La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les chrétiens soumis à "la question"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les chrétiens soumis à "la question"   Mer 28 Juin 2006 - 9:55

pascale a écrit:


Et pour vous prouver que le croyant n'a pas que des certitudes, pour ne prendre que cet exemple du temps, il y a encore peu cela était pour moi, une incompréhension: L'illusion du temps! Comment çà, c'est une illusion, mes marques sur le visage! Une illusion, la mort de l'autre! Une illusion, mes parents qui courbent le dos, ma fille qui est une femme!

Oui et non!
Non, parce que c'est beau, c'est magnifique de sentir leur main vieillir et se dire que demain je prendrai mon tour au tourbillon de la vie... Que ma très belle fille aura le sourire d'un ange quand elle mettra au monde l'enfant qui la fera mère...

Oui, parce qu'en disant cela, je réalise qu'hier, oui, hier seulement, j'étais une toute petite fille qui regardait le monde en s'imaginant que tout serait parfait.
Qu'hier, oui, juste hier, ma mère souriait dans le soleil, la plus magnifique des femmes, avec le plus beau des sourires et que mon père lui tenait la main amoureusement.
Hier, j'ai poussé 4 fois héroïquement le corps de mon enfant hors du mien et son cri s'est mêlé au déchirement de la vie, définitivement pour que rien ne soit jamais plus pareil.

Au fond, nous avons l'âge de notre âme, le temps intérieur n'a pas de prise sur nous. Tout se vit au présent.

Cela je le comprends intellectuellement et je le ressens comme une donnée juste.

Pascale, je suis tout épastrouillé par la façon dont tu as su mettre en musique l’indicible que nul scientifique, fût-il crapadingue, ne saurait mettre en équation.
C'est beau comme de l'antique, aussi j'invite mes frères agnostiques à sacrifier à l’usage de la génuflexion.


_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les chrétiens soumis à "la question"   Mer 28 Juin 2006 - 11:15

Les voisins eux-aussi n'ont pas aimé.
Leurs rires appellent la foudre du haut de mon toit favori bom

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
f u c h s i a
Admin
avatar

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Les chrétiens soumis à "la question"   Mer 28 Juin 2006 - 18:02

Citation :
As-tu bien compris le sens de l'expression "cause première" ou "cause incausée". Ce sens répond à ta question.

Je vais te dire ce que je comprends : la matière ne peut être une cause incausée. Or, une étincelle, c'est encore de la matière.

Et ce qui n'est pas matière, c'est, qu'on le veuille ou non, de l'immatériel.



Citation :
Ce Dieu-essence dont je parle induit tout ce qui est, l'espace-temps compris. Il ne peut être cet espace-temps. À la rigueur, je veux bien examiner l'hypothèse que cet espace-temps soit le Saint Esprit, mais dans le sens "message" basique de Dieu, pas comme une volonté.

L'espace-temps n'est pas de la matière. L'espace-temps est immatériel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Les chrétiens soumis à "la question"   Mer 28 Juin 2006 - 19:54

Prenons un peu de recul à propos du supplice du chrétien soumis à la question Very Happy

Moi j'aime bien ce petit texte d'André Frédérique sur "Le supplice de la question"



Le puits interroge la nuit
pour qu’il tombe une pierre
La feuille interroge le ciel
qu’il tombe un oiseau
Tout le ciel interroge l’homme
et l’homme interroge le puits.

Et ben oui, moi je trouve ça profond (c'est normal me direz vous, parlant d'un puit).
sunny

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chrétiens soumis à "la question"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chrétiens soumis à "la question"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Vidéo-Choc : "Le Rock peut-il être Chrétien ? - Débat sur la question" !
» musulmans ,juifs ,chrétiens, c'est qui qui rentre o paradis ? "réponse de la bible"
» Petite question pour les chrétiens...
» "Jean-Paul II a aidé les chrétiens à ne pas avoir peur d'appartenir à l'Église"
» "Chrétiens" avant d'être "catholiques"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Spiritualité et Philosophie :: Spiritualité-
Sauter vers: