La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La communication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 2:19

Je ne sais pas si c'est la bonne section pour aborder ce sujet, mais je compte sur les admin pour le déplacer si nécessaire....et si vous avez perdu les codes ce sera l'occasion d'envoyer un petit mot à notre aspirant-retraitant.... clown

Abuzin a dit dans un fil où je ne peux répondre:

Citation :
La communication est une illusion.


Aprés réflexion, je me dis qu'il a raison. La communication n'existe pas tant qu'il n'y a pas un récepteur à l'expression de l'émetteur.

Actuellement, Jemrobe émet une expression ludique voir loufoque à l'endroit et à l'égard d'Abuzin, mais ce n'est pas pour autant une communication dans la mesure où le récepteur visé est absent.

Bel exemple pour illustrer les propos d'Abuzin, n'est-ce pas..? geek
Revenir en haut Aller en bas
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 8:47

C'est un peu l'objet du débat qui a commencé entre Tourterelle et moi, à l'issue d'un post où j'intervenais pour donner mon avis sur la communication et son côté parfois dérisoire...

Tourterelle m'a trouvée trop moi-je, moi-je... Sad

Je finissais d'ailleurs en précisant que nous sommes assez rares quand nos opinions sont véritablement opposées à prendre un argument modéré, voire pertinent dans le discours adverse et les exergues que nous tirons.

Ce qui tend à prouver que nous zappons d'office ce qui nous dessert!

Voilà un des gros problème de la communication!

Biensûr que dans la communication, l'idéal, c'est d'être 2... Mais pour que cet idéal soit atteint, il faut une volonté commune de participer, une capacité à rester dans la question, hou! que c'est dur çà! Very Happy
Il faut aussi que chacun se sente "autorisé" à parler...

Exemple récent: Mes collègues de travail disent que leurs élèves ne leur font pas remonter des informations conformes à celles qui remontent jusqu'à moi.
Communication juste ou tronquée ?
Tronquée, bien évidemment, puisqu'avec certains d'entre eux, les élèves savent qu'ils ne seront pas entendus, pas autorisés à parler sous peine d'être immédiatement refoulés...

Quand on sait qu'on ne sera pas entendu, très souvent, on renonce à parler, donc à communiquer.

Quand je communique... (Je précise que mon "je" est un "je" rhétorique!), je communique avec des mots, mais aussi des expressions physiques, une gestuelle qui peuvent invalider la nature du message que je transmets verbalement!

En clair, je peux dire le contraire avec mes gestes de ce qui est dit avec des mots. C'est balot! "ce que tu es parles si fort que je n'entends pas ce que tu dis". C'est de Jacques Salomé, que tout le monde devrait avoir lu au moins 1 fois dans sa vie.

Quand je communique, je reçois et j'émets avec ma tête et mon coeur.
Très souvent, je traduis le message de l'autre avec mon ressenti. Il y a une interprétation quasi impossible à dépasser... Cela nous échappe... Et quand je tente de le faire le plus froidement possible, je ne dépasse pas le seuil d'un serpent, dont la morsure peut être pas moins blessante.

Seul, un Dalaï Lama peut changer la "froideur" évoquée en compassion.
Cela me semble un accord tacite entre la tête et le coeur. (aïe!)

Je poursuis.
Cet ensemble de code du langage, je le reçois dans un moment de ma vie particulier. J'ai une histoire qui m'est propre, une souffrance qui n'appartient qu'à moi, des références culturelles qui me font recevoir ou émettre d'une manière plutôt que d'une autre... Tout cela joue dans la communication.

Je ne serai pas exhaustive, mais je serais tentée de dire comme Abuzin: Yes, la communication est illusoire, du moins, difficile, fragile...

Je pense pour autant qu'il faut s'y coller régulièrement.
Chaque fois que ça buggue (c'est comme çà que ça s'écrit? Very Happy )

Je dirai qu'à chaque fois que je porte un jugement sur le message de l'autre, je ferme une écoutille, non?

L'idéal, pour moi, c'est quand l'autre parvient à analyser lui-même son incapacité à être dans la communication.

Combien de fois m'est-il arrivé de comprendre après coup!

C'est pour cela que je suis une adepte assez convaincue de la parole émise, sans espoir de retour... Du moins immédiat! Là je précise que le "je" n'est plus rhétorique.

Quand on fonctionne ainsi, on admet le principe illusoire de la communication, mais on garde l'espoir d'un différé parce qu'on est convaincu que les choses ne se perdent jamais.

Je serais tentée de penser que Jemrobe communique son expression ludique et loufoque sue la retraite d'Abuzin, d'abord pour maintenir un fil entre eux, en sachant qu'Abuzin ne répondra pas comme il le ferait dans une situation de calme forumique, mais en espérant aussi qu'il sourira à la malice de son ami, en se disant qu'il est égal à lui-même! Et il pensera: "Heureusement, que son humour existe, ça change quand-même un peu le monde!" Mais là, notre apprenti-retraité pensera que je fais encore une projection! Very Happy

Tout çà pour dire que Jemrobe lance une bouteille à la mer et que les bouteilles à la mer, on les lance dans l'espoir qu'elles seront trouvées, tout en sachant qu'elles échoueront peut-être sur une île déserte pendant 100 ans!

Le prix à payer dans la communication, c'est celui de déranger, d'être perçu à la fois tel qu'on se montre mais comme on n'est pas.

Communiquer est-ce faire admettre à l'autre son point de vue ?
Est-ce lancer sa bouteille à la mer ?
Est-ce partager et mettre en commun des opinions sans qu'on les fasse nôtres ?

Est-ce dire, expliquer, démontrer ?
Est-ce émettre en étant assuré que le récepteur ait compris le sens, par reformulation ?
Est-ce seulement accueillir la parole, donc écouter ?

Tout cela est redondant, mais je le fais un peu exprès Very Happy

Peut-on communiquer sur un support tel que celui-ci ?

Cette conversation peut sans doute faire suite au sujet lancé sur le langage!!!

Mais je ne prendrai pas l'initiative de la déplacer sans l'avis de mes 3 têtes Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 8:57

Clotilde a écrit:

Actuellement, Jemrobe émet une expression ludique voir loufoque à l'endroit et à l'égard d'Abuzin, mais ce n'est pas pour autant une communication dans la mesure où le récepteur visé est absent.

Bel exemple pour illustrer les propos d'Abuzin, n'est-ce pas..? geek

Pas du tout Clotilde, cet exemple n'est pas approprié car mon intervention est une pure provocation au deuxième degré, un élément classique d’un jeu de rôle commencé au siècle dernier et si en la matière il y’a comme un parfum de communication c’est en réalité un passage obligé destiné à faire exploser la fâcherie qui nous fâche.

Remarque d’expérience à qui veut survivre aux aléas de la confrontation : Quand on veut provoquer il est plus prudent de profiter de l'absence de la personne provoquée car ça permet d'échapper aux représailles.

Je sais pertinemment que « l’absent » n’est en réalité pas absent au sens propre du terme mais qu’il boude comme le grand gamin vexé qu’il est mais que comme tout gamin qui se respecte il finira par craquer.

Et je peux te garantir Clotilde que mon réservoir « d’expression loufoque » sur quelque sujet que ce soit en général et sur la saga Abuzin en particulier est à l’image de la capacité d’absorption du tonneau des Danaïdes.
lol!

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 10:05

Jemrobe, il t'est plus facile de communiquer sur ce registre, d'abord parce que tu connais sans doute la bête mieux que nous et depuis des siècles!

Et ce n'est pas avec toi qu'il est fâché, mais avec nous, et en particulier avec moi, puisqu'il m'a expliqué qu'étant la plus acharnée à répondre, il était naturel que je récoltasse les pêches de mon audace Very Happy

Je reste sur mon analyse: Je pense qu'il est en colère contre lui-même, parce qu'il a du mal à accepter la contre partie d'un tempérament assoiffé d'absolu... Le risque de ne pas être compris par une grande majorité, le donquichotisme... En fait, il est peut-être le plus idéaliste de nous.

Je me considère comme une idéaliste, mais je me méfie de mon idéalisme, parce que parfois, il me coupe des autres.
Coupée des autres, je ne peux plus les comprendre...

Nous sommes dans un cas de figure où ma raison vient rappeler à l'ordre mon sentiment.

Contrairement à ce qu'il croit, Abuzin fonctionne beaucoup avec son coeur dans des situations de raisonnement pur, et moi, je fonctionne beaucoup avec ma tête dans des situations de ressentis...

Il n'y a pas de contradiction dans tout cela. Il y a les mots et le sens qu'on leur donne, qui ne peut être définitif.
Hier, "enfoiré", c'était une insulte, depuis Coluche, c'est devenu, un compliment, signe d'appartenance à un groupe de généreux.

On peut penser qu'on a raison en étant incompris.
On connaît tous cette expérience: Avoir le sentiment d'avoir raison dans l'incompréhension la plus totale, voire la moquerie générale...

Avoir raison, c'est à dire penser qu'on raisonne juste, et que les autres se trompent, se fourvoient, s'égarent, se leurrent, etc.

Là oui, la communication devient impossible... Dans l'immédiat, il faut renoncer à communiquer pour être compris.

Il faut n'être qu'émetteur.

Quelle autre solution ?
On se fâche, bien, c'est une solution de bouder, ça évite l'écueil d'une autre fâcherie... Mais cela ne résout pas le problème de fond.

Pourquoi se fâche-t-on quand on se sent incompris ?
Si je n'ai pu faire admettre la possibilité que mon raisonnement soit acceptable, je suis aussi sur un sentiment d'échec.

On est toujours en échec quand l'autre ne valide pas votre raisonnement par tout un tas de façons dont certaines sont évoquées dans mon post précedent.
Jugement, déppréciation, langage non verbal,etc.

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 10:57

Bon alors tu nous aimes toujours! Very Happy

(avec un soupçon d'enfantillage calculé mais sincère Very Happy )

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 11:23

Tu devineras jamais comment mon frère et moi on s'appellait quand on était mômes! Very Happy Very Happy

Pifounet et pifounette! Very Happy

Tu vois qu'il y a du madame soleil en toi! bom

Moi, et mon gros pif, fouineur et regardeur!



Moi, et toujours mon gros pif, fouineur et bougeur!



Mr Pascale s'amuse bien aussi:



Et Abuzin dans ses rêves de nous botter le cul!




Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 13:18

Citation :
Tourterelle m'a trouvée trop moi-je, moi-je...


Désolée ma belle Pascale si je t'ai blessée, ce n'était pas mon intention... cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 13:59

Citation :
Abuzin a dit dans un fil où je ne peux répondre:

Citation:
La communication est une illusion.



Aprés réflexion, je me dis qu'il a raison. La communication n'existe pas tant qu'il n'y a pas un récepteur à l'expression de l'émetteur.

Ouais... Quand le récepteur s'enferme dans sa tour d'observation il n'émet que pour lui-même, ce qui n'est pas très communicatif en effet...


Bon d'accord le bougeur est fatigué d'essayer de livrer le message de l'observateur... Finalement ont en est tous là mon coeur...


Dernière édition par le Mar 4 Juil 2006 - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 14:05

Tourterelle a écrit:
Citation :
Tourterelle m'a trouvée trop moi-je, moi-je...


Désolée ma belle Pascale si je t'ai blessée, ce n'était pas mon intention... cat

Non, je ne suis pas blessée.. Tu me renvoies à mes contradictions et c'est bien.

Le risque de toujours s'éloigner de ce qu'on tient pour vrai quand on croit si fort s'en approcher!

Et puis tu as dit que j'étais belle, alors qu'Abuzin a dit que j'avais un gros pif Very Happy ... Alors je te pardonne de me bousculer bounce

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 14:08

C'est amusant comme Pascal et Jemrobe ont associé la communication à la confrontation....mais probablement que c'est le risque à courrir..Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 14:10

Citation :
Non, je ne suis pas blessée.. Tu me renvoies à mes contradictions et c'est bien.

Le risque de toujours s'éloigner de ce qu'on tient pour vrai quand on croit si fort s'en approcher!

Et puis tu as dit que j'étais belle, alors qu'Abuzin a dit que j'avais un gros pif ... Alors je te pardonne de me bousculer
_________________

Wink Very Happy Laughing Laughing Laughing


Dernière édition par le Mar 4 Juil 2006 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 14:11

Confrontation ou affrontement ? Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 14:11

jemrobe a écrit:
Pas du tout Clotilde, cet exemple n'est pas approprié car mon intervention est une pure provocation au deuxième degré,

oui, mais ça n'empêche pas pour autant que tant que le récepteur de ta provocation n'a pas répondu, vous ne communiquez pas.
Mais voilà qui est fait... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 14:13

pascale a écrit:
Confrontation ou affrontement ? Very Happy

ça dépend de l'énergie investie par les émetteurs pour arriver à émettre à la place de leur récepteur.... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 14:50

Citation :
ça dépend de l'énergie investie par les émetteurs pour arriver à émettre à la place de leur récepteur....


lol! lol! lol!

Tu as toujours le mot juste Cloclo...

" Ha cher récepteur tu n'as pas de coeur!!! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mar 4 Juil 2006 - 15:08

affrontement:

Le petit robert, nous cite :"Affrontement entre policiers et manifestants" Fait de s'affronter, ce qui signifie braver, s'exposer, se heurter...

Mais l'affrontement, c'est aussi mettre de niveau, de front, ainsi l'on peut en donnant un baiser, se mettre de front pour le meilleur Very Happy

Confrontation:

Robert, toujours petit, nous dit qu'une confrontation est une comparaison. On approche 2 choses qui ne sont pas concordantes. Il y a une obligation de faire face.

Les 2 choses sont donc ensemble, même discordantes.
Le contraire de confrontation est isolement, séparation!!!!....

Pour ne pas se retrouver seul et séparé, on a donc tout intérêt à être dans la confrontation lorsqu'on communique! Very Happy

Clotilde, malicieusement, suggère qu'on se fait les demandes et les réponses et cela revient à ce que dit aussi Tourterelle: On parle avec soi-même. D'ailleurs parfois, on se dit "tu"quand on se parle à soi-même Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 2:56

pascale a écrit:

Clotilde, malicieusement, suggère qu'on se fait les demandes et les réponses et cela revient à ce que dit aussi Tourterelle: On parle avec soi-même. D'ailleurs parfois, on se dit "tu"quand on se parle à soi-même Very Happy

en fait, ce que je voulais suggérer avec ma phrase alembiquée (voilà un mot qui mériterait d'être ausculté par Jemrobe... clown ..ça me permettrait en même temps de savoir si je l'ai écrit correctement... Wink ) c'est que si dans une relation de communication (ce qui est un pléonasme) on en arrive à l'affrontement, c'est peut-être parce que les deux parties (il y en a minimalement deux) concernées cherchent surtout à imposer à toute force à leur récepteur les idées, les convictions, les opinions...etc, qu'ils émettent. Ce qui en fait n'est plus de la communication, me semble-t-il.. Question
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 9:51

Clotilde a écrit:

en fait, ce que je voulais suggérer avec ma phrase alembiquée (voilà un mot qui mériterait d'être ausculté par Jemrobe... clown ..ça me permettrait en même temps de savoir si je l'ai écrit correctement..


Eh oui, au XVI siècle alambiquer signifiait aussi distiller, il nous est resté le bon vieil alambic, engin que j'utilise chez mon beau-frère pour distiller de la prune...
Autrement et concernant alambiqué voici tous les synonymes que j'ai pu trouver :
compliqué, complexe, embarrassé, confus, tortueux, entortillé, embrouillé, amphigourique, tarabiscoté, torturé, recherché, dithyrambique, empanaché, grandiloquent, académique, boursouflé, ampoulé, apprêté, affecté, maniéré, obscur, prétentieux, pédantesque, pompeux, solennel, déclamatoire, emphatique, précieux, ronflant, sophistiqué, artificiel, perfectionné, pêle-mêle, désordonné, indistinct, nébuleux, vague, équivoque.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 9:57

abuzin a écrit:

Que sais-tu de la "ripette du doigt" qui te fais arriver à l'endroit où tu ne voulais précisément ne pas être ? Je me demande si je n'ai pas lu un truc là-dessus. Peut-être était-ce dans une dimension où tu avais déjà écris cet article.

Mon doigt a ripé et ce n'est que par un pur hasard (encore plus aléatoire que le hasard lui-même) que je suis tombé sur ton post.

abuzin, non pas vexé, mais frustré, avec peut-etre un soupçon de mauvaise foi.

En paraphrasant Victor Hugo dans Notre Dame de Paris je pourrais dire :

"Le mur murant Abuzin rend Abuzin murmurant."



C'est quand même un bon début de renaissance...

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 15:02

J’ai seulement envie de te répondre ceci mon cher Abuzin qui se sent frustré :

Citation :
Très souvent, au cours de notre existence, nous voyons nos rêves déçus et nos désirs frustrés, mais il faut continuer à rêver, sinon notre âme meurt.
Paulo Coelho
Extrait de « Le pèlerin de Compostelle »

Parce que, permet-moi de te le dire en toute amitié :
À ressasser des évidences à la façon du maître qui tente d'éduquer ses disciples un peu durs de la comprenette comme tu le fais maintenant, tout en campant sur ta certitude un peu masochiste d’être un incompris en avance sur nous autres, tu es complètement à côté de tes pompes et, lorsque je mesure tes réactions, je suis vraiment surpris que tu sembles avoir si peu appris des vicissitudes de la vie.

Très déçu je suis.

Jemrobe.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 15:39

abuzin a écrit:
Le rôle de l'émetteur est d'émettre la communication

objection votre honneur! farao Ce qu'émet l'emetteur n'est pas la communication mais l'expression. A partir du moment où il y a en face un récepteur ouvert à recevoir cette expression, alors il y a communication.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 15:41

Merci Jemrobe, je vais maintenant pouvoir faire des phrases alambiquées sans fôte d'ortograf et en sachant ce que je dis... Laughing

Pourrais-tu nous faire un petit topo sur le mot "communication"..niveau étymologique inclu..? Question

Gracias cheers
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 16:10

Citation :
Nous assistons à un télescopage de communications empruntant le même tunnel de communication. Si nous voulons qu'une véritable communication s'établisse dans ce forum, il faudra apprendre à écouter avant de répondre. Sans cela, cela correspond à vouloir lire un livre couverture fermée.

Écouter avant de répondre serait effectivement préférable... Sinon c'est comme vouloir lire un autre livre que celui du véritable auteur (couverture fermée), pour y lire son propre livre. Donc ce serait tenter de faire d'évier le sujet de l'autre pour en faire son propre sujet. Dommage...

Citation :
Pas de rancune dans ce constat, sinon celle que je pourrais m'adresser d'être tomber dans un mirage

Et bien... c'est bien possible que nous soyons tomber dans le même mirage, au même instant et qu'il y est eu finalement communicaiton...

p.s. J'adore cet homme... Wink

À + mon coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 20:00

connard a écrit:
jemrobe a écrit:
Très déçu je suis.

Moi aussi, et pour le coup si je pensais ne pas être compris, j'ai difficile à ne pas comprendre ton post.

Il y a un truc très simple à comprendre et qui règle d'un seul coup tous les problèmes de compréhension entre nous : abuzin n'existe pas et n'a jamais existé. Pourquoi se tracasser pour une chose qui n'existe pas ?

bonne continuation.

abuzin

Alors là, je ne comprends plus rien à rien, si ce n'est que tu penses que tu es en butte à la terre entière et à nous en particulier.

Que dire qui ne t'enfonce un peu plus dans ce sentiment de rejet alors que le monde continue à tourner comme si de rien n'était, que dans mon jardin les mouches pètent, comme si de rien n'était, que près de chez toi les éléphants volent de branche en branche avec la grâce contenue qui les caractérise comme si de rien n'était.


Arrête tes conneries mon gros bêta et souviens toi qu’au temps d’Homère tu étais le beau Paris et que j’étais Hélène la femme que tu aimais tant et que tu avais piqué à Ménélas le barbu roux…

Ne recommençons pas la guerre de Troie aujourd’hui…

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: La communication   Mer 5 Juil 2006 - 20:23

Abuzin, tu as dit dans un autre post :

Citation :
j'ai cette faculté d'être à la fois le "regardeur" et le "bougeur". Le regardeur ne fait qu'observer sans jamais prendre position. Son boulot, c'est de tout voir et à force de regarder, il trouve de nouvelles entrées inattendues. Le bougeur, au contraire, bénéficiant des "sources" du regardeur, expérimente tout azimut, se plante lamentablement ou réussit par opiniâtreté. Le bougeur c'est cet enfoiré d'abuzin que tu connais.

On espère tous que tu vas revenir en tant que "regardeur".
Pourquoi le bougeur fait-il tant d'ombre au regardeur ?

Tous ici, on est là en tant que regardeur.

Tous ici, on est là pour des échanges d'idées, sans se prendre la tête, juste pour discuter sur les grands thèmes qui nous sont chers sans se déchirer ou se faire la guerre, sans attaques personnelles.

Allez ....... REVIENS PARMI NOUS

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La communication   

Revenir en haut Aller en bas
 
La communication
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Communication extraterrestre : la méthode du sémaphore
» Comment être en communication avec nos guides spirtuels ?
» Communication sociale
» Communication ou espionnage
» COMMUNICATION AVEC DIEU : A SENS UNIQUE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Psychologie et Sociologie :: Psychologie-
Sauter vers: