La belle rencontre

Le contraire d'une rencontre fâcheuse
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De l'autorité aujourd'hui...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: De l'autorité aujourd'hui...   Jeu 20 Avr 2006 - 12:35

Pour faire suite au sujet sur l'autorité dans la rubrique gestion des conflits, il m'a paru judicieux de l'élargir en suivant les pistes suivantes:

1. Qu'est-ce que l'autorité? de la définition du dictionnaire à celle que nous en avons...

2. L'autorité s'apprend-elle ou bien est-elle innée? introduisant la question du libre-arbitre, peut-être

3. Existe-t-il une autorité spécifiquement féminine et inversement, masculine?

4. Enfin, l'autorité a-t-elle encore un sens aujourd'hui?




Petit rappel de définition dans le petit Robert

Autorité= droit de commander, pouvoir reconnu ou non d'imposer l'obéissance= domination.

Supériorité de mérite ou de séduction qui impose l'obéissance, le respect, la confiance= considération, influence, magnétisme, charisme, assurance.

On entend aussi le terme comme la force obligatoire, exécutoire d'un acte de l'autorité publique= souveraineté.


Le contraire de l'autorité:

Déchéance, discrédit, infériorité, soumission, subordination

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   Jeu 20 Avr 2006 - 14:04

L'autorité est effectivement un pouvoir que l'on a sur les autres, mais ce pouvoir implique surtout des devoirs, pour ceux qui l'ont en charge, qui sont d'autant plus important que ce pouvoir est contraignant pour ceux qui y sont assujettis.

Sans reconnaissance de celui qui l'exerce, ainsi que de la justification de ce pouvoir par celui qui est soumit, l'autorité devient une dictature.

Les philosophianais m'assimilaient à un dictateur, car ils ne reconnaissaient pas la raison d'être de ce forum et encore moins ses buts, et de facto, ne pouvaient me reconnaître le droit d'exercer un pouvoir qui limiterait leurs liberté d'action.

abuzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   Jeu 20 Avr 2006 - 16:18

Dans ton intervention qui montrait la vivacité et l'autorité naturelle de ta fille, j'ai perçu la description d'une autorité qui s'imposait d'elle-même, favorisée sans doute par une éducation donnant à l'enfant assez d'assurance pour s'affirmer comme un maître potentiel. Non?

Cette question m'intéresse parce que je crois qu'elle contient toute la problématique de l'autorité dans sa façon d'être percue, vécue et surtout appliquée.

L'autorité pose un problème quand elle est mal appliquée parce qu'elle démontre alors toute la faiblesse de la capacité relationnelle de l'individu.
C'est si vrai que l'on ne pense même pas à qualifier quelqu'un d'autoritaire dans l'exercice de ses fonctions quand on ne ressent pas son pouvoir comme un abus, alors qu'il fait appliquer sa loi

Je fais la différence entre l'individu qui accède à un poste de commandement où s'exerce son autorité et celui, à ce poste où non, qui grâce à son autorité naturelle, son charisme en quelque sorte fera autorité.

Le problème de l'autorité, lorsqu'elle est décidée (est-ce là qu'on peut concevoir la notion de libre arbitre?), c'est qu'elle prend le risque d'être mal appliquée. Quand je dis mal, cela ne signifie pas que l'individu ne sera pas obéi, mais que son autorité oscillera entre despotisme et laxisme.

Parfois, les ordres seront assénés avec brutalité, maladresse, sans aucune concertation, parfois ils seront inexistants, laissant libre court à toute permissivité, puis, dans ce relâchement, l'autoritaire, se rappellant qu'il doit être un chef et commander, se remettra à imposer, etc...

Une véritable autorité demande d'être bien intégrée, dans toute sa psychologie. Elle doit être fédératrice et là, effectivement on peut choisir de faire partie de ceux qui seront de bons serviteurs de l'autorité.
Cela signifie qu'il faut reconnaître et identifier le risque, réfléchir et remettre en question sa position: Suis-je un bon chef? Un bon applicateur (aïe!) d'autorité?

Certains sont naturellement autoritaires sans pour autant être de meilleurs chefs.
Leur autorité est brutale, sans ambages, ils ont toutes les chances d'évoluer en petits dictateurs.

L'autorité, donc, entre inné et apprentissage, éducation... sunny [/i]

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   Jeu 20 Avr 2006 - 21:54

Forme, fond, motivation. Voici les 3 composantes de la communication entre les hommes.

L'autorité peut prendre une forme violente, un fond cohérent, et être motivée par un profond altruisme.

Exemples :

- Le Coran dicté par Mahomet. La peur de Dieu remplaçant le manque d'éthique personnelle, engendrant un cadre social, certes imparfait, mais viable pour le plus grand nombre.

- L'ingérence des forces armées de l'ONU dans les pays en crises. Elle oblige les belligérants à rejoindre la table des négociations.


L'autorité peut prendre une forme douce, un fond d'apparence cohérente, et être motivée par un opportunisme odieux.

Exemple :

- Le gouvernement de Berlusconi et de Bush, pour ne prendre que ces deux cas frappant, affichant des discours faussement humanitaires, droits-de-l'hommistes, ou libéral, sur fond de doctrine conservatrice, mais inspirée par le plus parfait mépris d'un groupe minoritaire pour ceux qu'il entend diriger avec poigne pour son profit exclusif. L'un s'inspirant de Mussolini et l'autre de Pinochet.

On ne peut porter un jugement définitif sur l'autorité sans percevoir la motivation de celui qui l'exerce et de ses buts.

abuzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
jemrobe
******
avatar

Nombre de messages : 1138
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   Ven 21 Avr 2006 - 7:14

abuzin a écrit:


- Le Coran dicté par Mahomet...
abuzin

Pour apporter un sourire dans ce débat très sérieux il importe de ne pas oublier un fait connu de tous les enseignants : un texte enregistré sous la dictée peut ne pas être conforme exactement à l'original et comporter des fautes d'interprétation, d'où ma question, la copie du Coran dicté par l'archange Gabriel a-t-elle fait l'objet d'une vérification de conformité à l'original Divin ?

À titre d'anecdote, je me souviens d'une dictée qui m'avait valu trois heures de colle pour impertinence supposée, j'avais écrit la phrase "un poêle noir et lisse" ainsi "un poil noir et lisse"...
Jemrobe

_________________
La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. Charles PASQUA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   Ven 21 Avr 2006 - 7:32

C'est drôle! Je ne voyais pas les choses comme cela confused

Pour moi, lorsque l'autorité prend une forme violente, c'est déjà un échec.
Lorsqu'on envoie l'ONU quelque part, c'est qu'il y a déjà eu débordement d'autorité, non?

Quand on hausse le ton, on est déjà sur le fil du rasoir!
C'est un risque permanent, d'où la nécessité de travailler au bon équilibre de cette autorité, à sa cohérence.

Dans le domaine de l'éducation, c'est l'affaire de chaque seconde et c'est très intéressant d'observer comment on échoue à se faire respecter et comment on réussit.

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   Ven 21 Avr 2006 - 8:03

jemrobe a écrit:
abuzin a écrit:


- Le Coran dicté par Mahomet...
abuzin

Pour apporter un sourire dans ce débat très sérieux il importe de ne pas oublier un fait connu de tous les enseignants : un texte enregistré sous la dictée peut ne pas être conforme exactement à l'original et comporter des fautes d'interprétation, d'où ma question, la copie du Coran dicté par l'archange Gabriel a-t-elle fait l'objet d'une vérification de conformité à l'original Divin ?

À titre d'anecdote, je me souviens d'une dictée qui m'avait valu trois heures de colle pour impertinence supposée, j'avais écrit la phrase "un poêle noir et lisse" ainsi "un poil noir et lisse"...
Jemrobe

C'est très juste.
C'est le problème de tous les textes religieux, sans exception.
Aucun n'a de privilège sur un autre parce qu'il a fait l'objet d'un intermédiaire plus apte qu'un autre. Ce n'est pas ainsi que je vois la chose.

Pour moi, je suis d'une certaine manière le fameux pari de Pascal, (sans "e", lui!), mais c'est encore même autre chose qui me motive.

Comme Malraux disait: "Un homme peut se tromper, une génération peut se tromper, l'Humanité ne se trompe pas!...

Les guerres de religions n'ont aucun sens, elles appartiennent à un autre temps.
Il serait tellement plus profitable d'essayer de comprendre ensemble ce que peuvent nous révéler ces textes sur le sens des choses...
Mais je crois qu'on est hors sujet Very Happy

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abuzin
******
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 62
Localisation : Rhode-Saint-Genèse
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   Ven 21 Avr 2006 - 12:13

pascale a écrit:
Pour moi, lorsque l'autorité prend une forme violente, c'est déjà un échec.

Ce que je voulais signaler, c'est que la forme peut être violente mais que la motivation et le but à atteindre dit tout le contraire. Je ne dis pas que la forme doit être violente.

pascale a écrit:
Lorsqu'on envoie l'ONU quelque part, c'est qu'il y a déjà eu débordement d'autorité, non?

Ce débordement de l'autorité ne vient pas de l'ONU, mais d'autres autorités qui ne représente qu'eux-mêmes, pas l'ONU. L'ONU aide les autres autorités à sortir du conflit et leur montre fermement (pas toujours avec des résultats) la table des négociations. Il faut soutenir l'ONU, parce que sans elle, il n'y a plus de médiateurs, et surtout il n'y a plus de représentant de l'humanité prise dans son ensemble.

abuzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-belle-rencontre.winnerbb.net/
pascale
******
avatar

Nombre de messages : 679
Localisation : annecy
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   Ven 21 Avr 2006 - 12:55

Il y a une phrase intéressante de Jacques Salomé qui dit:

Ce que tu es parle si fort que je n'entends pas ce que tu dis! Very Happy

Entièrement d'accord sur la tromperie de la forme.
A mon tour, ce que je veux dire, c'est que, même pour mon bien, avec les meilleures intentions du monde, quelqu'un qui se laisserait aller à la violence de l'autorité me fatiguerait vite.

Je raisonne toujours en pédagogue.

J'ai pris l'exemple de l'ONU parce que tu le citais.
J'aurais pu simplement prendre celui d'une guerre, du devoir d'ingérance, etc...

Quand l'autorité tape du point sur la table, même pour les meilleures intentions du monde, dans les buts les plus louables, c'est qu'on n'a pas su ou pu éviter le problème.

J'essaie de travailler à une autorité préventive, si toutefois l'expression se conçoit

_________________
Etre homme, c'est précisément être responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'autorité aujourd'hui...   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'autorité aujourd'hui...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aujourd'hui témoins de prélévements en plein champs OGM ?
» Benoît XVI pour une autorité mondiale !!! on y arrive...
» Rien que pour Aujourd'hui.....
» Les élèves qui bravent l'autorité
» Régiment d'hier et d'aujourd'hui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle rencontre :: Psychologie et Sociologie :: Psychologie-
Sauter vers: