La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Abuzin et.....Abuzin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 4:10

Vu que l'Admin en chef est absent et que les Admins juniors sont en vacances, j'ouvre ce fil pour signaler qu'il y a de l'eau dans le gaz entre Abuzin et lui-même... clown
Revenir en haut Aller en bas
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 7:55

Teuteuteu... Clotilde!

Ich bin hier!
Finalement, j'ai renoncé à l'ascension du Mont-Blanc Very Happy pour celle d'un sommet moins prestigieux mais capable d'ouvrir le coeur et l'esprit au moins autant que lui! J'espère bien vous en faire profiter avec mes photos Very Happy

Sinon, que pourrait-on rajouter sur le sujet qui voudrait opposer Foi et Raison, tête et coeur, rois et bergers, cerveau droit, cerveau gauche, effort et lâcher prise, etc. ? confused

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 10:26

Vous le pratiquez depuis suffisamment longtemps pour savoir que sa double personnalité de bougeur et de regardeur se fait la gueule de temps en temps.

La première fois que j'ai assisté à ce type d'implosion collision interne spectaculaire c'était en 1999 après une guerre Papotine sanglante dont on peut trouver le compte rendu PDF à l’URL : http://papotin.free.fr/library/laguerredesgaules.pdf

Le cycle d’occurrence des d'implosions internes d’Abuzin est en général d'une année et ça le laisse sans voix pendant une phase généralement de courte durée mais pouvant varier jusqu'à plusieurs mois lorsque l'intrication de la phase gazeuse de son moi regardeur entre en collision spontanée avec son ego bougeur à l’apogée du périgée de son cortex en phase de décalcification avancée du fait de l’élévation de la température ambiante (c’est dans ces moments là qu’il tombe le caleçon, d’où la décalcification).
Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Ven 30 Juin 2006 - 12:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 10:36

confused affraid confused Sleep scratch What a Face

Ca veut dire que la page est introuvable, mais ici, c'est la guerre des boutons! (les vrais).
Ca doit être pour çà Very Happy

Sinon, je pense que Dieu aurait dû t'inventer depuis longtemps, il y aurait eu moins de guerre, et ... moins de furoncles Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 12:26

J'ai corrigé l'adresse, le PDF fait 410 ko

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 13:27

C'est marrant! Ca me rappelle un forum où sévissaient des abrutis et des méchants scratch

Mais nous n'en sommes pas du tout là!

On n'est pas des méchants ici.
Des obstinés, certes, un peu bouchés parfois, peut-être rendeer

On ne se reprend pas sur ce que l'on est, mais sur la manière dont on s'explique le monde.

Personnellement, c'est la mise en commun qui m'interesse.
Quand vous défendez la position de l'agnosticisme, je suis particulièrement interpellée.

D'abord, parce que ce n'est pas la mienne.
La différence est une richesse, puisqu'elle crée de la diversité.

Ensuite, parce que cette différence m'oblige à clarifier ma position personnelle en cherchant appui sur ce que je suis, ce que je fais, ce que je vois, etc.

Je cherche donc ma propre cohérence, qui, même invalidée par l'opinion adverse, me donne des cadres nouveaux.

Peu importe que je change ou non d'avis, car si je m'exprime dans cette intention, c'est que j'ambitionne d'imposer ma vision des choses, hors, l'intérêt de la communication, c'est que l'autre puisse entendre ce que je dis et inversement.

Quand je pose les choses avec ma chèffe, je n'attends pas de la convaincre. J'attends de pouvoir parler.
Je veux m'entendre dire ce que je pense.

C'est une différence immense car on croit trop souvent que l'on ne doit pas parler parce qu'on ne sera pas compris.
Ne nous leurrons, pas, seuls les gourous ont la puissance de con(vaincre), (traindre?).

La magie de la compréhension ne peut s'accomplir que lorsque l'autre est prêt.

Rien ne se perd.
Le cerveau-coeur retient tout ce qui est nécessaire.
A tout moment quand le temps sera venu, il restituera les informations.

Si par le plus grand des hasards, en plus on est compris dès qu'on communique, alors là!, c'est l'Annapurna Very Happy

Je ne veux pas que le bougeur bouge d'opinion, je souhaiterais par contre, qu'il acquiert assez de mobilité pour recevoir ce que je dis comme une part de vérité intime entendable.

Ce n'est pas tant la Vérité qui m'intéresse, mais le chemin par lequel on y accède.
Dans la quête, le processus est plus important que l'objet lui-même!

Et méfions-nous de ce que nous sélectionnons, dans la communication, ce n'est jamais anodin!

Qui fait l'effort de retenir l'argument qui va à l'encontre de ce qu'il défend ?
Chacun de nous le fait à la mesure de son empathie...

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 14:43

Comme je ne peux pas répondre sur l'autre message (le bouton réponse étant inexistant), je vais répondre ici.

Citation :
Je suis seul au monde dans une foule qui voit mes mots de couleurs comme des mots nègres et les rejette dégoutté. Alors, vraiment, je n'ai envie que de me taire en hurlant en moi-même.

Moi j'y ai vue plein de couleur dans tes mots Abuzin... Et crois moi ce fut un réel plaisir pour moi de te lire. Ton discour fut brillant d'intelligence et d'honêteté!!! Very Happy Very Happy Wink Je ne dirais pas qu'il y a de l'eau dans le gaz...

Merci bien mon coeur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 15:03



Il serait intéressant un jour que nous nous penchions sur les travaux de Goethe... sunny

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 15:23

Citation :
Je veux m'entendre dire ce que je pense.


confused confused Et ben... alors comment entendre l'autre? Ça fait beaucoup de JE... et pas beaucoup de l'autre... Finalement l'autre devient inexistant et tu discutes avec toi même. Discussion impossible...

Citation :
Quand vous défendez la position de l'agnosticisme, je suis particulièrement interpellée.

confused confused
Ce n'était pas le sujet (l'agnosticisme)... Moi je dirais que c'était le point de vue d'un être humain tout simplement. Et je dois dire que son point de vue était très thélogique...

Citation :
Peu importe que je change ou non d'avis, car si je m'exprime dans cette intention, c'est que j'ambitionne d'imposer ma vision des choses, hors, l'intérêt de la communication, c'est que l'autre puisse entendre ce que JE dis et inversement.


Je dirais que pour être écouté, il faut d'abord écouté l'autre, avant de s'exprimer. À force de vouloir exprimer ton "Je", tu n'écoute plus l'autre... C'est comme si tu étais en manque de toi-même... Et l'échange n'a pas lieu. Je ne parlerais pas de communication mais de monologue...

Ça fait beaucoup de JE dans ton discour... Moi j'appellerais ce JE le "JE Royale"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 16:32

Tourterelle a cité:

Citation :
Je veux m'entendre dire ce que je pense.

Et répondu:

Citation :
confused confused Et ben... alors comment entendre l'autre? Ça fait beaucoup de JE... et pas beaucoup de l'autre... Finalement l'autre devient inexistant et tu discutes avec toi même. Discussion impossible...

Pardon, encore le problème du langage! On résout tout de suite l'ambiguïté en reformulant les propos ainsi:

S'entendre dire ce que l'on pense...
L'autre n'est pas insignifiant puisque c'est à lui qu'on donne cette parole.

Discuter avec soi-même, ce serait se répondre tout haut, devant l'autre.
Là, il faut aller consulter rapidemment Very Happy

Citation :
Citation :
Quand vous défendez la position de l'agnosticisme, je suis particulièrement interpellée.

confused confused
Ce n'était pas le sujet (l'agnosticisme)... Moi je dirais que c'était le point de vue d'un être humain tout simplement. Et je dois dire que son point de vue était très thélogique...

C'est devenu une partie du sujet.
Il fallait entendre la position de l'agnostique assez revendiquée, je pense, et la position du croyant, tout autant revendiquée.
Chacun parlait de Dieu et de la Foi avec des arguments qui appartenaient à des domaines qui semblent différents.

Je dis bien "il semble", parce que le sentiment ne peut être tenu pour vrai dans la perspective objective.
Il reste et restera toujours subjectif, donc, confus, accessoire, voire déplacé dans le sujet qui nous a opposé.

Abuzin ne présente pas son argument comme l'argument "d'un être humain", parce que dire cela, c'est déjà lui attribuer la possibilité d'être subjectif dans la question, alors qu'il veut précisément montrer que nous sommes extérieurs à Dieu et qu'il faut "observer" la création.

Du moins, après tous ces échanges, il me semble avancer dans la compréhension de son raisonnement en présentant les choses ainsi.

Quant à l'aspect théologique, je suis assez d'accord!
Cela paraît surprenant! Théologique est le mot.

Reste à savoir si la théologie est la voie royale pour en parler. Very Happy
Mais tu vois cela, maintenant que nous nous sommes beaucoup échauffés, je vais m'y plonger à sa manière, pour lui démontrer que l'on peut vraiment communiquer sur un système de pensée identique.

Nous ne serons plus dans 2 mondes parallèles en hurlant des perceptions qu'on croit pour des vérités, et des vérités qu'on croit pour être justes, etc.

Je vais rentrer dans son monde et je vais lire, penser, analyser, décortiquer à sa manière. Je dis bien à sa manière parce que comme il est très fort pour la conceptualisation, je sais d'avance que je ne l'égalerai pas. Mais ce n'est pas le but.

Ce sera ma mise à l'épreuve.
Je n'ai pas peur de perdre ni mon âme, ni bousculer mon ego. Je m'en fous.

Je vais tremper dans la limpidité du Raisonnement et peu importe ce qui en ressortira.

Citation :
Citation :
Peu importe que je change ou non d'avis, car si je m'exprime dans cette intention, c'est que j'ambitionne d'imposer ma vision des choses, hors, l'intérêt de la communication, c'est que l'autre puisse entendre ce que JE dis et inversement.


Je dirais que pour être écouté, il faut d'abord écouté l'autre, avant de s'exprimer. À force de vouloir exprimer ton "Je", tu n'écoute plus l'autre... C'est comme si tu étais en manque de toi-même... Et l'échange n'a pas lieu. Je ne parlerais pas de communication mais de monologue...

Tourterelle, sur la communication, j'ai la faiblesse de croire que mes réussites avec les adolescents qui sont quand-même un public difficile, font de moi, une communiquante plutôt efficace, bien qu'imparfaite.

Le "ce que tu es parle si fort que je n'entends pas ce que tu dis" reste une vigilance à laquelle je m'astreins.

Tu n'as pas suivi le débat avec ma chèffe! Very Happy Tu ne connais pas l'historique.

L'échange a lieu, souvent de manière différée... C'est ce que j'ai voulu exprimer.

Mais la communication toute puissante, je m'en méfie aussi!
Non, pratiquée actuellement dans l'entendement ambiant, elle ne résout pas tout. Il va falloir que nous grandissions encore pour nous comprendre...question aussi de langage, mais pas seulement... Wink

"JE" Il faudrait le remplacer par "NOUS" sunny

Citation :
Ça fait beaucoup de JE dans ton discour... Moi j'appellerais ce JE le "JE Royale"...

Ca ferait beaucoup de nous... "JE ROYAL", je ne sais pas quel sens attribuer à cette expression.

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 19:04

Le "JE royale" ce n'est pas le nous... c'est celui qui s'affirme juste pour s'affirmer sans tenir compte du point de vue de l'autre (monologue). Comme si il avait besoin de s'affirmer pour sentir qu'il existe... Quelque fois il y a plus de présence d'être dans l'écoute (silence) que dans les affirmations à sens uniques (JE) .

Citation :
"JE" Il faudrait le remplacer par "NOUS"


Hé oui! C'est ce qu'est l'humanité: "Nous". Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 20:41

Si tu veux... Je veux bien tout.
Mais mon "je" démonstratif, réthorique, est-il plus affirmatif qu'un autre, sur ce forum ou ailleurs Very Happy ?

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 20:43

Tourterelle! L'humanité est une adolescente qui refuse de grandir bounce

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Ven 30 Juin 2006 - 21:47

Voila la triste histoire du Bougeur et du regardeur :



_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Sam 1 Juil 2006 - 4:16

Citation :
Mais mon "je" démonstratif, réthorique, est-il plus affirmatif qu'un autre, sur ce forum ou ailleurs ?

Je ne dirais pas ça... Je dirais que c'est un problème de société qui se retrouve aussi sur les forums. Donc rien de personnel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Sam 1 Juil 2006 - 17:40

Quelque chose paraît différent depuis mon adolescence et celle de ma génération... Il y a comme une nécessité à comprendre que le "je", pour s'affirmer, doit trouver un chemin individuel qui ne ressemble à aucun autre.

Il cesse d'avoir des "idoles" pour devenir grand, et dans ce désir absolu de "je", le"je" devient confus, il refuse toutes les autres "personnes"en même temps qu'il ne maîtrise plus la conjugaison d'ailleurs! Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tourterelle
****
avatar

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Dim 2 Juil 2006 - 16:30

Alors tu dois aprivoiser ce "je", l'assagir. Le fait d'avoir besoin d'affirmer continuellement ce "je", prouve bien qu'il y avait un manque d'affirmation de soi au départ (un manque de soi). Comme lorsqu'on ne permet pas à un enfant de s'exprimer ou tout simplement d'être lui-même. Alors s'exprimer devient un besoin d'être non satisfait. Et lorsqu'enfin le "je" se donne le droit de s'exprimer, c'est une lutte à l'expression de soi. Toutes expressions (de d'autres personnes) peux être peçu effectivement comme un obstacle à sa propre expression. Chacun tente d'imposer son point de vue qui est finalement que l'affirmation de son "Je" et personne n'écoute personnes (monologue). L'intention n'ayant jamais été la communication mais l'expression de son "je". Mais s'exprimer c'est finalement simplement "être". Et lorsqu'on "est" tout simplement ont permet aux autres d'être. C'est le "vivre et laisser vivre", Je dirais c'est "le être et le laisser être". Il n'y a pas de course à l'expression de soi (je), parceque le soi (je) existe. il est et la communication peut être.


Dernière édition par le Lun 3 Juil 2006 - 5:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Dim 2 Juil 2006 - 20:03

La conversation entre Pascale et Tourterelle devenant de plus en plus ésotérique, (et conjugue moi le Je à tous les temps est-il demandé, Je chante sous la pluie, Je chante sous le soleil, Je chante sous la froidure est-il répondu du tac au tac...), je viens ici combler l'inquiétude des autres forumeurs uniquement préoccupés par le sort du Père Abuzin brutalement arraché à notre affection et dont nous étions sans nouvelle depuis sa disparition.

Voici donc les dernières informations concernant le Père Abuzin qui avait réussi à nous faire croire qu’il était parti à l’Abbaye des trois Gueuses pour se réconcilier avec lui-même.

Que nenni, en réalité, grâce à des complicités Très Haut Placées, Jemrobe a réussi à contacter son Ange Gardien, je devrais dire son Ange Gardienne, car Abuzin a réussi à se faire affecter une « protection féminine » qui a accepté de nous narrer quelques épisodes de sa vie recluse depuis sa fuite du forum jusqu’à sa rémission.

Ne pouvant dévoiler son nom pour ne pas révéler nos sources, nous l’appellerons tout simplement Clochette.

Clochette qui a réussi à ne pas se faire semer par un père Abuzin furibard pestant et ronchonnant envers les nanas qui osaient résister à ses arguments pourtant géniaux conduisait en effet à un train d’enfer le corbillard qu’il avait emprunté à un voisin Croquemort de son état (civil) et a ainsi découvert qu’après avoir fait semblant de remonter vers Bruxelles via l’E411 en quittant Namur où il était allé visiter une maison close religieuse il est reparti en direction de Charleroi par l’E42 qu’il a quitté à la sortie 14 a ensuite zigzagué comme pour semer d’éventuels poursuivants (mais on ne sème pas Clochette) pour arriver à sa destination finale : l’Abbaye de y’en a Mare des sous où l’on détient les secrets de fabrication de la fameuse bière la Maredsous triple qui, avec une teneur en alcool de 10% a toujours été l’une des bières favorites de Michael Jackson, le pape bien connu de la bière.

Une vue aérienne de la retraite d'Abuzin :


La thérapie que va suivre le Père Abuzin est des plus éprouvantes : il va devoir ingurgiter douze litres de bière par jour pendant douze jours, un jour par apôtre. Pendant ces douze jours, il devra porter un voile sur la tête et ne pas se laver. Seul un bain de pied sera autorisé toutes les douze heures.



Nous n’avons pas d’autres nouvelles pour l’instant, Clochette étant partie acheter une pince à linge dans le but de protéger ses délicates narines des odeurs pestilentielles qui commencent à émaner du corps supplicié d’Abuzin.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Dim 2 Juil 2006 - 20:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Dim 2 Juil 2006 - 20:08

Ben j'espère quand même qu'il a accés à internet dans sa retraite-thérapie, car sinon il manque vraiment quelque chose!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Lun 3 Juil 2006 - 8:44

Dernière correspondance de Clochette :

Hier nous vous avions raconté le périple d’Abuzin en route pour l’Abbaye de Y’en a marre des Sous ainsi que la description de son supplice rédempteur. Il ne vous avait pas échappé qu’il avait fait un détour par Namur pour visiter une maison close religieuse.

Des esprits malicieux s’étant demandés ce que pouvait bien être une maison close religieuse pensant immédiatement à des maisons de passes il est important de préciser ici qu’en réalité il s’agissait d’un couvent très ordinaire c'est à dire entièrement clos : le couvent de Saint Supplice.

Clochette a réussi à reconstituer ce qui s’était réellement passé lors de la visite d’Abuzin à ce couvent.

Abuzin avait arrêté son corbillard sur le bord de la route le long du mur d’enclos du couvent pour satisfaire une envie urgente d'uriner.
Il était en train de vider consciencieusement et voluptueusement sa vessie en dessinant des arabesques sur le mur tout en se remémorant le rêve de Bénin dans les Copains de Jules Romains, lorsqu’une bonne sœur apparut à la porte du couvent :

La sœur : - Tout se passe comme vous le voulez mon fils ?

Abuzin (qui se rebraguette précipitamment) : Oups ! Je suis vraiment désolé ma Sœur !

La sœur : Je vous en prie mon fils, il m'arrive de faire la même chose... Mais, puisque le Seigneur vous a placé sur mon chemin, pourriez-vous s'il vous plaît me montrer votre... votre outil

Abuzin (abasourdi) : -HEIN ! Mais vous plaisantez j'espère ma sœur ?!!

La sœur : Mais pas du tout mon fils ceci est une propriété privée, veuillez vous exécuter...

Abuzin, (vaincu ): - Ainsi soit-il...

La sœur : Mon Dieu et... euh... je peux toucher ?

Abuzin (n'en revenant pas et déjà émoustillé) : Eh bien... au point où on en est... allez-y ma sœur...

La Sœur empoigne alors l’objet du délit et se met à le cogner contre le mur en criant : IL EST INTERDIT DE FAIRE PIPI SUR LE MUR DU COUVENT

C’est ainsi qu’Abuzin a commencé son supplice qui, espérons le, mes biens chers frères et mes biens chères sœurs le conduira vers la résurrection.
Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Lun 3 Juil 2006 - 14:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Lun 3 Juil 2006 - 14:22

La retraite d’Abuzin, suite et pas fin (rappel, ce feuilleton prendra fin quand Abuzin sera de retour parmi nous définitivement guéri de son complexe de persécution).

Clochette, toujours elle nous fait part des recherches qu’elle a effectuée concernant le corbillard à bord duquel notre ami Abuzin dépité s’était enfui pour aller en cure à l’Abbaye de y’en a marre des sous.



Il s’agit d’un corbillard Cadillac construit en 1929 et muni d’un moteur spécial avec sept cylindres en ligne, chaque cylindre étant doté d’un cierge pascal à allumage électronique.

Le moteur d’une cylindrée de 4,2 litres fonctionne à l’eau bénite additionnée avec 4 % d’encens et il est refroidi grâce au divin zéphyr émanant de douze anges gardiens miniatures carburant à la bière belge.

La boîte à vitesse manuelle commande également une boîte à prière synchronisée avec la vitesse du véhicule.

Le levier de vitesse est transformable en goupillon de cérémonie et le cendrier est assez vaste pour recueillir les cendres de tout défunt pesant moins de 400 livres.
Voilà, c’est tout pour ces détails techniques qui, Clochette et moi l’espérons, vous aiderons à défiger vos rides.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Lun 3 Juil 2006 - 14:54

jemrobe a écrit:
Il s’agit d’un corbillard Cadillac construit en 1929 et muni d’un moteur spécial avec sept cylindres en ligne, chaque cylindre étant doté d’un cierge pascal à allumage électronique.

Le moteur d’une cylindrée de 4,2 litres fonctionne à l’eau bénite additionnée avec 4 % d’encens et il est refroidi grâce au divin zéphyr émanant de douze anges gardiens miniatures carburant à la bière belge.

La boîte à vitesse manuelle commande également une boîte à prière synchronisée avec la vitesse du véhicule.

Le levier de vitesse est transformable en goupillon de cérémonie et le cendrier est assez vaste pour recueillir les cendres de tout défunt pesant moins de 400 livres.
Voilà, c’est tout pour ces détails techniques qui, Clochette et moi l’espérons, vous aiderons à défiger vos rides.

c'est plus rigolo que la mécanique quantique... biggthumpup
Revenir en haut Aller en bas
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Lun 3 Juil 2006 - 19:58

Clochette a enfin réussi à découvrir le régime alimentaire auquel est soumis ce pauvre Abuzin, qui, nous vous le rappelons, fait actuellement retraite à l’Abbaye de Y’en a marre des sous et ne sera libéré sur parole que lorsqu'il sera calmé et disposé à revenir fumer le calumet de la paix avec nous.

Petit-déjeuner :
Quatre litres de bière.
Huit bouquettes (crêpes levées à la farine de sarrasin, frite à la poêle avec du saindoux) avec coulis de sirop de camembert au sucre semoule accompagnées de deux kilos de frites belges.
(Historique : les Américains les appellent « French fries » parce que pas très fort en géographie, et les ayant goûtées lors de la Première Guerre mondiale en Wallonie, ils ont confondu cette région où l'on parle français, avec la France.)
Quatre avisances de Namur
Trois Boulets à la liégeoise. (Rappel : on les appelle « Boulets » à Liège, « boulettes » en Picardie belge et française, « fricadelles » à Bruxelles.)

Déjeuner :
Quatre litres de bière.
Un litre et demi de Waterzooi de poisson.
Trois kilos de frites belges avec moules.
Trois Tartes al djote (spécialité culinaire de la ville de Nivelles) à la poirée (bettes) et à la boulette (fromage gras de ferme).


Dîner :
Quatre litres de bière.
Un litre et demi de Waterzooi de poulet.
Un lapin entier à la bière brune et aux spéculoos.
Trois kilos de choux de Bruxelles farcis aux piments rouges et cuits à la bière.
Quatre kilos de frites belges.
Huit gozettes aux pommes (chaussons de Namur).

Vous voudrez bien noter que ce pauvre Abuzin est privé de casse croute le matin et de quatre heures l'après midi.
Ça ne rigole pas chez les bénédictins...
Very Happy

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.


Dernière édition par le Lun 3 Juil 2006 - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Lun 3 Juil 2006 - 20:08

Quand je relis ce que nous raconte Clochette et que j'évalue les volumes de liquides ingurgités par Abuzin je me dis qu'il ferait mieux d'éviter de repasser devant le mur du couvent lors de son retour chez nous...


_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   Mar 4 Juil 2006 - 16:03

Tourterelle a écrit:

Citation :
Alors tu dois aprivoiser ce "je", l'assagir. Le fait d'avoir besoin d'affirmer continuellement ce "je", prouve bien qu'il y avait un manque d'affirmation de soi au départ (un manque de soi). Comme lorsqu'on ne permet pas à un enfant de s'exprimer ou tout simplement d'être lui-même.


J'y travaille depuis longtemps, du reste l'affirmation est souvent une confirmation à soi-même.
Le manque d'affirmation au départ, touche 95% de la population. Le "je" arrive dans un monde où l'on lui dit que se construire, c'est affirmer, comment être, s'il n'y a pas d'affirmation ? "je" ne sait pas être, s'il n'agit pas.
Le "je" n'existe que dans la séparation. Sinon, il n'est pas "je".

C'est la base de notre culture et de notre éducation.

Première contradiction:
On se construit dans l'objectif de ce "je" et la première maladie dont on souffre, c'est précisément d'avoir mal au "je" et l'enfant tout-puissant hurle un "je" tellement fort qu'il devient inaudible.
Il ne peut effectivement pas être lui-même.

Citation :
Toutes expressions (de d'autres personnes) peux être peçu effectivement comme un obstacle à sa propre expression.


Biensûr puisque cette éducation du "je" séparé nous montre l'autre comme un autre "je" qu'on devine menaçant.
Mon Dieu! Il n'y a pas qu'un "je" ? MOI! Very Happy

Le premier "je" obstacle au "je", c'est... "je"

Citation :
Chacun tente d'imposer son point de vue qui est finalement que l'affirmation de son "Je" et personne n'écoute personnes (monologue).


Je n'ai pas le sentiment que sur ce forum, nous cherchions à imposer nos points de vue. Nous avons dépassé cet ecueil, il me semble.
La difficulté serait davantage de les voir comme un tout faisant apparaître une même réalité dans l'arc-en-ciel pour reprendre l'image des couleurs Very Happy

Citation :
L'intention n'ayant jamais été la communication mais l'expression de son "je"
.

Cette phase peut constituer la seule solution pour ne pas engorger un "je" qui est nié.
Il n'y a pas d'espoir de retour, immédiat, je le redis, mais tanpis.

L'illusion de la communication est d'être compris.

Citation :
Mais s'exprimer c'est finalement simplement "être". Et lorsqu'on "est" tout simplement ont permet aux autres d'être. C'est le "vivre et laisser vivre", Je dirais c'est "le être et le laisser être". Il n'y a pas de course à l'expression de soi (je), parceque le soi (je) existe. il est et la communication peut être.

Etre suppose un dépassement du "je" qui ne se place plus dans l'adversité.
Il n'est plus séparé.
Il ne prouve rien.

Il est relié.
C'est une des définitions de la spiritualité (aïe!)

Qui a atteint ce niveau de sagesse ?

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abuzin et.....Abuzin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abuzin et.....Abuzin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: La vie du forum :: Gestion des conflits-
Sauter vers: