La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Politiquement, vous êtes plutôt
extrême gauche
14%
 14% [ 1 ]
alternatif gauche
0%
 0% [ 0 ]
à gauche
57%
 57% [ 4 ]
au centre
14%
 14% [ 1 ]
à droite
0%
 0% [ 0 ]
alternatif droite
0%
 0% [ 0 ]
extrême droite
0%
 0% [ 0 ]
au dessus des partis
14%
 14% [ 1 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?   Lun 15 Mai 2006 - 21:50

J'arrive pas à voter Shocked Mad

J'ai un peu de mal avec cette idée.
Oui, on a les élus qu'on mérite...mais non...

Socialiste, demain, je vote pour qui?
Mon coeur et mon esprit pensent à gauche pour des valeurs et un projet de société qui ne me semblent pas être une vraie volonté d'action chez les actuels postulants.
(sauf nono! Laughing )

En fait, ils crèvent d'envie de récupérer le pouvoir.
Pour quoi...Juste pour avoir leur tour sur le saint siège!

Qui, parmi ces hommes et cette femme présentent le profil idéal?

Si d'autres postulants ne se présentent pas, et il ne s'en présentera pas d'autres, quelle valeur mon vote socialiste aura-t-il?

J'ai le sentiment confus que le peuple élit le législateur et que ce dernier n'a pas les moyens de la politique qu'il voudrait appliquer.
Vrai pour la droite, et surtout pour la gauche qui est censée refuser fondamentalement les inégalités sociales, la dictature du marché, etc...

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?   Mar 16 Mai 2006 - 7:43

Je vais le faire.

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?   Mar 16 Mai 2006 - 8:24

abuzin a écrit:
Peut-être serait-il temps de prendre sa carte du parti, d'aller aux réunions et de leur dire ce que tu penses d'eux.
abuzin
Génial, ça fera un courant de plus...
Blague à part, les militants de base et nouveaux adhérents sont nécessaires et donc tolérés parce qu'ils apportent des cotisations bien venues et qu'il faut bien des bénévoles pour aller coller des affiches sous la pluie au risque de trouver un PV sous l'essuie glace de sa voiture mal garée.
Le nouvel arrivant est prié d'écouter les anciens qui, rompus à la dialectique et connaissant toutes les ficelles permettant de verrouiller un débat qui voudrait s'échapper, lui montrerons la voie comme le messie en son temps...
De toute façon, ne suit pas trop à la lettre le conseil d'Abuzin, en allant dans les réunions dire ce que tu penses.
Ce n'est pas à la bleusaille de vouloir faire la leçon à ceux qui savent.
Et puis tu verras rapidement qu’il ne suffit pas d’avoir quelque chose à dire pour être entendu, surtout si ça dérange le rapport d’équilibre ambiant.

Pour être entendu, il faut monter dans la hiérarchie, et pour monter dans la hiérarchie il faut avoir l’ambition du pouvoir et se constituer un solide réseau de disciples fidèles.
Ça prend du temps, beaucoup de temps.
Quand tu deviendras audible dans le parti (à ce moment là tes petits enfants seront des ados) tu pourras alors constituer ton propre courant et essayer de l’organiser pour prendre le pouvoir.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?   Mar 16 Mai 2006 - 9:29

Je m'en doute...je ne suis pas si naïve...

Mais pour ma conscience, il est nécessaire que je parle.
Comme avec ma chef...tu vois?

Sinon, que préconises-tu?
Quelle valeur accordes-tu à ton vote ?

Comment vis-tu cet instant où le papier glisse dans l'urne? confused

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?   Mar 16 Mai 2006 - 16:40

Argh ma chère Pascale qui sollicite l’avis d’un vieux singe sur le mode d’emploi des partis politiques français.
Commençons par l’extrémité de la construction politique dans notre beau pays, le gouvernement.

Depuis notre intégration dans l’union européenne les gouvernements nationaux sont devenus faibles car ils ne disposent plus des leviers d’interventions qu’étaient le taux de change, la création monétaire ou la relance budgétaire par les grands travaux.

Pour qu’un gouvernement puisse mener à bien le programme politique génial, cohérent, porteurs de toutes les réformes indispensables à la bonne marche de la société et au respect de la place du pays au sein du concert des nations, enfin bref tout ce que les intellos de chaque parti brassent chaque fois qu’ils se mouchent les neurones, il faut qu’il trouve appui sur un mouvement politique puissant largement majoritaire dans la société pour ne pas s’arrêter en chemin en renâclant devant le risque de la prochaine échéance électorale.

En France, le gouvernement, qu’il soit de gauche ou de droite s’appuie sur une majorité parlementaire renforcée par le scrutin majoritaire à deux tours qui lui permet de ne plus s’occuper de ce que pensent ou disent les citoyens qui ne participent plus au jeu politique à travers l’adhésion à un parti mais préfèrent manifester, pétitionner, s’associer dans des groupes sans représentation électorale (genre Attac), pour exprimer leur opinion et tenter de faire bouger les choses ailleurs qu’au Parlement godillot (CPE par exemple).

Pourquoi ? Parce que dans la tradition politique française toutes les organisations intermédiaires hors du jeu politique des partis sont considérées comme des « groupes d’intérêt » qui font obstacle à la filiation électorale qui lie le gouvernement à l’électeur via le bulletin de vote.

En pratique, les groupes « non-politiques » agissent quand même mais de façon totalement opaque via des contacts individuels entre des membres de ces groupes de pression et leurs « correspondants » dans l’élite administrative et politique (entre énarques, on se comprend toujours).

Dans notre vieux pays, les politiciens, en dignes héritiers de Louis XIV, ont toujours su conserver le pouvoir absolu par le système bien verrouillé du fait majoritaire à l’Assemblée.
Ce verrouillage interdit aux minorités de pouvoir peser sur les processus de décision politique ce qui implique l’obligation de descendre dans la rue pour se faire entendre et tenter de bloquer le processus imposé.

Dans la plupart des autres pays de l’UE les syndicats, les groupes de pression, les lobbies participent aux compromis nécessaires à l’élaboration de décisions qui s’imposeront et responsabiliseront les différents acteurs.

Le personnel politique français se sait unique au monde par son intelligence supérieure qui restera pour toujours inaccessible aux politiciens des autres pays moins doués que le nôtre. C’est la raison pour laquelle notre pays, enfermé dans la superbe de sa classe politique, est devenu totalement inaudible sur la scène européenne et mondiale.

Notre classe politique tout entière rêve toujours d’imposer au monde entier le point de vue français mais se soucie comme tripette du point de vue des autres.
Et alors me diras-tu , à part ça on fait quoi ?

Là c’est le vieux cynique qui parle, s’il n’y a pas d’avenir avec notre personnel politique indécrottable le salut ne peu venir que de l’union avec nos voisins. En ce sens je vote toujours pour les plus europhiles des candidats avec l’espoir qu’à la longue le pouvoir politique provincial de la France diminuant les conneries et le folklore afférent diminuent aussi

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?   Jeu 18 Mai 2006 - 11:41

Jemrobe a écrit:

"Dans notre vieux pays, les politiciens, en dignes héritiers de Louis XIV, ont toujours su conserver le pouvoir absolu par le système bien verrouillé du fait majoritaire à l’Assemblée.
Ce verrouillage interdit aux minorités de pouvoir peser sur les processus de décision politique ce qui implique l’obligation de descendre dans la rue pour se faire entendre et tenter de bloquer le processus imposé.

Dans la plupart des autres pays de l’UE les syndicats, les groupes de pression, les lobbies participent aux compromis nécessaires à l’élaboration de décisions qui s’imposeront et responsabiliseront les différents acteurs."


Serions-nous en mal de démocratie?

En même temps, tu ne penses pas qu'un changement de constitution soit efficace!
Il pourrait permettre aux minorités d'être représentées entre autre.
D'aucuns pensent que le pays serait ingouvernable!

Qu'appelles-tu les groupes de pressions, autres que les syndicats?
Et pourquoi nos syndicats sont-ils impuissants? D'ailleurs, vraisemblablement depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir!

Ca t'embête pas de me donner des cours de politique, dis Jemrobe? Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?   Jeu 18 Mai 2006 - 14:15

pascale a écrit:
Jemrobe a écrit:

Serions-nous en mal de démocratie?

En même temps, tu ne penses pas qu'un changement de constitution soit efficace!
Il pourrait permettre aux minorités d'être représentées entre autre.
D'aucuns pensent que le pays serait ingouvernable!

Qu'appelles-tu les groupes de pressions, autres que les syndicats?
Et pourquoi nos syndicats sont-ils impuissants ? D'ailleurs, vraisemblablement depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir!

Ca t'embête pas de me donner des cours de politique, dis Jemrobe? Very Happy

JJe n'aurai pas la prétention de donner des cours, juste d'exprimer ce que je pense.
Une constitution, ce n'est jamais que ce qu'en font les hommes et ils s'ingénient toujours à en détourner le sens à leur profit.
Il n'est qu'à voir l'usage qu'en font Busch et les conservateurs américains concernant les droits de l'homme avec Guantanamo où, pour taper à gauche et chez nous, l'usage qu'en avait fait Tonton, du Rainbow Warrior aux écoutes de Carole Bouquet en passant par les Irlandais de Vincennes...

Il est donc nécessaire mais pas suffisant d'avoir une "bonne" constitution.

Et je suis sûr qu'une sixième république ne changerait rien à l'affaire, les hommes au pouvoir restant les mêmes.

Pour corriger l'instabilité gouvernementale de la IV°, le Grand Charles avait inventé la V° qui permettait au parti arrivé en tête d'avoir une solide majorité.
Et ça a marché jusqu'à la perversion actuelle du pouvoir absolu perpétué de Président en Président sauf pendant les périodes d'alternances qui ont imposé le compromis si peu Français.

Je ne pense pas que les syndicats aient jamais été puissants en France. Dans les années soixante, j'étais syndiqué à la CFTC, j'ai participé au congrès créant la CFDT et vécu la scission CFTC maintenue.
Ma conclusion est que les syndicats français sont bien de chez nous, plutôt que de tenter d’améliorer le monde au moins mal possible, ils veulent le refaire en mieux, tout comme nos hommes politiques.

C’est le mal français dans toute sa splendeur, et comme on ne change pas la culture d’un peuple à coup de nouvelle constitution où d’alternance droite gauche au pouvoir, je n’entrevois de salut que dans l’éducation et l’européanisation de la jeunesse de moins de trente ans, au delà il n’y a rien à espérer, avec l’interdiction faite aux politosaures de plus de trente ans de faire plus de deux mandats dans leur vie ni d’en cumuler plus de deux en même temps.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce au peuple qu'il appartient de faire des lois?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expression de la volonté du peuple (intro)
» La mère du peuple
» Les Chrétiens sont le Peuple de la Vie
» L'Eglise, Peuple de Dieu
» L'or du peuple du bout du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Actualité, Médias et Politique :: Politique-
Sauter vers: