaïlande et Ceylan.
A la fin du premier siècle, par la dynastie Song, elle atteint la Chine.
Plus récemment, elle s'est diffusée dans les empires chrétiens d'Europe (IIIe siècle environ pour la France)
Elle a aussi été adoptée par l'Islam qui a contribué à sa diffusion.


Deux mots sur le début de la Genèse où il est dit que Dieu créa le monde en six jours pour se reposer le septième.
Bien entendu, il ne s'agit pas de "nos" jours. Comment pourraient-ils l'être puisque le jour vient de la rotation de la terre dans sa révolution autour du soleil. Or, à l’instant « t » du début de la création, la terre n’existait pas encore.

Exit donc le sens littéral de l'Ancien Testament pour expliquer sérieusement la naissance de la semaine.
Quant au "repos" il n’avait pas été prévu à l’époque d’arrêter de travailler le lendemain d’un jour de repos.

Il convient de noter que dans de nombreux langages de programmation informatiques, les outils comptent les jours de la semaine en partant du dimanche (valeur zéro), puis 1 pour le lundi, jusqu'à 6 pour le samedi. Ce n'était pas complètement idiot puisque dans certains pays la semaine commence le dimanche et que mathématiquement (modulo 7) 0 et 7 reviennent au même dans les tests.

Alors le premier jour de la semaine c’est un lundi ou un dimanche ?

"Après le sabbat, à l'heure où commençait le premier jour de la semaine, Marie Madeleine et l'autre Marie vinrent faire leur visite au tombeau de Jésus."
Le dimanche

C’est le premier jour de la semaine : c’est à la fois le jour où Dieu créa le monde et celui où Jésus-Christ ressuscita.

Le lundi est cependant considéré comme le premier jour de la semaine dans les pays où la tradition sémitique (juive) a été réinterprétée en faveur du dimanche chrétien.

La question qui se pose est donc de savoir si, au lieu du crime, la semaine commence un dimanche ou un lundi.
Nous attendons donc le point de vue de Maître abuzin sans majuscule.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Jeu 27 Juil 2006 - 20:16

Messieurs Dames les jurés, votre honneur trés majestueuse, j'attire votre attention sur l'impasse dans laquelle se trouve maître Abuzin qui n'a plus d'autre recours que de se vouer à tous les seins saints en même temps et dans un délire hystérico-mystique d'appeler aux foudres divines et au jugement par le feu quant à ma petite personne, n'ayant même pas conscience de l'afront qu'il vous fait, Mr le Juge, de passer outre votre pouvoir de châtier d'un mot cet impudant.... affraid

Quant à être le porte-parole du trés-haut, je demande à voir..! Maître Abuzin prétend l'être mais il ne nous en a pas apporté la preuve, n'étant pas capable de faire témoigner celui qui seul pourrait le sortir de la panade dans laquelle il s'enfonce d'autant plus qu'il essaie de s'en sortir à grand coup d'effets de manche haute.. drunken
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Ven 28 Juil 2006 - 15:05

La cour ayant fait une enquête sur les mœurs des manchots dans l'espoir de découvrir des indices de personnalité permettant de confondre le coupable, notre barbouze préféré nous indique avoir enregistré la scène suivante dans un bar dont nous ne rapporterons pas la localisation qui est couverte par le secret défense.

Voici son rapport :
Agent numéro1,2,3, 4 parlez (c’est son nom) au rapport.
Vendredi 28 juillet au petit matin dans un bar interlope dont on m’a demandé de taire le nom.
Je suis en planque depuis trois heures, lisant Paris Turf resté plié en quatre dans ma poche pour faire plus discret tout en sirotant une bière tiède au frais de la justice.
Un manchot déguisé en homme sans bras entre dans le bar et va s'asseoir sur un tabouret, juste en face du barman qui est en train de nettoyer ses verres.

Je n'ai pas de bras, comme vous pouvez le voir ; seriez-vous assez aimable pour m'aider à boire un verre de bière ?

Bien sûr répond le barman avec son sourire mielleux numéro trois!
Et sans maugréer il porte le verre de bière aux lèvres du manchot.

Ayant avalé son verre, le manchot demande :

Seriez vous assez aimable pour prendre mon mouchoir dans ma poche, et essuyer la mousse que j'ai aux lèvres...

Le barman s'exécuta sans sourciller.

Si vous cherchez dans la poche de droite de mon pantalon (non, c'est pas là qu'on rigole), vous trouverez l'argent pour la bière.

Le barman se sert.

Vous avez été vraiment très gentil, dit le manchot puis-je me permettre de vous demander une dernière petite chose : Où se trouvent les toilettes ?
Alors le barman réfléchit deux secondes et répond précipitamment :

Ici c’est bouché vous pourriez demander à la station service, de l'autre côté de la rue.

Fin du rapport.

Nous conservons cette pièce au dossier et nous la ressortirons comme pièce à conviction le moment venu.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Ven 28 Juil 2006 - 16:12

jemrobe a écrit:
La cour ayant fait une enquête sur les mœurs des manchots dans l'espoir de découvrir des indices de personnalité permettant de confondre le coupable, notre barbouze préféré nous indique avoir enregistré la scène suivante dans un bar dont nous ne rapporterons pas la localisation qui est couverte par le secret défense.

Cela ne nous permet pas de connaître l'identité du coupable, mais nous savons maintenant pourquoi ce dernier a utilisé son pied, plutôt que sa main, pour perpétrer son forfait. Il porte donc bien son titre de croche-piéteur (même si l'orthographe en est encore incertaine). rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Ven 28 Juil 2006 - 16:14

abuzin a écrit:
Parfois dans les chats (discussion en direct), comme dans cette cour, certaines personnes provoquent les autres avec beaucoup de persévérance. En voici une preuve, à verser au dossier qui nous occupe :

Code:
<cool2003> vous etes combien chez vous
<Martin_22> 102 ..... moi et les 101 dalmatiens ....
<cool2003> pour de vrai je parle moi
<Martin_22> 102
<cool2003> bon bin vu que tu veux pas me parler franchement je vais te bloquer
<Martin_22> non pour de vrai on est 8 ...
<cool2003> ok
<cool2003> merci de me parler franchement
<Martin_22> moi et les 7 nains


lol! ...si je comprends bien Martin_22 n'est nul autre que Blanche-Neige... santa
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Ven 28 Juil 2006 - 19:14

Clotilde a écrit:
..si je comprends bien Martin_22 n'est nul autre que Blanche-Neige... santa
Avec cette remarque sibylline de Clotilde la Cour détient un indice important et a donc de ce fait ordonné la saisie de la bande originale de la chanson des sept nains :

On pioche tic tac, tic tac,
Dans la mine, le jour entier.
Piocher tic tac, tic tac,
Notre jeu préféré.

Pas bien malin d'être riche enfin
Si l'on pioche tic tac
Dans la terre ou dans la roche
Dans la mine,dans la mine.
Dans la mine,dans la mine.
Où un monde de diamant brille!

On pioche tic tac, tic tac, tic tac
Du matin jusqu'au soir.
On pioche tic tac, tic tac,
Tout ce que l'on peut voir.

On pioche les diamants par morceaux
Des sacs de rubis par quintaux
Pour nous sans valeur sont des trésors
On pioche tic tac, tic tac.

Heigh-ho, heigh-ho, heigh-ho, heigh-ho
Heigh-ho
Heigh-ho, heigh-ho
On rentre du boulot!

Heigh-ho, heigh-ho
Heigh-ho, heigh-ho
Heigh-ho, heigh-ho
On rentre du boulot!



Si vous avez bien compris la teneur du message caché dans cette chanson vous n’avez pas manqué de remarquer que les sept nains partaient tous les matins travailler dans des mines de diamants et de rubis et qu’ils revenaient le soir à leur chaumière avec le fruit de leurs effort.
C’est ce qui a amené la Cour à se poser la question importante que nous vous posons aujourd'hui...

Mais que faisaient donc les nains de tout ces diamants et de tous ces rubis ?

Réponse : Ils demandaient à Blanche neige de les cacher dans leurs vieilles poulaines qu’elle gardait en sécurité dans un lieu secret.

Vous remarquerez ce faisant que la vieille poulaine était en fait l'ancêtre de la tirelire et du bas de laine.

En passant vous prendrez note que la poulaine française, la chaussure à pointe et unisexe fort à la mode à l’époque de Blanche-neige, n’a strictement rien à voir avec les babouches à la turque dont l’extrémité pointue et recourbée vers la jambe avait été dessinée ainsi pour permettre aux usagers des chiottes éponymes de se cramponner fermement à l’instant de la poussée libératrice.

Revenons en donc à notre investigation.

À la mort de Blanche-neige, l’histoire nous dit que les nains se relayèrent sans relâche autour du cercueil en verre de Blanche Neige jusqu'à l'arrivée du Prince.



La Cour c’est demandée pourquoi ils agissaient ainsi et a découvert qu’ils avaient toutes les raisons au monde de le faire car s’ils aimaient beaucoup Blanche Neige ils étaient dans le plus grand désarroi en ayant constaté que Blanche Neige était morte sans leur révéler l'endroit secret où elle cachait leurs précieuses poulaines chargées de diamants et de rubis.

Clotilde s’est trahie en dévoilant cet indice et nous avons enfin compris le mobile du croche-pied capté par la vidéo.

Maître abuzin sans majuscule s’était déguisé en manchot pour aller quérir les poulaines chargées de diamants et de rubis des sept nains car il venait de retrouver la constante de Planck (constante de Planck qui vaut 6,626 x 10 puissance -34 J.s) la planque constante de Blanche-neige.

Dame Clotilde, lointaine réincarnation de Blanche neige et qui, les sept nains ayant depuis belle lurette réincarné leurs doubles quantiques, ne tenait pas du tout à se faire piquer le magot dont elle espérait bien profiter pour améliorer l’ordinaire de ses sœurs les sœurs de son ordre religieux en déficit chronique, a bien tenté de supprimer le faux manchot abuzin sans majuscule dans les eaux glacées pour l’empêcher de spolier la religion.

La coupable ayant été démasquée le jury va pouvoir la condamner délibérer sans plus tarder.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Sam 29 Juil 2006 - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Ven 28 Juil 2006 - 21:28

affraid

Horreur et damnation!

affraid

Faux et archi faux!

affraid

Je plaide non coupable et je vous fais à l'instant la démonstration de mon innocence blanche comme la neige sans pour autant être Blanche-Neige... tongue

Tout est là:

abuzin a écrit:
Clotilde a écrit:
lol! ...si je comprends bien Martin_22 n'est nul autre que Blanche-Neige... santa

Tiens, puisque mon confère nous parle de Blanche-Neige, cela me fait penser que je lui ai évité un viol ... j'ai tout de même réussi à la convaincre biggrin

abuzin

C'est maître Abuzin lui-même et de son propre chef qui a posté l'aveu du sieur Martin quant à sa véritable identité. Alors que le sieur (ou la dame) Cool2003 lui demande à combien ils font...je veux dire à combien il sont...il répond, aprés quelques tergiversations: 8, moi et les 7 nains.
Il avoue donc clairement qu'il est en réalité "elle", celle qui est immanquablement associée aux 7 nains: Blanche-Neige..! santa

Et il semblerait que maître Abuzin soit trés bien placé pour le savoir, puisqu'il a apporté cet extrait de conversion et qu'il prétend avoir évité à la Blanche-Neige en question d'être violé puisqu'il a réussi à la persuader... What a Face Maître Abuzin est donc.............un nain! Un nain machot de surcroît..... Twisted Evil

Voilà donc toute l'affaire enfin mise à jour! Cool
Messieurs dames les jury, à vous la parole! farao
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Sam 29 Juil 2006 - 15:12

Dame Clotilde , dans sa contre argumentation inverse les soupçons qui pesaient sur elle et suggère de regarder du coté d’abuzin sans majuscule qui ne serait autre qu’un des sept nains réincarné.

La situation devient de plus en plus compliquée à gérer aussi, s’agissant de phénomènes de réincarnation nous sommes suspendus à l’avis de la grande prêtresse ès âmes en vadrouilles spatio-temporelles, Pascale.

Les jurés, gavés d’aspirine n’en peuvent plus et se tordent les mains moites d’angoisse pendant que leurs pieds poites enflent dans leurs poulaines.

Pour préciser la dernière accusation de Clotilde il convient de définir de quel nain, parmi Simplet, Dormeur, Atchoum, Joyeux, Prof, Timide ou Grincheux, abuzin sans majuscule serait la réincarnation.

Vous trouverez ci-dessous les photos de nos joyeux sept nains délivrées à fin d’authentification anthropométrique en ne perdant pas de vue qu’abuzin sans majuscule est capable de se déguiser en nain de un mètre nonante de haut rien que pour tromper son double quantique…


_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Sam 29 Juil 2006 - 17:18

jemrobe a écrit:
il convient de définir de quel nain, parmi Simplet, Dormeur, Atchoum, Joyeux, Prof, Timide ou Grincheux, abuzin sans majuscule serait la réincarnation.

"grincheux"....sans aucune hésitation... tongue biggrin
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Sam 29 Juil 2006 - 19:47

Clotilde a écrit:

"grincheux"....sans aucune hésitation... tongue biggrin

Fait gaffe Clotilde, n'aurais -tu pas remarqué sur les fiches animées des sept nains que Grincheux était armé d'un pic ?

Personnellement, et d'un point de vue quantique, je pencherais plutôt pour abuzin sans majuscule = Prof.

Reste à considérer le point de vue des autres...

En attendant que "les autres" ne sortent de leur torpeur le Procureur général nous a fait parvenir une analyse symbolique des caractères comparés de Blanche-neige et des sept nains.

Vous connaissez tous l’histoire :
Il était une fois une reine, une femme très belle qui régnait sur un royaume.
Tous les jours, elle demandait à son miroir magique qui était la plus belle. C'était elle. Mais un matin, le miroir lui dit que la beauté de Blanche Neige surpassait la sienne.
Folle de Jalousie, elle dépêcha un des ses sujets pour emmener Blanche Neige dans la forêt et la tuer.

Cette reine malfaisante, et pourtant très belle, c'est bien Lucifer, le porte lumière, le plus beau d'entre tous.
Un jour, un "miroir magique", c’est-à-dire un reflet de lui-même, qui était une prise de conscience, lui révéla que sa beauté était surpassée, qu'il n'était pas la personne qu'il croyait être, qu'il n'était pas aussi beau, aussi puissant qu'il croyait.
Il devint méchant et se révolta. Vous avez deviné qui se cachait dans ce miroir, cet instigateur de cette sombre machination :
Dieu lui-même !
Lucifer voulut tuer Blanche Neige, c’est-à-dire les œuvres immaculées de Dieu.
Ce fut la lutte entre les anges, les enfants de la lumière et les Révoltés, les enfants des ténèbres.

Blanche Neige quand à elle présente plusieurs identités.
Sa nature principale est angélique.
Regardez ce curieux nom : Blanche Neige.
Cela représente le manteau neigeux dans son caractère originel et immaculé, pure de toutes souillures.
Effectivement, les anges étaient conçus parfaits, sans possibilité de "péchés", d'une blancheur immaculée.
Mais que représente la neige ?
Et bien tout simplement, cette eau, symbole de l'esprit, cristallisé (ou Christallisé ?) en neige venant "d'en haut"est d'une beauté sans pareil.
Les cristaux de neige sont tous différents, comme les anges, et sont d'une pure beauté, une beauté froide.
Et c'est effectivement ce que sont (qu'étaient ?) les anges des êtres sans chaleur véritable, sans amour personnel, mais programmé en leur être, donc froids aux yeux de leur créateur on pourrait dire des neiges blanches.

La lumière céleste est une lumière parfaite, c’est la lumière blanche...

Décomposons la lumière blanche avec un prisme, qu'obtenons-nous ?
Sept couleurs bien sûr, violet, indigo, bleu, vert, jaune, orangé et rouge !
Ce que fait d'ailleurs la lumière du soleil à travers la pluie pour former l'arc-en-ciel !
Les sept nains représentent donc la décomposition caractérielle des neiges blanches, l'engeance angélique, car la lumière est le symbole de l'esprit.
Elle n'est d'ailleurs pas qu'un symbole, elle est réellement l'émanation de l'esprit.
Un recoupement de cette affirmation assimilable au niveau humain est la fameuse auréole représentée autour de la tête des saints dans l’Église Catholiques.
Au « niveau angélique », la puissance d'un être est visible à la lumière émanée de son corps.

Et si nous revenions aux sept nains

Leurs attributs de "couleur" sentimentale, voyez le nom qu'on leur a donné : Grincheux, Prof, Dormeur, Simplet, Atchoum, Timide, et Joyeux !
Ils sont le développement sentimental de la couleur blanche et pure par décomposition.
C'est aussi le symbole d'Isis et d'Osiris. Le démembrement d'Osiris correspond à la décomposition de la mémoire de l'ange.

Tous ces symboles ont pour but de vous montrer l'opération qu'a subit le corps androgyne durant la fameuse "Révélation" : à savoir une liberté caractérielle de création et une décomposition de leur esprit holistique de conception, c’est-à-dire leur capacité à concevoir un élément en correspondance avec le tout.

Et bien sûr, sans cette unité de savoir par la décomposition en éléments épars, les anges connurent l'échec.
Ils ne pouvaient plus concevoir selon la perfection qu'ils avaient connue auparavant !

Dans le conte, constatez comment Blanche Neige essaye de renverser les caractères des sept nains au travers de la propreté, du rangement, du savoir-vivre et du respect mutuel.
Les sept couleurs de base, c'est-à-dire les sept péchés capitaux doivent se transformer en sept vertus, sept couleurs qui peuvent s'unifier en Lumière blanche, divine.

Je ne voudrais pas influencer les jurés mais ne trouvez vous pas une certaine ressemblance entre Blanche Neige et quelqu'une que nous aimons bien ?
study

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Dim 30 Juil 2006 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Dim 30 Juil 2006 - 18:50

Effectivement, on pourrait associer la légendaire Blanche-Neige à notre amie Pascale qui manie trés bien les couleurs de l'arc-en-ciel comme en témoigne ses créations... Very Happy

Attendons son retour de vacances pour voir si elle se reconnait dans le portrait que Jemrobe a fait d'elle... Basketball

Quant à moi je vais faire comme elle: vacances loin de l'ordi cheers
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ils ont dit...   Dim 30 Juil 2006 - 19:20

Clotilde a écrit:
Effectivement, on pourrait associer la légendaire Blanche-Neige à notre amie Pascale qui manie trés bien les couleurs de l'arc-en-ciel comme en témoigne ses créations... Very Happy

Attendons son retour de vacances pour voir si elle se reconnait dans le portrait que Jemrobe a fait d'elle... Basketball

Quant à moi je vais faire comme elle: vacances loin de l'ordi cheers

Bien joué Clotilde, tu es excellente pour dévier les coups...
cheers

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils ont dit...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils ont dit...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Culture et Littérature :: Paraboles & Citations-
Sauter vers: