La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Ven 21 Avr 2006 - 20:57

Dieu vient de rencontrer la télé-réalité aux Etats-Unis et, contre toute attente, le mariage improbable ravit la hiérarchie catholique.

Dieu, ou bien les femmes ? Le nouveau reality-show "God or the girl" suit quatre jeunes aspirants à la prêtrise, qui seront sommés en fin de saison de faire leur choix.
Les deux premiers épisodes, diffusés dimanche jour de Pâques sur la chaîne A&E, mettent en scène Joe, Dan, Steve et Mike, écartelés entre leur attirance pour le séminaire et leur aspiration aux plaisirs de la vie séculière. "Ils ont de l'ambition à revendre, des copains avec qui faire la fête, et même des filles qu'ils voudraient épouser.
Mais sous la surface, ils sont déchirés", affirme l'émission qui promet de capter "la tension, la terreur et le triomphe (de ces hommes) au carrefour le plus important de leur vie".

Avec force musiques dramatiques, allant de plans de crucifix ou de ciels cotonneux en ralentis sur mouvements d'encensoir, le show suit les garçons aux quatre coins du pays, et même Joe en Allemagne, aux Journées mondiales de la Jeunesse.
Joe, le plus torturé, a envie de revoir une jeune Allemande à qui il n'a jamais osé faire d'avances. Dan, qui a cessé de fréquenter les filles pour aller prier devant les cliniques pratiquant l'avortement, décide de se tester en marchant 30 km avec une croix de 40 kg sur le dos.
Steve, qui rêvait d'être millionnaire, annonce ses intentions à d'ex-copains de beuveries. Mike est partagé entre sa petite amie et son mentor, un prêtre visiblement jaloux de l'influence de la jeune femme.

On est loin pourtant de "l'île de la tentation". Après la diffusion, les commentaires exprimaient lundi le soulagement, dans un pays où la télévision n'a peur de rien, qu'elle décide de transformer des femmes en poupées Barbie ("The Swan") ou de suivre une nièce de ben Laden résolue à faire carrière dans la chanson.
On aurait pu voir pire, admet le magazine en-ligne Slate, qui imagine qu'"un jour cela finira par arriver": "Dans un reality-show intitulé +Qui veut goûter les plaisirs de la chair?+ nos garçons auraient à lutter contre les avances de spécialistes de ressources humaines sexys...

Chaque semaine un concurrent serait expulsé du séminaire: +Steve, vous êtes damné !+" "God or the girl" "trivialise la décision", écrit le New York Times, qui s'interroge sur la décision de Dan de porter une croix si cela n'avait été pour le petit écran. "Malgré tout, le show aurait pu être pire".
Le commentaire le plus positif semble venir de l'Eglise elle-même, qui, récemment marquée par le scandale des prêtres pédophiles, a là un moyen de toucher une audience inédite et en a d'ailleurs profité pour diffuser dimanche, lors des coupures publicitaires, plusieurs spots sur la foi.

"Enfin la télé-réalité découvre la religion !", se félicite la Conférence des évêques catholiques d'Amérique.
"La série offre un traitement respectueux d'un passage important de la vie...
Les réalisateurs ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour attirer le téléspectateur avec des accroches commerciales et des conclusions à suspense. Mais si ces méthodes rassemblent une plus vaste audience pour une série basée sur la religion, pourquoi pas ?"
La Ligue catholique a même, devant la position de la Conférence, renoncé à ses critiques face au titre et aux promos montrant une jeune fille en t-shirt moulant.
Pour Robert Thompson, professeur spécialiste de télévision à l'Université de Syracuse, un reality-show est plus vendeur qu'un documentaire.

"Il y a eu des documentaires sur les vocations.
Mais la télé-réalité en fait quelque chose qui peut survivre dans un média de masse", dit-il, même si elle "prend plus de libertés pour manipuler la réalité".

On arrête pas le progrès.... Shocked

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Sam 22 Avr 2006 - 9:32

Effectivement...ça ne s'arrêtera jamais la télé qui joue la réalité, devrais-je dire!! What a Face

Cela m'étonne de l'église catholique, mais en même temps, c'est celle d'Amérique, plus exubérante dirons-nous.

Je ne vois pas encore le jovial Very Happy Benoît XVI encourager cette absurdité.

J'avais eu l'occasion de voir, il y a peu de temps, comment on essayait de préserver la virginité des jeunes filles aux Etats-Unis, mais c'était l'Eglise Evangélique, beaucoup plus audacieuse et démonstrative que la catholique...

Qu'une quelconque hiérarchie religieuse pense pouvoir redorer son blason à travers une telle mascarade me navre!
Ce n'est pas de la pudibonderie ni du puritanisme, mais je suis convaincue qu'on est là, dans un vide de sens accablant!

Quand un prêtre fait des vagues parce qu'il parle et prend ouvertement le parti des plus démunis aux 4 coins du monde, on le déplace.
Mad Bah! Très mauvais, vous n'y pensez pas! Etre au coeur du message!

Mais quand L'église se vend à la télé-réalité dans l'espoir de faire oublier les affaires de pédophilie. La HIERARCHIE est soulagée!

Et en plus, c'est génial parce que ça permet de ne pas répondre à la vraie question du célibat des prêtres! On enfonce un peu plus le clou, c'est tellement plus beau et vendeur de voir le déchirement de l'homme aux prises avec ses hormones et le grand appel Twisted Evil

Non vraiment, je ne puis... What a Face

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Sam 22 Avr 2006 - 12:09

À quand le JT présenté par des journalistes écartant les jambes sur un castor bouche ouverte ou une mortadelle en érection ?

Je suis frappé de stupeur que ce genre de chose soit possible.

Quand l'information vire au spectacle et que les médias ne sont plus que des vitrines où se prostituent les animateurs et les journalistes, il est grand temps de jeter la télévision, la radio et les journaux par la fenêtre, et d'aller frapper à côté pour prendre des nouvelles de son voisin, afin d'avoir des informations que l'on peut vérifier par soi-même.

Cela ne me fait pas rire.

abuzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Sam 22 Avr 2006 - 12:21

Moi non plus je ne ris pas.
D'autant plus que cette télé est aussi la nôtre et que ça me coûte cher!

Tu me diras pour apprendre à quel point on peut descendre bas, ce n'est déjà pas si mal Shocked

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Sam 22 Avr 2006 - 16:23



Pour vous faire une idée par vous même du truc :

http://www.aetv.com/godorthegirl/

Où vous pourrez admirer les beaux gosses qui hésitent encore entre les nanas et le Christ et vous saurez tout sur cette formidable avancée de la télévision que nous proposerons demain TF1 et consort.

God Or The Girl Season One DVD $24.95 pour deux DVD en vente aux USA et au Canada (on en est privé, wouaf)

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Dim 30 Avr 2006 - 0:00

Je ne regarde jamais TF1, sauf quand il y a un bon film. C'est vraiment la télé-poubelle.

Ah si, je regarde de temps en temps Julien Courbet, parce que mon épouse n'arrête pas de m'appeler : "Pierre, viens voir, c'est incroyable". Je fini par m'asseoir et je suis frappé de stupeur devant la crédulité des gens et puis l'imagination et le manque de scrupules des gens qui exploite cette crédulité. De vrais philosophianais qui avancent masqués. Pénible à voir.

abuzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
Marie-Chantal
**
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Québec
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Mer 3 Mai 2006 - 15:16

J'imagine que c'est comme pour les politiciens, on a la télé qu'on mérite..ou que l'on peut se payer.
Les réseaux payants offrent une programmation différente et plus intéressante, dans le sens qu'on peut choisir le package qui nous convient. Je trouve très dommage que la télévision se soit privatisée autant au fil des années et que pour avoir accès à quelque chose de qualité, on doive payer assez cher. Nous n'échappons pas non plus au Québec à ce phénomène de la télé-poubelle, assujettie d'une stimulation à toujours consommer plus sans évaluer nos réels besoins.

Notre civilisation s'est mise en mode gaspillage et ce n'est malheureusement pas demain la veille que ça va changer..No Je suis une adepte de la simplicité volontaire, ou du moins j'essaie de l'être. C'est pas toujours facile d'affirmer sa différence en ne participant pas à cette surenchère matérielle, aussi artificielle qu'inutile .. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Mer 3 Mai 2006 - 16:08

Marie-Chantal a écrit:
J'imagine que c'est comme pour les politiciens, on a la télé qu'on mérite..ou que l'on peut se payer.
La comparaison est hardie mais l'image me convient bien.
Cela dit, quand je pense au panier de crabes qui gouvernent la France aujourd'hui, du p'tit Naboléon qui se pousse du col pour dire "plus xénophobe que moi tu meurs" et qui a réussi cet exploit de montrer que par ses réactions l'Église catholique est située à gauche du PS, et avec notre grand héron, poète à ses heures et à la chevelure poivre et sel qui se prend pour Fouché et se régale dans les basses œuvres de la république, je me dis que les Français ne doivent vraiment pas être très méritant.

Concernant la télé dont le but est d'engranger toujours plus de fric la moindre étude marketing démontrera que pour piquer leur fric aux pauvres, c'est pas qu'ils aient beaucoup de pognon les pauvres mais ils sont quand même très nombreux, il faut leur proposer des programmes pas fatigant pour les neurones parce que quand on sort du boulot où l'on vient de répêter 28956 fois le même geste sur sa machine il ne faut pas trop en demander à la cervelle.

PANEM ET CIRCENSES
Du pain et les jeux du cirque (JUVÉNAL, satire X, vers 81).
Voilà tout ce que demandaient les Romains de la décadence, du pain et les jeux du cirque, c'est-à-dire du blé pour TF1 (à l'époque c'était du blé pour faire du pain) et les spectacles gratuits pour les travailleurs fatigués.

Quant à la liberté, on n'y pensait déjà plus du temps de César, alors aujourd'hui...

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Mer 3 Mai 2006 - 16:40

Je suis bien évidemment certaine qu'on doive s'éduquer politiquemment pour avoir des "politiques dignes" de ce nom...mais croire que le droit de vote, c'est s'exprimer et qu'à l'utiliser intelligemment, on changera nos lendemains, ce n'est pas non plus tout à fait exact, me semble-t-il...

Il faut quand-même se le fader le panel de nos politiques aujourd'hui!
Je parle du seul pays qui me soit un peu familier.

Quel choix avons-nous?

C'est la manière de faire de la politique qui doit changer.
C'est quoi, en dehors d'une course au pouvoir, la politique?

D'ailleurs ne nous y trompons pas, quand il s'agit de voter un truc qui arrangera bien tout le monde, il n'y a plus ni droite, ni gauche, il y a l'intérêt du politique, qui se dit:" Bien content que ce soit eux qui l'aient proposé, quand j'y serai, ce sera toujours bon à prendre."

Il ne faut pas céder aux "tous pourris" dit-on...c'est pas si facile!

Pour que la France s'offre d'autres hommes dans les rangs, encore faut-il qu'il en existe d'autres qui se présentent.
C'est comme pour la parité...combien de femmes entrent en politique pour combien d'hommes?

Combien de bons, de non corrompables, non grisables (berk! Very Happy )

La solution paraît parfois se situer dans un arrêt brutal de notre démocratie dans son fonctionnement actuel.
Plus personne ne va voter, tant que les bons ne sont pas au créneau!

On a quand-même un système étrange dans celui du suffrage universel.
Il suffit qu'un seul individu aille voter pour qu'il représente à lui tout seul une majorité!!!

Pour la télé, je persiste à dire que si demain plus personne ne regarde les âneries de tf1 ou de m6, il faudra bien qu'ils s'interrogent sur le contenu de leurs programmes.
C'est plus simple que pour la politique, parce que ça ne flinguera personne de ne plus regarder la télé.

Si demain tout le monde suit mon idée et ne va pas voter, il suffit qu'un abruti se rétracte au dernier moment et vote lepen pour qu'on soit très très mal

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Mer 3 Mai 2006 - 18:41

pascale a écrit:

Pour la télé, je persiste à dire que si demain plus personne ne regarde les âneries de tf1 ou de m6, il faudra bien qu'ils s'interrogent sur le contenu de leurs programmes.
C'est plus simple que pour la politique, parce que ça ne flinguera personne de ne plus regarder la télé.

Pas si sûr que ça se sache tout de suite, l'audience télé est mesurée par le monopole de Médiamétrie. Il suffit de bien choisir son panel de sondé et le tour est dans le sac.
pascale a écrit:
Si demain tout le monde suit mon idée et ne va pas voter, il suffit qu'un abruti se rétracte au dernier moment et vote lepen pour qu'on soit très très mal
Il suffit que Le stylo vote pour lui et c'est joué...

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Marie-Chantal
**
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Québec
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Mer 3 Mai 2006 - 18:55

Je m'abstiendrai de comparer le niveau intellectuel des pauvres et des riches et je ne mettrais pas non plus uniquement sur le compte de la fatique certain choix, étant donné que je connais plusieurs personnes très à l'aise monétairement et qui sont de vrais mordus de télé-réalité ou de star academy.

Quant je compare les politiciens et la télé-poubelle, je sous-entend la passivité de trop de monde à attendre l'avènement d'un messie pour aller voter au lieu de se prendre en main et créer un parti qui leur ressemble. Je n'ai jamais cru un seul instant que les problèmes de toute une nation puissent être réglés par le leadership d'une seule personne, aussi charismatique soit-elle, mais plutôt par un programme solide qui réponde aux besoins des gens.

La citation "Du pain et des jeux" est très appropriée, dans le sens qu'elle exprime l'inertie et la décadence de notre civilisation et le contrôle qu'exercent les gouvernements via les médias sur nos vies.

Je me permet cette parenthèse pour démontrer qu'au Québec aussi, le climat politique est tendue. L'insatisfaction politique étant très élevée, les gens ont finalement formé un nouveau parti souverainiste plus connecté à la réalité d'aujourd'hui, c'est-à-dire centré sur les besoins de la classe moyenne, extrêmement laissée pour compte. Ce nouveau parti ne mise pas sur le charisme du chef, au contraire, mais plutôt sur l'efficacité du programme, axé d'abord sur une plus grande équité entre individus. Ce parti se nomme Québec Solidaire et n'est pas là que pour enrichir ceux qui le sont déjà, mais pour améliorer la vie de la classe moyenne et des défavorisés, tout en se préoccupant de l'environnment et de la souveraineté du Québec. Nous espérons réaliser une révolution pacifique à la Hugo Chavez et profiter de la vague socialiste qui déferle sur notre continent.

Je me demande bien quel genre de pub vont nous résever les médias télévisés lors de la prochaine campagne électorale provinciale.... étant donné qu'on est à contre courant et que nous luttons contre le néolibéralisme. confused

Désolée de m'être un peu éloignée du sujet. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Mer 3 Mai 2006 - 19:47

Marie-Chantal a écrit:
Je m'abstiendrai de comparer le niveau intellectuel des pauvres et des riches et je ne mettrais pas non plus uniquement sur le compte de la fatigue certain choix, étant donné que je connais plusieurs personnes très à l'aise monétairement et qui sont de vrais mordus de télé-réalité ou de star academy.
Il n'était pas dans mes intentions d'insinuer que la télé poubelle était réservée "aux pauvres" pour des raisons d'inappétence intellectuelle. Le raccourci n'ayant pas été compris je le précise ici :
Les programmes intelligents et exigeants existent à doses homéopathiques sur les chaînes gratuites, mais il sont proposés à des horaires de diffusion qui les mettent hors de portée de ceux qui se lèvent très tôt pour aller gratter au SMIC.
On peut trouver un choix conséquent si on accepte de payer de 30 à 50 € par mois ce qui limite un peu plus l'accès aux classes qui tirent déjà le diable par la queue.

D'où, mon raccourci incompris sur la télé "réservée aux pauvres" à leur corps défendant.

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Marie-Chantal
**
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Québec
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Mer 3 Mai 2006 - 20:48

Désolée de t'avoir mal interprété et merci pour les précisions jemrobe, c'est plus clair comme ça. J'apprécie le ton que t'as employé et je partage ton commentaire. Rolling Eyes

Je constate qu'il n'y a pas beaucoup de différence dans les prix pour la télé payante entre la France et le Québec, ça s'équivaut pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Jeu 4 Mai 2006 - 5:05

Marie-Chantal a écrit:
Notre civilisation s'est mise en mode gaspillage et ce n'est malheureusement pas demain la veille que ça va changer..No Je suis une adepte de la simplicité volontaire, ou du moins j'essaie de l'être. C'est pas toujours facile d'affirmer sa différence en ne participant pas à cette surenchère matérielle, aussi artificielle qu'inutile .. Rolling Eyes

Entièrement d'accord.
Sommes-nous influencé par les médias que nous regardons ? Certainement. Si ce n'était pas vrai, pourquoi la publicité existerait-elle ? Lorsque vous dépensez votre argent, vous essayez de le faire de manière opportune. Peut-on imaginer qu'une entreprise choisisse de dépenser le sien en pure perte dans une publicité qui ne servirait à rien. Si donc, nous acceptons que la publicité a une quelconque influence sur nous, comment ne pas accepter que les programmes que nous regardons ne nous influencent pas également ?

Les télévisions "gratuites" vivent des recettes que leur procurent les écrans publicitaires et les annonceurs ne sont intéressés que par les télévisions qui leur assurent un taux d'audience suffisant pour que leur investissement soit rentabilisé à coup sûr.

Regardez ce lien si vous n'en êtes pas convaincu.

ou encore celui-là où Patrick Le Lay avoue, même pas cyniquement :

Citation :
Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (...).

Horrible aveu qui devrait pousser ceux que l'on prend pour des cons à s'éloigner du petit écran ... en courant.

Donne-t-on au téléspectateur la parole en ce qui concerne la programmation ? Pas que je sache. Sur France2, il y a l'hebdo du médiateur. Une demi-heure où la chaîne se justifie des critiques de spectateurs qu'elle choisit elle-même. Les médias télévisuels sont un pouvoir qui n'est jamais mis en cause. Et ce sont ces médias qui nous fournissent les informations qui nous permettrons d'aller voter pour l'un ou l'autre. Les politiciens ont vite compris que ces médias pouvaient être leurs meilleurs alliés ou leurs pires ennemis. Sarkozy l'a bien compris et il ratisse très large. Il ne s'embarrasse plus de discours consensuels, il s'adresse à la cible la plus large et leur dit ce qu'il ont envie d'entendre. Il fait dans le spectaculaire, sachant que son discours sera repris en gros plan dans les journaux télévisés.

abuzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Jeu 4 Mai 2006 - 6:24

Marie-Chantal a écrit:
Je m'abstiendrai de comparer le niveau intellectuel des pauvres et des riches et je ne mettrais pas non plus uniquement sur le compte de la fatique certain choix, étant donné que je connais plusieurs personnes très à l'aise monétairement et qui sont de vrais mordus de télé-réalité ou de star academy.

Quant je compare les politiciens et la télé-poubelle, je sous-entend la passivité de trop de monde à attendre l'avènement d'un messie pour aller voter au lieu de se prendre en main et créer un parti qui leur ressemble. Je n'ai jamais cru un seul instant que les problèmes de toute une nation puissent être réglés par le leadership d'une seule personne, aussi charismatique soit-elle, mais plutôt par un programme solide qui réponde aux besoins des gens.

La citation "Du pain et des jeux" est très appropriée, dans le sens qu'elle exprime l'inertie et la décadence de notre civilisation et le contrôle qu'exercent les gouvernements via les médias sur nos vies.

Je me permet cette parenthèse pour démontrer qu'au Québec aussi, le climat politique est tendue. L'insatisfaction politique étant très élevée, les gens ont finalement formé un nouveau parti souverainiste plus connecté à la réalité d'aujourd'hui, c'est-à-dire centré sur les besoins de la classe moyenne, extrêmement laissée pour compte. Ce nouveau parti ne mise pas sur le charisme du chef, au contraire, mais plutôt sur l'efficacité du programme, axé d'abord sur une plus grande équité entre individus. Ce parti se nomme Québec Solidaire et n'est pas là que pour enrichir ceux qui le sont déjà, mais pour améliorer la vie de la classe moyenne et des défavorisés, tout en se préoccupant de l'environnment et de la souveraineté du Québec. Nous espérons réaliser une révolution pacifique à la Hugo Chavez et profiter de la vague socialiste qui déferle sur notre continent.

Je me demande bien quel genre de pub vont nous résever les médias télévisés lors de la prochaine campagne électorale provinciale.... étant donné qu'on est à contre courant et que nous luttons contre le néolibéralisme. confused

Désolée de m'être un peu éloignée du sujet. Razz

C'est intéressant ce témoignage sur le Quebec.
En France, on voit ce pays comme un paradis.
La séduction immédiate!

Comment concrètement les gens se sont-ils fédérés autour de cette nouvelle idée?

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Chantal
**
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Québec
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Dim 7 Mai 2006 - 21:50

Salut Pascal,

Pascale a écrit:
Comment concrètement les gens se sont-ils fédérés autour de cette nouvelle idée?

Tu parles certainement de QS? Ce nouveau parti de gauche est l'union de deux mouvements, l'UFP (gauche du Parti Québécois) et Option Citoyenne (mouvement féministe). QS a vu le jour officiellement en 2006. Un extrait du manifeste dit ceci: "Nous voulons contribuer à construire un Québec et un monde où les contraintes économiques et financières seront assujetties au souci d'assurer la dignité et le bien-être de chacun et de chacune, en harmonie avec leur milieu de vie. Nous en avons les moyens et nous trouvons ailleurs dans le monde et ici même des exemples inspirants. Ils suffit d'avoir le courage de rompre avec les recettes inefficaces du capitalisme financier et de comprendre que la principale richesse d'une société, c'est sa capacité de prendre soin de tous ses membres, surtout quand les temps se font plus durs. "Devant l'augmentation révoltante de la misère planétaire et les désastres écologiques, il y a urgence d'agir! Opposons à la machine à fabriquer les inégalités toute la solidarité du peuple québécois et donnons-nous des moyens à la mesure de nos rêves." (extrait du Manifeste pour un Québce solidaire)

QS est aussi un parti indépendantiste, mais représenté exclusivement par la gauche. La classe moyenne du Québec est pratiquement en voie de disparition, à cause des politiques néolibérales harmonisées, voire calquées de plus en plus sur le système américain, basées sur un capitalisme sauvage, au détriment de tout humanisme. Nous espérons ajouter une pierre à ce nouvel édifice qui se construit sur notre continent pour nous libérer du joug néolibéral, autrement dit, de cette culture forcée de la précarité et de la misère. Je suis certaine que notre nouveau parti va devenir rapidement très populaire. Les gens attendaient un autre discours venu de la base, c'est-à-dire de la classe moyenne qui représente la majorité des québécois. Nous espérons renverser la vapeur et remettre au peuple tout le pouvoir, depuis trop longtemps aux mains d'une minorité de bourgeois et de grandes corporations qui ne respectent rien, à part le profit et se fouent royalement des manifs.

En France, est-ce que la gauche est bien représentée et qu'elle pouvoir exerce-t'elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Dim 7 Mai 2006 - 22:40

Merci pour ta réponse, Marie-Chantal!

Les socialistes en France!????? Crying or Very sad Mad

Ils donnent envie de hurler!
Ils n'ont pas tiré les leçons de leur défaite le soir du 21 avril 2002!
Ils n'ont pas tiré les leçons de la désapprobation de leurs partisans dans le vote de la constitution européenne.
Ils se tirent dans les pattes, parce qu'ils sont davantage préoccupés d'être le prochain président socialiste que de répondre concrètement aux réalités qui minent la vie démocratique en France et la population dans ces incertitudes.
Ils sont englués dans une impossibilité de vraiment changer, prendre de vraies décisions.
Ils n'ont pas de souffle...non pas de souffle...

Leur seule chance, c'est biensûr Ségolène Royal, d'abord parce qu'elle est la plus charismatique, ensuite parce que c'est une femme et que l'air du temps demande aussi aux femmes d'être en politique, alors pourquoi pas une Présidente? Mais ils sont machos et acceptent très difficilement de se faire dammer le pion comme çà!

Sauf que pour faire une politique à la Tony Blair....????? (elle semble fan!), il me semble que nous ne serons pas plus avancés.

La seule personne qui présente des garanties sérieuses aujourd'hui, pour moi et ma modeste analyse, c'est Arnaud Montebourg, socialiste "exilé", dissident du parti parce que trop soucieux de dire des vérités.

Il a fondé un mouvement très intéressant qui semble correspondre à ce que tu me décris sur ce nouveau parti québéquois.

Son souffle politique me rappelle celui de grands socialistes comme Jaurès ou Blum ou même Mendès.
Il n'a pas renoncé à l'idée qu'un pays a une autre solution que le libéralisme et il fait des propositions concrètes.

Sera-t-il assez fédérateur?
Les media lui donneront-t-il la même place que les dinausores bien fatigués de la politique politicienne?

Si la comparaison t'intéresse, j'ai donné les coordonnées de son site dans le sujet de la 6ème république.

A bientôt sunny

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Chantal
**
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Québec
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   Jeu 11 Mai 2006 - 14:00

Salut Pascale,

Merci à toi aussi pour cette intéressante réponse.Wink
En lisant ton post, je me posais cette question, peut-on comparer sommairement les politiques, ou le programme des socialistes français à celui des actuels socialistes au pouvoir en Amérique du Sud.

Je ressens une rage intérieure très vive et douloureuse quand j'écoute les bulletins de nouvelles, que je vois dans quel état est la planète et surtout lorsque je constate à quel point l'évolution de la vie semble bloquée. La consommation matérielle est devenue la religion mondiale qui s'impose et qui asservi Dieu comme bon lui semble. J'ai l'impression que tous nos acquis sociaux si durement conquis foutent le camp au profit d'une précarité artificiellement créée, mise au service d'un néolibéralisme aveugle et inhumain.

Comme le disait Abuzin, nous sommes dans une ère où l'heuristique de la peur joue un rôle de premier plan pour manipuler les masses.

Dès que j'ai un peu de temps, je consulte le site que tu as mentionné et on s'en reparle bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu ou les femmes (God or the girl) aux USA.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel Onfray contre les monothéismes : "Dieu n'aime pas les femmes"
» Humour noir (ne regardez pas si vous n'aves pas le sens de l'humour noir)
» Beguines : femmes veuves consacrant leur vie à Dieu
» Vierge Marie, Mére de Jésus, Dieu t'a choisie et bénie entre toutes les femmes.
» Les femmes de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Spiritualité et Philosophie :: Spiritualité-
Sauter vers: