La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La volence psychologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: La volence psychologique   Jeu 20 Avr 2006 - 12:52

Une après-midi, en traînant dans la salle informatique de l'école, je trouvais une feuille oubliée sur l'imprimante, faisant apparaître la définition suivante:

La violence psychologique est une forme de violence très dure à identifier.
On la rencontre à l'école, dans le couple, au travail, dans la famille, dans toutes les situations relationnelles où le plus fort est en réalité le plus faible.
Elle se traduit essentiellement par une façon de définir systématiquement l"autre" à travers des propos dévalorisants, mais aussi dans la manière de le rendre responsable du dysfonctionnement.

Elle devient une forme de terrorisme relationnel.

L'image de soi devient peu à peu complètement négative, marquée du sceau de la nullité semblant irréversible.

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La volence psychologique   Jeu 20 Avr 2006 - 13:00

Lapsus.......révélateur!
J'ai écrit volence, au lieu de violence!
On verra bien dans ce néologisme l'image du vol de soi par la violence exercée...

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La volence psychologique   Jeu 20 Avr 2006 - 13:15

Le bien que l'on fait aux autres, on le fait aussi à soi. Il en est, évidement, de même pour le mal.

Pratiquer le mal ou la violence corrompt la conscience de l'individu et oblige celui-ci à porter une carapace d'indifférence aux autres et à lui-même qui s'épaissit avec la gravité des actes posés.

Je crois dans la justice immanente. La seule réparation que puisse vraiment espérer une victime sans se faire un double tort, c'est la prise de conscience de son acte de la part de celui qui l'a commis, et des regrets sincères.

abuzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La volence psychologique   Jeu 20 Avr 2006 - 15:29

Celui qui exerce consciemment ou non une violence à l'égard d'un autre ne peut être qu'un monstre ou un malade, ou bien les 2.

Il ne fait aucun doute que le violenteur, appelons-le ainsi, est victime autant que sa victime.
Il est prisonnier de la complexité de son histoire, du raisonnement qu'il a mis en place pour échapper à sa propre faiblesse.

C'est un voleur de vie, un voleur de joie, d'émotions.
Ce qui me préoccupe, c'est la question du moment où commence la violence psychologique...Peut-elle s'arrêter?
Quelles sont les limites?

Nous sommes tous potentiellements des bourreaux relationnels! scratch affraid

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La volence psychologique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La volence psychologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le suivi psychologique.
» L’hypothèse socio-psychologique
» Etre végétarien : un signe de trouble psychologique!!
» approche psychologique des écrivains de la bible
» Le physique et le psychologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Psychologie et Sociologie :: Psychologie-
Sauter vers: